Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Projet « Water and territories » coordonné par le département de la Gironde: vers une nouvelle politique de l'eau ?

30/11/2011 |

Séminaire de clôture du Projet Wat, présentation du Livre Blanc - 29-11-2011

Alimentation, irrigation, utilisations ménagères, l'eau est un élément indispensable du développement d'un territoire mais aussi le garant de sa biodiversité. Mais parfois, comme on l'a vécu ce printemps, l'eau vient à manquer, spécialement dans les zones où elle est la moins abondante. Pour cette raison, le projet européen « Water and Territories » à travers une coopération transnationale efficace, a cherché depuis 2 ans à développer des solutions stratégiques globales autour de la gestion raisonnée de l'eau. Du 28 au 30 novembre à Bordeaux, le projet touche à sa fin et l'heure est au compte-rendu, et peut-être au début d'une nouvelle politique de l'eau.

Coordonné par le département de la Gironde, le projet européen « Water and Territories »(WAT) a été mis en œuvre par huit collectivités réparties sur les territoires de la France, de l'Espagne et du Portugal, dans le cadre du programme européen de coopération territoriale de l'espace Sud Ouest Européen (voir Aqui!). Durant deux ans, les huit collectivités ont développé des expériences pilotes de gestion raisonnée de l'eau sur sept bassins versants différents, dont en Gironde, le Bassin de la Pimpine. Afin de parvenir à une gestion raisonnée de l'eau, les équipes du projet ont tenté d'agir soit sur la régulation de la demande, via le concept d'économies d'eau, soit sur l'amélioration de l'offre par la mobilisation de ressources supplémentaires. La méthode, les différentes expérimentations et résultats de chaque expérimentation sont aujourd'hui compilés dans le « Livre vert du Projet WAT », présenté ce lundi 28 novembre au Conseil général. Quant à l'analyse globale de ces résultats et des préconisations qui en découlent, c'est dans un Livre blanc, non totalement finalisé, destiné à l'ensemble des acteurs, européens, nationaux et locaux, concernés par la gestion de l'eau, qu'elles apparaîtront.

Nouvelles technologies, aménagement du territoire et sensibilisation
Cela dit, dès ce mardi 29 novembre, quelques-unes des recommandations issues des travaux WAT, ont d'ores et déjà été présentées aux participants au colloque. D'un point de vue global l'intervenante, souligne d'abord que « les nouvelles technologies ont un grand intérêt autant pour améliorer la demande que l'offre ». Dans cette logique, le Livre blanc propose par exemple de faire émerger une nouvelle offre de produits immobiliers intégrant à la fois des équipements permettant une récupération des eaux de pluies et une installation de matériel hydro-économe. Deuxième grande conclusion : si les politiques d'urbanisme et d'aménagement du territoire étaient soupçonnées d'avoir un impact direct sur le bassin versant, le projet WAT l'a désormais confirmé. Le livre blanc indique en effet « qu'il a été prouvé que la maîtrise de l'urbanisme et de l'occupation des sols peut conduire à une réduction significative de la demande en eau. » En toute logique, il recommande donc et avec insistance, que « les schémas directeurs d'aménagement et les différents règlements existants devraient inclure des recommandations et des adaptations en fonction des différentes caractéristiques des ressources en eau », une prise en compte des ressources hydrauliques qui devrait également se faire via l'intégration « des objectifs environnementaux dans les documents d'urbanisme, les projets d'infrastructure et les politiques de développement économique ».
Le tout sans omettre une profonde réflexion sur le rôle, le statut et les compétences des acteurs de l'eau : « les politiques d'aménagement du territoire comme celle de l'eau doivent être menées de façon transversale, partenariale et interministérielle » suggère le document. Enfin, souligne l'intervenante, pour que les stratégies de gestion de l'eau s'appliquent, « la participation et la sensibilisation de tous les acteurs (politiques, institutionnels, habitants et acteurs économiques) est fondamentale ».

Photo: Aqui.fr

Solène Méric

 Plus d'infos : http://www.waterandterritories.eu
Les livres Vert et Blanc, devraient bientôt être accessibles sur le site

Partager sur Facebook
Vu par vous
541
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !