Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/04/19 | Béarn : une plateforme pour travailler les maths !

    Lire

    "Les Maths en Tongs" est une plateforme pédagogique existant depuis 2016. Son créateur, le Palois Steven Diot est Docteur en Mathématiques Appliquées et a déjà accompagné plusieurs lycéens en maths. "Les Maths en Tongs" propose des ressources gratuites et des programmes complets pour des élèves de la troisième à la terminale. Steven Diot prône une méthode de travail plus détendue que la simple pratique à coups de longs exercices, en s'appuyant plutôt sur des bases solides.

  • 18/04/19 | Une campagne de financement participatif pour la future centrale solaire de Nersac

    Lire

    Initié par la commune de Nersac (16), le projet à pour objectif de revaloriser l'ancienne carrière d'argile en y développant une production d'énergie verte. La centrale solaire pourra produire chaque année l'équivalent de la consommation électrique de 4500 foyers soit 7 % de la population du Grand Angoulême. La campagne qui a pour but de collecter 104 900 € est ouverte aux habitants de Charente et des départements voisins.

  • 18/04/19 | Europe : les lanceurs d'alerte enfin protégés !

    Lire

    Une victoire de poids pour la députée européenne Virginie Rozière. Ce mardi 16 avril, le Parlement Européen a adopté définitivement le "Rapport Rozière", visant à protéger les lanceurs d'alerte dans chaque pays-membre. La radicale de gauche se réjouit : " Il y a trois ans de cela, on nous expliquait qu'il était juridiquement impossible d'adopter une telle directive. Et c'est chose faite aujourd'hui". Cette annonce intervient deux jours après l'arrestation de Julian Assange à Londres.

  • 18/04/19 | Vigilance sur les routes de Dordogne lors du week end pascal

    Lire

    Le week-end de Pâques et les vacances de printemps, génèrent des flux de circulations importants. Le préfet a demandé aux services de la Police nationale et de la Gendarmerie d’intensifier les contrôles routiers pour veiller au respect des règles de sécurité sur les axes routiers. Ces opérations visent à prévenir et à sanctionner tous les comportements dangereux, les excès de vitesses ainsi que les conduites addictives. Les automobilistes sont appelés à la plus grande vigilance.

  • 17/04/19 | La première calèche labellisée Tourisme et Handicap française débarque en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Vendredi 12 avril, la voiture hippomobile était présentée au Pôle-Nature de l'Asinerie du Baudet du Poitou. Le département de la Charente-Maritime a mis en place une promenade en attelage pour les personnes à mobilité réduite et/ou en situation de handicap afin de proposer une sortie sécurisée et de favoriser l'accessibilité des Pôles-Natures. Le véhicule adapté et modulable permet de développer une nouvelle offre touristique sur le site de l'Asinerie et de pouvoir proposer cette activité à tous.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Un flocon vert se pose sur La Pierre Saint-Martin

09/02/2017 | La station de ski béarnaise est la première des Pyrénées à recevoir un label saluant « l’engagement durable des destinations touristiques de montagne »

 La Pierre Saint-Martin : une reconnaissance supplémentaire pour une station qui entend se soucier de son environnement

En altitude, c'est un peu l’équivalent du Pavillon bleu qui est attribué aux plages. Depuis le début de l’année, La Pierre Saint-Martin est la première station de ski des Pyrénées à bénéficier du label Flocon vert. Décerné par l’association Mountain Riders, celui-ci garantit « l’engagement durable des destinations touristiques de montagne ». Il salue les efforts qu’elles déploient dans de multiples domaines : économies d’énergie, gestion de l’eau, transports, accueil des handicapés etc. Cette reconnaissance fait suite à une longue liste d’actions. Car, ici, on veut penser à l’avenir.

Respect de l’environnement et bonnes pratiques sociales : telles sont les valeurs sur lesquelles s’appuie Mountains Riders pour attribuer son Flocon Vert. Le label créé par cette association à qui l'on doit l'Eco-guide des stations de montagne est récent. Pour le moment, seules Less Rousses, Châtel , Chamrousse et La Pierre Saint-Martin le possèdent en France. Sans oublier Villars, en Suisse.

Eau, énergie, déchets, paysages, entre autres critères

Pas moins d’une trentaine de critères ont été définis pour son attribution. Il s'agit d'abord de récompenser  une action menée au niveau communal, en l'occurence à Arette. Ce qui implique un travail d’équipe réalisé entre divers acteurs : élus locaux, entreprise, commerçants, office du tourisme, services de sécurité... Tout ce que l'on appelle les "forces vives" du territoire.

Le Flocon vert touche également à plusieurs grands domaines. Pour l’obtenir, on réfléchit aussi bien à l’urbanisme et à la biodiversité qu’au tri des déchets et à l’éclairage. La mobilité douce y a son importance, tout comme les paysages, la production des énergies renouvelables et l’accueil des familles. Bref, on fait feu de tout bois pour tenter d’atteindre une sorte d’excellence touristique, avec en prime des bonus liés notamment au déneigement, à l’éco-consommation d’eau et à l’accueil de classes de découverte.

On n'est pas ici entre doux rêveurs. L’initiative a reçu le soutien de partenaires de renom parmi lesquels figurent la Fondation Nicolas Hulot, l’Agence de l’eau Adour-Garonne ainsi que l’Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie.

La suite d’une longue démarche

Toutes ces initiatives relèvent de ce que l'on peut appeler " l’altitude responsable " résume Laurent Dourrieu, le directeur de l’établissement public des stations d’altitude (EPSA). Cette structure est chargée de gérer en Béarn les stations de ski de Gourette et de La Pierre Saint-Martin, ainsi que le Petit train de la Rhune, qui est ouvert de mai à octobre au Pays Basque.

 " Le Flocon Vert fait suite à une série d’actions déjà développées par l’EPSA. Depuis 2002, notre établissement a obtenu des certifications dans les domaines de la qualité, de la sécurité, de l’environnement et de la gestion des énergies ". 

La démarche est exigeante. Car les contrôles ont lieu deux fois par an. Mais elle fait de l’EPSA la première entreprise française de domaines skiables à bénéficier de ces quatre reconnaissances, et la première d’Aquitaine, toutes activités confondues, selon les bases de données de l’AFNOR.

Des dameuses aux lombrics

A La Pierre-Saint-Martin,  l’EPSA ainsi mis en place un système de management de l’énergie qui permet de savoir combien on consomme en électricité. "On n'utilise que ce qu’il faut ". La vitesse des télésièges est par exemple modifiée en fonction de l’affluence. Des chauffages radiants, avec horloge, sont installés dans les cabanes de remontées mécaniques", détaille Jacques Poulou, responsable qualité-sécurité-environnement-énergie.

D’autres systèmes permettent de produire avec moins d’énergie le mètre cube de neige de culture, ou encore de récupérer les eaux pluviales alimentant le lac qui sert de réserve. " 30 à 40% de son volume provient de là. C’est rare dans les stations de ski ".

Le carburant qui alimente les dameuses est de même surveillé. " On optimise les trajets des machines. C’est une avancée colossale. Car il y a 10 ans, les dameurs qui allaient sur les pistes pouvaient repasser plusieurs fois au même endroit ".

" La technologie nous aide beaucoup dans tous ces secteurs "reconnait Laurent Dourrieu, avant d’évoquer également le tri sélectif des déchets, ou encore les toilettes sèches installées à 1 900 mètres d’altitude avec un terreau dans lequel des lombrics travaillent d’arrache-pied. " Cela fonctionne très bien ".

Des écoliers par centaines

Dans une vallée du Barétous où plusieurs associations se mobilisent pour accompagner  les handicapés sur les pistes, il est également difficile de ne pas parler du ski scolaire. " Chaque saison, l’EPSA accueille 1000 écoliers du primaire, en liaison avec l’inspection d’académie. Nous sommes là pour faire découvrir la montagne à des gamins qui n’y ont jamais mis les pieds ". Ces derniers viennent de toutes les Pyrénées-Atlantiques. La Pierre-Saint-Martin reçoit 40% d’entre eux.

Le réseau de bus mis en place par le Conseil départemental au départ de plusieurs villes mérite également attention. " Nous espérons que le Conseil régional, qui aura la charge des transports interurbains à partir du 1er septembre prendra le relais ".

Un territoire qui cultive l’esprit d’équipe

La station de Gourette aura-t-elle, elle aussi, un jour son flocon vert ? " Le diagnostic initial l’a également concernée. La municipalité des Eaux-Bonnes a souhaité prendre un peu plus de temps pour organiser ce label. Mais ils sont motivés pour cette candidature " indique Laurent Dourrieu. Tout en rappelant l’intérêt de la démarche.

 " Même si on travaille déjà beaucoup ensemble, cela crée un esprit d’équipe. Cela nous amène aussi à nous interroger sur la vision que l’on a d’un territoire et sur la manière de le faire progresser... Il s’agit de tout sauf de green-washing. Ce travail s’inscrit complètement dans la logique du plan montagne mis en place par le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques. Le but est de construire les stations d’altitude de demain : responsables, éco-citoyennes, durables, fonctionnant en toutes saisons et dialoguant de façon harmonieuse avec leur environnement. Car, pour nous, le changement climatique, c’est maintenant ».

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
42289
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !