Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/12/18 : Rochefort (17) : au vu du "contexte économique morose", la ville de Rochefort a décidé de rendre ses emplacements de parking du centre-ville gratuits le temps de Noël, du 21 décembre au 1 janvier inclus, afin de favoriser l'accès aux commerces.

18/12/18 : Concours Agrinove : inscription jusqu’au 31 mars 2019. Son but : mettre en avant les innovations en amont de l’agriculture. A la clé notamment : 15 000€ pour le 1er prix. Infos : 05 53 97 71 53 / contact@agrinove-technopole.com.

17/12/18 : En visite ce lundi en Dordogne, Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires, a signé la convention ANRU à Coulounieix Chamiers avec les différents partenaires. L’État finance ce projet d’un coût total de 49 M€, à hauteur de 14 M€.

17/12/18 : Alain Juppé a annoncé ce lundi que la place des Quinconces, à Bordeaux, serait transformée en parking gratuit les 22, 23 et 24 décembre pour "faciliter l'accès aux commerces du centre-ville", touchés économiquement par les mouvements sociaux.

17/12/18 : Deux-Sèvres : la 7e édition de Capr'Inov a attiré 7000 visiteurs. 250 produits (dont 230 laitiers) de 8 pays ont participé aux concours : 21 médailles d’or, 46 d’argent et 53 de bronze ont été décernées, et 4 Capr’I d’Or à des entreprises innovantes.

17/12/18 : En mairie de Biarritz, en début d'après-midi, on aurait pris acte de la non venue du président Macron à la préparation du sommet du G7. Information non officiellement confirmée de la préfecture mais qui serait parvenue à certains élus de cette source

17/12/18 : En marge de sa visite en Dordogne, Jacqueline Gourault a rencontré des Gilets jaunes : il fut question du référendum d'initiative citoyenne et de désertification médicale lors de sa visite à Lanouaille, où doit être implantée une maison de santé.

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/12/18 | Niort et Bordeaux: ces bassines qui divisent

    Lire

    Nouvelle tension au sein de la majorité du Conseil régional, sur la question de l'eau, après la décision de deux élus EELV, Nicolas Thierry, vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité et Nicolas Gamache, conseiller régional des Deux-Sèvres de démissionner, le premier de la délégation à la qualité de l'eau, le second du bureau du Parc régional du Marais poitevin. Et ceci après le vote par la Région lundi du protocole d'accord permettant le financement des bassines fortement souhaitée notamment par l'agriculture, protocole signé ce mardi à la préfecture à Niort où les opposants ont manifesté.

  • 18/12/18 | Journée internationale des migrants vue de Pau

    Lire

    Ce 18 décembre à 18h, à l’occasion de la journée internationale des migrants, un cercle de silence se tiendra Place Clémenceau à Pau avec la Maison des Citoyen.ne.s du Monde des Pyrénées-Atlantiques. Tout au long de l’année, cette association coordonne un programme d’accompagnement de demandeurs d’asile dans leur apprentissage du français. Près de 90 demandeurs d’asile et réfugiés ont bénéficié de cet accompagnement qui permet aussi de tisser du lien social et de lutter contre les préjugés.

  • 18/12/18 | Charente-Maritime : Bussereau demande un Grenelle social et financier

    Lire

    Lors de la session du conseil départemental 17 ce lundi, les élus sont revenus sur le mouvement des gilets jaunes. Une motion du groupe LR a été proposée pour demander au gouvernement "de s'appuyer sur les élus locaux [...] afin d'engager au plus vite un dialogue constructif avec les Français". Quelques jours plus tôt, Dominique Bussereau avait déjà demandé au gouvernement une sorte de Grenelle sur le pouvoir d'achat, le social, la fiscalité et la transition écologique, ainsi qu'une réflexion sur la décentralisation.

  • 17/12/18 | "Péages gratuits" : Vinci veut écrire aux automobilistes

    Lire

    Ce lundi, on a appris l'intention de la société Vinci Autoroutes (gérant notamment le péage de Virsac) d'adresser des lettres aux automobilistes ayant profité des opérations "péages gratuits" organisées dans le cadre des manifestations des gilets jaunes, pour les inciter à "payer le péage correspondant à leur trajet". Les automobilistes dont la plaque d'immatriculation a été détectée à l'entrée aux entrées et sorties de péage seront concernées par ces demandes, même si aucune pénalité n'a pour l'instant été annoncée par le gestionnaire en cas de refus.

  • 17/12/18 | Justice : les frères Cazabonne condamnés

    Lire

    Le sénateur et ancien maire de Talence a été condamné ce lundi par le tribunal correctionnel de Bordeaux à une amende de 5000 euros pour prise illégale d'intérêt mais relaxé pour les accusations de favoritisme. Ce dernier, tout comme son frère Didier Cazabonne (élu adjoint à la mairie de Bordeaux), avaient des parts dans une entreprise (qu'ils avaient fondée) ayant décroché des marchés de fournitures de bureaux à la mairie de Talence. Didier Cazabonne, lui, a été reconnu coupable d'abus de bien sociaux et a écopé de 10 000 euros d'amende pour s'être fait rembourser sans justification près de 35 000 euros de frais kilométriques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Sécheresse: Quelques orages et c'est tout...

19/06/2011 |

Crédit Mutuel du Sud Ouest - Débat sur l'agriculture et l'environnement

Ce ne sont pas quelques orages ici où là ou quelques heures de pluie au Pays Basque, en Béarn, en Gascogne ou en Périgord qui peuvent rétablir une situation marquée par un très fort déficit et une sécheresse installée. Avec des conséquences évidemment très importantes pour l'activité agricole, en premier lieu l'élevage, des perspectives de récolte faibles pour le blé et l'orge dont la moisson est avancée. Des mesures de restriction de prélèvements d'eau ont été prises dans plusieurs départements. Et dans la foulée de l'Etat dont les mesures annoncées ont été jugées insuffisantes et surtout lentes à mettre en oeuvre, des établissements bancaires, comme le Crédit mutuel du Sud Ouest, ont décidé un effort supplémentaire pour aider les trésoreries des exploitations.

Alors que nous ne sommes pas encore en été ( ! ) le gestion de l'eau mobilise  pouvoirs publics et professionnels dans une approche souvent marquée du sceau de la responsabilité partagée. C'est le cas en Lot-et-Garonne où l'observatoire « sécheresse »  qui regroupe Etat, département, collectivités, chambre d'agriculture, syndicats...  s'est réuni pour la troisième fois, le préfet mettant en œuvre, depuis le 7 juin, des mesures d'interdiction des prélèvements agricoles et domestiques dans la partie non réalimentée de la Lède, tout en autorisant, à raison de deux fois vingt quatre heures réparties dans la semaine, l'irrigation au fin de maraîchage,  les pépinières, les cultures sous contrat,  les cultures florales, l'arboriculture fruitière. Parallèlement certaines mesures de restriction étaient renforcées, notamment sur le bassin versant de la Thèze.

Adour Garonne: le rappel de M.Abadie

« Economiser l'eau » : telle doit être la priorité. C'est le rappel impérieux de Marc Abadie, directeur général d' Adour Garonne dans le bulletin de juin de l'Agence. «  Déjà dans notre bassin note-t-il des efforts importants ont été faits; les actions entreprises auprès des agriculteurs ont permis de réduire les prélèvements de l'agriculture irriguée de 10% ....Le volume d'eau prélevé à Toulouse n'a pas augmenté depuis douze ans alors même que la population a progressé de plus de 15.000 habitants par an. » D'autre part la politique mise en œuvre depuis plusieurs années permet  de déstocker de l'eau à partir de réservoirs hydroélectriques du Bassin. C'est ainsi qu'en partenariat avec les collectivités « l'Agence va mobiliser cette année encore plus de 2,5 millions d'euros pour faire lâcher jusqu'à 60 millions de m3 d'eau dans l'Adour, la Garonne, le Tarn et l'Aveyron en fonction des besoins. Pour le directeur de l'Agence il faut « également constituer des réserves de substitution quand cela est possible et faire évoluer nos modes vie et de production agricole » Le chantier est ouvert et les tensions sont parfois vives avec une agriculture qui se veut de moins en moins dispendieuse et tient à ce qu'on la laisse créer des réserves.

Crédit Mutuel: remboursements de prêts suspendus pour six mois

La réaction du président de la FNSEA, Xavier Beulin, aux annonces faites par Nicolas Sarkozy en Charente ont témoigné de l'impatience de la profession agricole que le seul différé de remboursement des prêts consentis en 2009 ne satisfait pas. Conscients que les attentes des agriculteurs, des éleveurs en premier lieu, n'avaient pas trouvé de réponses suffisantes à travers le plan d'aides annoncé par le gouvernement et, qu'en particulier, les indemnités liées à la mise en route du Fonds National de Garantie des Calamités agricoles ne seraient pas opérationnelles avant le mois de septembre, certains établissements bancaires ne se sont pas contentés d'ouvrir des lignes de trésorerie:  au taux de 1,5% pour les jeunes agriculteurs et de 2% pour les autres. Elles ont décidé de mettre le paquet, sans attendre. Ainsi en est-il du Crédit Mutuel du Sud Ouest  qui dessert Gironde, Dordogne et Charente. Jean-Marc Jay directeur général de la Fédération l'a confirmé, en point d'orgue de la conférence annuelle Agri/Viti (1) qui s'est tenue il y a quelques jours à Artigues Près Bordeaux, à la Maison de la Promotion sociale : « Pour accompagner nos sociétaires dans une conjoncture particulièrement délicate, nous allons proposer aux éleveurs qui en feront la demande, d'ici le 15 juillet, de suspendre le prélèvement de leurs échéances de prêt pour une période de six mois de août 2011 à janvier 2012. » Cet effort  pèsera sur le compte de résultat de 2011 et dans une moindre mesure de 2012,  remarque M. Jay qui précise que «  les prêts éligibles représentent près de 20% de l'encours de crédit à l'agriculture du CMSO ».

 

1. Point de développement durable sans prendre en compte aujourd'hui la dimension environnementale. Mais faut-il pour autant la subir ? Non, plutôt la considérer comme un levier et s'en servir pour bien produire. Car l'agriculture française qui a prospéré sur le modèle d'une PAC sécurisante est menacée de débordement au sein même de l'Europe. L'Allemagne nous dépasse et elle n'est pas la seule soulignait Vincent Chatelier économiste, ingénieur de recherche à l'INRA de Nantes, venu le dire devant une assemblée attentive à son discours à la fois réaliste et volontairement optimiste. 

Partager sur Facebook
Vu par vous
315
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !