Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/07/20 | Un rallye montois sur le thème de la laïcité et de la citoyenneté

    Lire

    Du 15 juillet au 28 août, dans le cadre de l'exposition "Laïcité à lire et à dire" aux Archives départementales des Landes, partez entre amis ou en famille à la découverte des lieux symboliques de la laïcité et de la citoyenneté à Mont-de-Marsan! Créé en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement et l’association des Francas, ce rallye au départ des Archives, amène le visiteur à démêler de nombreuses énigmes sur un parcours réalisé en autonomie. Le rallye et l'exposition ont été primés par la 2nde mention spéciale du Prix de la laïcité de la République française, remis par l'Observatoire de la laïcité.

  • 15/07/20 | La Rochelle : un forum de la formation continue pour la rentrée 2020

    Lire

    La CCI de La Rochelle organise le premier Forum de la formation professionnelle continue le jeudi 24 septembre 2020, de 9 heures à 19 heures. Ce rendez-vous ouvert au public est l’occasion : pour les experts de la formation professionnelle continue de présenter leurs formations, services et conseils et, pour les dirigeants et salariés d’entreprises, de découvrir la formation adaptée à leurs besoins. Une première en Charente-Maritime !

  • 15/07/20 | Création de la première Fédération nationale de Footgolf

    Lire

    Le 30 juin dernier a marqué la création de la première Fédération nationale de Footgolf, agréée du ministère des Sports. Ce sport qui mélange le football et le golf reprend le même principe de parcours qu’au golf, mais en mettant le ballon au pied en moins de coups possibles dans un panier. Les dirigeants de cette nouvelle fédération entendent bien créer un premier championnat en France à l’horizon 2021. A noter: il existe une délégation Sud ouest et Aquitaine du footgolf !

  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

  • 14/07/20 | Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se lancent dans un concours photo

    Lire

    Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se challengent dans un concours photo dédié aux moissons de l’année 2020. À travers cette initiative, les jeunes agriculteurs souhaitent redynamiser cette saison 2020, selon eux, assez moyenne et pourrait mettre en péril des exploitations « déjà bancales ». Plusieurs lots seront distribués aux gagnants dont un week-end de remplacement offert, financé par JA86.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Transiton écologique: "que chacun soit acteur", le souhait d'Emmanuel Macron à Pau

14/01/2020 | C'est auprès des acteurs locaux et sur le thème du contrat de transition écologique Pau Béarn Pyrénées qu'Emmanuel Macron a consacré sa matinée ce 14 janvier.

C'est auprès des acteurs locaux et sur le thème du contrat de transition écologique Pau Béarn Pyrénées qu'Emmanuel Macron a consacré sa matinée ce 14 janvier.

Après une première journée paloise dédiée à la question du terrorisme au Sahel dans le cadre du G5 et l'annonce du renforcement de la présence française sur place, le Président de la République, Emmanuel Macron, a consacré la matinée de ce mardi 14 janvier à une table ronde sur le thème de la transition écologique. Au Palais Beaumont, et en présence d'environ 400 acteurs locaux, ont ainsi été mises à l'honneur plusieurs initiatives et actions portées par les acteurs du territoires dans le cadre du Contrat de Transition Ecologique de Pau Béarn Pyrénées, signé ce jour même avec l'Etat. L'occasion pour le Président de la République de défendre en matière d'écologie, « une voie médiane » ne cédant « ni au catastrophisme, ni à l'immobilisme », avant de découvrir, sur le même thème, le bus à hydrogène de la ville de Pau.

Présente au côté d'Emmanuel Macron, c'est  Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat auprès de la Ministre de l'environnement et de la transition énergétique qui a ouvert la rencontre de ce mardi matin, par un bref rappel du dispositif des Contrats de Transition Ecologique. « Au niveau national c'est 80 territoires qui sont engagés dans une démarche de contrat de transition écologique. C'est 12 millions de français, c'est 1,2 milliards d'euros d'investissements écologiques concrets qui couvrent les énergies durables, l'agriculture et les circuits courts, les mobilités, l'écologie industrielle... Et qui montrent que développement économique et écologique c'est possible ».

Des actions opérationnelles menées par des acteurs locaux
Concrètement, la signature d'un CTE par l'Etat permet, sur un territoire donné, l'accompagnement par l'Etat, en ingénierie et en financements, des actions de transitions écologiques identifiées dans le contrat. Des actions déjà opérationnelles initiées et menées par les acteurs locaux partenaires (entreprises, collectivités, associations, chambres consulaires...).
Au sein du contrat de transition écologique de l'agglomération paloise (lancé en septembre dernier), 15 actions ont ainsi été identifiées, répondant à 4 grandes orientations. D'abord, le développement de l'électricité verte, via par exemple le projet d'installation de centrales photovoltaïques sur les friches industrielles, présenté par Total Quadran. Ensuite, le développement d'une agriculture locale nourricière, à travers notamment l'appui à l'émergence d'une société foncière pour favoriser le développement de projets maraîchers autour de l'agglomération, puis, le soutien à l'économie circulaire à l'image du projet de station de GNV et Bio GNV porté par Terrega. Enfin, le dernier axe de ce CTE se consacre au secteur du BTP, à travers l'ambitieux projet des Compagnons bâtisseurs et de l'association IDRE, de création d'une filière nouvelle dédiée à la déconstruction et au réemploi des  matières et matériaux du BTP.  La réalisation des 15 projets contenus dans ce contrat devrait au total mobiliser 25 millions d'euros sur le territoire.

"Ce n'est pas l'Etat qui fera le changement"
Autant d'exemples d'actions locales qui démontrent, selon Emmanuel Macron que « nous avons les solutions dans nos mains », tout en invitant en matière d'écologie, à « emprunter un chemin de crête qui permet de franchir ce qui paraît infranchissable » pour ne céder « ni au catastrophisme ni à l'immobilisme ». Sur les défis "des deux combats" qu'il énonce, la lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de la biodiversité, « la mobilisation existe au national, à l'européen et à l'international. Mais elle a une force et une capacité d'entraînement encore plus probante si elle se construit localement », assure-t-il, félicitant au passage les projets présentés au sein du CTE Pau Béarn Pyrénées.
Et de poursuivre : « Face à une montagne, les grands plans fonctionnent rarement ; c'est l'idée de ces contrats : faire que chacun soit acteur de la transformation. Ce n'est pas l'Etat qui fera le changement. Il ne me semble pas que la solution soit dans une taxe, j'ai payé pour voir, glisse-t-il en faisant allusion à la taxe carbone, ni dans des réglementations qui tombent d'en haut. »
Concernant le Fébus, visité au côté de François Bayrou, et inauguré sur quelques tours de roues, « la mobilité collective à l'hydrogène s'inscrit pleinement dans ces solutions : elle permet de favoriser la mobilité collective, de se substituer à l'utilisation automatique de la voiture, et elle permet de le faire avec ce qui est aujourd'hui un mode pertinent pour le transport collectif. Il y a l'hybride, il y a l'électrique, il faut aussi laisser la place à l'hydrogène. »

La président Emmanuel Macron et son cortège, découvre le Fébus

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3552
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !