Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Projet de territoire validé pour le Parc marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

28/06/2018 | Trois ans après sa création, le Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis se dote d'un plan de gestion, document fondateur pour les futures actions du Parc.

Les Pertuis vus du ciel : au rythme des marées, le paysage évolue, d’une baie dominée par des vasières jusqu’à laisser apparaître de vastes prés salés

Créé le 15 avril 2015, le Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis est l’un des plus vastes des eaux métropolitaines. Au coeur du golfe de Gascogne, il borde en effet plus de 1 000 km de côtes et 116 communes de la Vendée, de la Charente-Maritime et de la Gironde. Il couvre 6 500 km2 d’un espace marin s’étendant au large jusqu’aux fonds de 50 mètres et remontant dans les estuaires. Avec l'approbation ce 26 juin de son plan de gestion par le Conseil d'administration de l'Agence française pour la biodiversité, le Parc, présidé par Philippe Plisson, va pouvoir prendre tout son caractère opérationnel pour concilier au mieux préservation de la biodiversité marine, développement durable des activités maritimes tout en contribuant à une meilleure connaissance du milieu.

Le territoire du Parc présente une diversité importante d’écosystèmes : 6 estuaires (ceux du Payré, du Lay, de la Sèvre niortaise, de la Charente, de la Seudre et celui de la Gironde, le plus grand d’Europe occidentale), le panache de la Gironde, les pertuis charentais, une zone côtière abritée des îles, peu profonde avec d’importantes surfaces d’estran, ou encore le large, aux influences plus océaniques. Mais, au-delà de ces écosystèmes et de leurs riche biodiversité (forte production planctonique, abondantes ressources halieutiques ou encore important carrefour ornithologique notamment en période hivernale), le Parc abrite aussi de nombreuses activités humaines. Il est en effet, le premier bassin de production conchylicole européen; 350 navires y pêchent la sole, le bar, le maigre, la seiche ou encore le céteau, 60 ports aux vocations diverses (commerce et industrie, plaisance, pêche, conchyliculture) maillent son littoral, sans oublier les multiples loisirs qui y sont pratiqués dont la plaisance, la voile, le surf, etc.

Un document stratégique pour les 15 ans à venir
Le maintien d'un bon fonctionnement des écosystèmes marins tout en s’inscrivant dans une démarche de développement durable des activités maritimes, voilà bien tout l'enjeu du projet de territoire du Parc Marin porté par le plan de gestion définitivement validé en début de semaine. Bien plus qu'une déclaration de bonnes intentions, ce document stratégique détermine les mesures de protection, de connaissance, de mise en valeur et de développement durable à mettre en oeuvre dans le Parc naturel marin pour les 15 ans à venir, soit une échelle de temps significative à la fois pour les évolutions environnementales et sociétales. Il a été conçu après un an de concertation ayant mobilisé une centaine d'acteurs réunis en 7 groupes de travail thématique au cours de 60 réunions. Au sein de ce projet de territoire marin, ce sont 50 objectifs qui ont ainsi été définis pour répondre aux enjeux du « bon fonctionnement des écosystèmes marins du Parc », du « développement durable des activités maritimes, et socio-économiques du territoires respectueuses des écosystèmes marins », et « de la sensibilisation au plus grand nombre ».

Concernant sa mise en œuvre, le plan de gestion sera décliné en programmes d'actions annuels et pluriannuels dont l'efficacité de la gestion et l'atteinte des finalités seront régulièrement évaluées. Afin de répondre aux objectifs fixés à long terme, le Parc animera la mise en œuvre du plan de gestion par diverses actions qui pourront être l'intervention technique sur le milieu marin, l'accompagnement financier de projet, le développement de missions de surveillance et de contrôle, la proposition de mesures incitatives et réglementaires, la sensibilisation des publics au respect de bonnes pratiques pour préserver les écosystèmes marins, et enfin, en rendant des avis sur les projets susceptibles d'altérer de façon notable le milieu marin.

Approbation du plan de gestion du Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis par le conseil d'administration de l'Agence française pour la biodiversité le mardi 26 juin 2018.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Laurent Mignaux / Terra et Julie Bertrand / Agence française pour la biodiversité

Partager sur Facebook
Vu par vous
4060
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !