Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/10/21 | Mont-de-Marsan : Une enquête pour accélérer transition écologique

    Lire

    Afin d'associer tous les acteurs du territoire à la transition écologique et de pouvoir mettre en œuvre les actions les plus efficaces, Mont-de-Marsan Agglo a lancé 2 enquêtes publiques. Les habitants et les entreprises ont jusqu'au 15 novembre pour y répondre. Début décembre, après avoir récolter les avis de tous sur les projets et les idées d'actions, plusieurs ateliers de concertation seront organisés afin de co-construire la stratégie de transition écologique. Les enquêtes sont disponibles sur le site de l'agglomération.

  • 25/10/21 | Une ressourcerie à Uzerche

    Lire

    L'association « Aux Pas Perdus » à Uzerche en Corrèze a pour objectif de contribuer à la mise en place d'actions de gestion des déchets en intégrant le réemploi depuis 2017. Les membres de l'association ont décidé de créer une ressourcerie afin de réduire les déchets et leurs coûts de traitement et ainsi développer les filières locales de valorisation. Cette nouvelle activité va permettre de créer 4 emplois. Pour les aider dans cette démarche, la Région a décidé de les soutenir à hauteur de 43 450 €.

  • 25/10/21 | Challenge Positif 2021 c'est parti !

    Lire

    Eurekatech et Grand Angoulême ont lancé le 7 octobre la 2ème édition du Challenge Positif. Ce concours, à la fois local et programme d'apprentissage des techniques de l'entrepreneuriat innovant, ambitionne de détecter et de développer des projets à vertue positive pour le territoire et les habitants. Tout le monde peut déposer jusqu'au 10 novembre un projet innovant sur le site d'Eurekatech. A partir de décembre, les lauréats bénéficieront d'un programme pour apprendre les techniques de l'entrepreneuriat innovant.

  • 22/10/21 | GPSO: pas de concomitance pour Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, mais presque

    Lire

    Guy Kauffman récemment nommé directeur de projet des LGV nouvelles était invité à la session plénière du Département des Landes ce vendredi. Face à la question du phasage des travaux des lignes Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, au sein du GPSO, il a esquissé une réponse: "Le préambule du plan de financement va sans doute proposer que l'on enchaîne les travaux sans poser la pioche entre les 2 lignes. Le préfet coordonnateur a bien compris cette demande unanime des collectivités".

  • 22/10/21 | Bus à haut niveau de service à Périgueux : une expérimentation dès le 25 octobre

    Lire

    Le Grand Périgueux va réaliser des aménagements rue du Président Wilson, place Bugeaud et place Francheville, à Périgueux, pour permettre la circulation de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Ils feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature du 25 octobre au 26 novembre pour en valider la faisabilité avant de les engager. Le dispositif s’appuiera sur une trentaine de postes d’enquête, captant l’origine et la destination des véhicules et 24 points de comptage automatique. Il permettra d’évaluer la répercussion des aménagements envisagés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Prudence, écobuage en montagne : Les acteurs du territoire expliquent et préviennent

20/02/2018 | Dans les Pyrénées, l'entretien des pâturages par le feu est une pratique ancestrale, mais pas sans risque.

1

Il a fallu un traumatisme fort, avec le décès de 5 personnes dans un feu d'écobuage en 2000, pour que les acteurs des territoires de la montagne entrent dans une démarche collective d'organisation et de sécurisation de l'écobuage. Avec une attractivité de la montagne auprès d'un public de loisir de plus en plus large, les partenaires (services de l'Etat, Chambre d'agriculture 64 et élus de la montagne) font un pas supplémentaire cette année avec le lancement d'une campagne de prévention sur les risques de cette pratique pastorale, et la création d'un site permettant d'informer les promeneurs et randonneurs sur les possibles écobuages en cours. L'occasion aussi de quelques rappels et de « pédagogie » sur l'utilité de cette pratique impressionnante.

Pour les représentants des territoires de montagne, qu'ils soient éleveurs, élus, à l'image de Jean Lassalle, président de l'association départementale des maires de montagne, ou même Préfet du département: « il n'y a pas de pastoralisme sans écobuage, il n'y a pas non plus ces beaux paysages de montagne entretenus, sans écobuage. »

Les feux d'écobuage sont en effet utilisés dans les montagnes basque et béarnaise pour entretenir les pâturages d'estives et de landes. Ils permettent de contrôler le développement des fougères, ajoncs, genêts et autres bruyères tout en favorisant, grâce aux cendres, la repousse de nombreuses plantes qui seront pâturées. Cette pratique permet donc à la fois d'offrir au bétail, un pâturage de qualité mais aussi d'entretenir les paysages ouverts (donc accessibles) de ces territoires. « C'est aussi grâce à l'écobuage régulier que nous n'avons pas d'incendie en été dans nos zones de montagne, contrairement au Sud-Est de la France où, l'écobuage, principalement par manque d'éleveurs n'est plus que très peu pratiqué. », ajoute Sébastien Uthurriague, le président du comité d'orientations Montagne de la Chambre d'agriculture 64, appuyé dans ses propos par le Président de l'organisation consulaire agricole, Guy Estrade.

"Un travail très technique, qui est fait de manière responsable et maîtrisée"

Jean Lassale, Président de l'association départementales des maires de montagne et le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Gilbert Payet

Mais pour autant, cette activité est « une activité à risques », souligne Gilbert Payet, le Préfet des Pyrénées-Atlantiques. « Le principe reste celui de l'interdiction d'incinération de végétaux et de déchets verts, mais l'écobuage déroge à cette interdiction grâce à une procédure d'autorisation spécifique », souligne-t-il. Sur la période légale de l'écobuage du 31 octobre au 31 mars, celui-ci est encadrée par un arrêté préfectoral et soumis à autorisation du maire de la commune concernée et information auprès des sapeurs pompiers.
En outre, il a également été développé une « logique collective » autour la pratique, avec notamment la mise en place de Commissions locales d'écobuage sur les territoires. « Celles-ci permettent non seulement de mobiliser l'ensemble des acteurs ( y compris ONF, sapeurs pompiers, gendarmerie, ndlr) mais aussi de définir ensemble les zones précises où se feront les écobuages, de préparer les chantiers à l'avance, comme par exemple le débroussaillage autour d'un poteau téléphonique, le positionnement de l'eau, ainsi que de prévoir où seront posés les panneaux jaunes avertissant d'un écobuage en cours », précise Cécile Aguerre, responsable pastoralisme à la chambre d'agriculture. « C'est un travail très technique, qui est fait de manière responsable et maîtrisée », insiste Sébastien Uthurriargue au coté des autres intervenants.
« Il y a d'ailleurs très peu de dépassement : environ 200 ha, sur 15 00 ha brûlés en moyenne chaque année, et, dans le département, moins de 1% des sorties de pompiers sont liés à cet écobuage autorisés », précise Guy Estrade. Une procédure d'autorisation et de vigilance dont chaque acteur a su prendre le pli. En effet près de 95% des écobuages sont des écobuages autorisés, « ce qui ne nous empêche pas d'être vigilants et sévères contre les écobuages sauvages », pointe Gilbert Payet.

Eviter les imprudences et pouvoir anticiper les sorties en montagne
Si les mesures sont donc prises tant réglementairement que techniquement parlant, pour réduire les risques, il reste que l'écobuage peut présenter un danger pour les usagers non éleveurs de la montagne, qui sont de plus en plus nombreux à aimer y randonner par exemple. « Un large groupe de travail s'est mis en place cet hiver pour élaborer des outils de communication permettant d'une part, de diffuser des consigne de sécurité, visant à éviter les imprudences par manque de connaissance, et d'autre part de permettre aux pratiquants de loisir de la montagne de pouvoir anticiper leurs sorties, en les informant des possibilités d'écobuages à venir. », synthétise Cécile Aguerre, en charge du projet.
Pour ce faire, deux outils ont ainsi été développés. Des flyers, édités à 30 000 exemplaires, et des affiches destinées à tous les offices de tourisme et mairies de montagne, ainsi qu'aux grosses agglomérations, visent à sensibiliser aux risques en période de feux d'écobuage, ainsi qu'aux consignes de sécurité à connaître, tant avant de partir, qu'en cas de situation d'urgence, si le promeneur se trouve pris dans un feu d'écobuage.
L'autre outil auquel renvoient également ces affiches et flyers, est le site www.j'aimel'agriculture64.fr (site de la chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques), qui abrite désormais sur sa page d'accueil un site internet dédié à l'écobuage et à la préparation de ses sorties en montagne. Là encore, des conseils de prévention, des explications sur l'écobuage, et une carte des écobuages autorisés, en cours, réalisés ou à venir. Mais ceux-ci étant administrativement autorisés par le Maire le jour J à 10H du matin, (ce qui est tard pour les départs en randonnées) , la carte est complétée par un bulletin de vigilance, permettant d'évaluer la probabilité de rencontrer un écobuage lors de la sortie. Un bulletin nourrit par les informations des acteurs locaux connaissant les demandes d'autorisation, combinées aux conditions météo du jour, dont dépendent fortement la mise à feu ou non.

Le site dédié aux écobuages et à la préparation des sortie en montagne


En moyenne on compte 9 jours d'écobuage par an, à l'exception de l'année 2017 qui en avait compté 40, en raison d'une météo particulièrement défavorable les 3 années précédentes. Des journées qui peuvent, lorsqu'elles sont particulièrement intenses, compter jusqu'à 200 allumages de feux autorisés. Autant de raison de jouer la prudence pour les promeneurs. 
Pour l'heure, en 2018, en raison d'un temps trop humide, aucun feu d'écobuage n'a encore été réalisé dans le département.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
15103
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
médoc biogaz une Environnement | 19/10/2021

Méthanisation : A Saint-Laurent du Médoc, Médoc Biogaz élargit son cercle vertueux

Le marais de Tasdon, près de l'avenue Jean-Moulin à La Rochelle Environnement | 14/10/2021

La Rochelle : une deuxième vie pour le marais de Tasdon

L’établissement public territorial  bassin Vienne a publié un guide sur les économies d’eau destiné aux collectivités Environnement | 05/10/2021

Le bassin de la Vienne veut s’adapter au réchauffement climatique

Débat Public Horizeo à Saucats Environnement | 24/09/2021

A Saucats, la plateforme solaire Horizeo est loin de faire l'unanimité

La Garonne en période d'étiage Environnement | 22/09/2021

Gestion de l'eau dans le Sud-Ouest : expérimenter pour ne pas (trop) manquer

Les quatorze partenaire du programme européen Life Eau&Climat se sont réunis à Limoges pour dresser un premier bilan Environnement | 21/09/2021

La ressource en eau au coeur du programme européen Life Eau&Climat présenté à Limoges

La création d’une ligne de bus à haut niveau de service est l’un des objectifs du plan climat air énergie de Limoges Métropole Environnement | 17/09/2021

Limoges Métropole veut ouvrir la voie en matière de transition écologique

1 Environnement | 16/09/2021

Béarn: la centrale solaire occupe les friches de l'ancienne centrale thermique

1 Environnement | 15/09/2021

L'antenne de l'aviation civile de Sarlat fonctionne désormais à l'hydrogène

La plateforme aéroportuaire de Pau Pyrénées s'engage depuis 3 ans pour la protection de la biodiversité sur ses installations. Environnement | 10/09/2021

Pau: l'aéroport, refuge de biodiversité ?

Pour anticiper, et donc éviter les tensions autour de la ressources en eau, un programme de recherche se lancent en Nouvelle-Aquitaine, entre investigations sur terre, sous terre... et en l'air! Environnement | 03/09/2021

Eau : un hélico pour sonder les nappes souterraines du Nord-Est néo-aquitain

1 Environnement | 31/08/2021

L'Agglo de Pau va transformer ses boues d'épuration en énergies vertes, locales et décarbonnées

1 Environnement | 24/08/2021

Sur le marais de Talmont, agriculture et biodiversité vont de pair

1 Environnement | 18/08/2021

Libourne : l’eau au cœur d’un festival cet automne

1 Environnement | 28/07/2021

La pêche, un autre atout pour le département de la Dordogne