aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Environnement | Entre les lignes: Un Petit livre du climat pour préparer l'avenir

12/07/2016 | Dans le Petit livre du climat, coécrit avec Patrice Martin, Frédéric Dufourg pose un regard pédagogue sur le changement climatique... et les manières d'y survivre.

Frédéric Dufourg

Pourrons-nous vivre demain comme nous le faisons aujourd'hui ? La question fait peur, mais mérite d'être posée. Dans son Petit Livre du Climat (l'Esprit du temps, juin 2016) coécrit avec Patrice Martin, Frédéric Dufourg s'interroge sur l'imminence du changement climatique, et sur ses conséquences sur la vie humaine. Riche en idées innovantes, hostile à tout défaitisme, l'ouvrage relève le défi d'une écriture pédagogique. Objectif principal pour l'auteur : éveiller, expliquer, et préparer l'après.

« J'ai voulu faire un livre facile d'accès, un peu comme le petit livre rouge de Mao » commence Frédéric Dufourg, rieur, avant de tempérer : « Je ne suis pas maoïste. Mais je voulais faire un livre simple, usuel » Pour le Petit livre du climat, le journaliste et éditeur installé à Bazas a fait de la clarté sa priorité. Et pour cause : faire passer son message est pour lui indispensable. « Le changement climatique est un défi bien plus vital que les gens ne le croient » s'anime-t-il « On a tendance à le minimiser parce qu'il n'arrive pas immédiatement, là tout de suite. D'une certaine manière, les gens sont tenté de penser « C'est dans trente ans, on s'en fout » Mais il s'agit d'une étape cruciale, même si elle paraît lointaine ».

Comme beaucoup de scientifiques, Frédéric Dufourg ne pense plus aujourd'hui que le changement climatique puisse être évité. L'important est de s'y préparer – en cessant, si possible, de s'enferrer dans les mêmes erreurs. C'est en cela que le livre porte une mission : celle d'aider à comprendre le changement qui vient plutôt que de se réfugier dans la peur ; de montrer, aussi, qu'une autre vie est possible. C'est là l'épine dorsale de ce petit manuel, qui, chapitre après chapitre, analyse en détail les effets de cette métamorphose sur l'organisation humaine.

« Le progrès viendra du Tiers-monde »Tous les aspects de la vie quotidienne sont abordés. De l'écoconstruction à l'alimentation, touchée selon les auteurs par la « folie de la mondialisation », en passant par l'énergie et les transports, le livre propose un éventail de solutions alternatives. Avec, toujours, une idée directrice : revenir à un mode de vie simple, plus proche de nos besoins, n'a jamais été aussi nécessaire. Le propos se double d'une étude, chiffres du ministère de l'Environnement et du GIEC à l'appui, de l'histoire du changement climatique – amorcé au 19e siècle avec l'exploitation du charbon. Et se fait parfois politique.

« La France a souffert d'immobilisme. Dans bien des domaines, elle est en retard», souligne Frédéric Dufourg, pour qui les comparaisons européennes se font souvent à notre désavantage : l'Espagne nous devance sur la réhabilitation des logements, la Slovaquie se dote de champs éoliens colossaux, l'Allemagne exploite le transport fluvial alors que les canaux français restent, eux, relativement délaissés. Il diagnostique une réticence du pays, freiné à la fois par le poids de l'industrie en place et par son incapacité à prendre pleinement conscience des enjeux. « Nous sommes en train de nous faire doubler par le Tiers-monde. Ces pays innovent bien plus que nous aujourd'hui. C'est par eux que viendra le changement »

 Le ton n'est pas catastrophiste pour autant. Plutôt que de déclin, le livre parle de défi « Il vaut mieux préparer le jeune public » insiste Frédéric Dufourg. La portée du livre, il le revendique, est surtout éducative. Son passé enseignant et ses publications antérieures, toujours liées à la citoyenneté, qu'elles parlent d'Europe, de diplomatie ou d'hymnes nationaux, le confirment. « Je suis encore persuadé que si l'on veut améliorer le monde, ce sera par l'éducation » Bordeaux Métropole, qui a choisi de fournir son livre à ses enseignants dans le cadre de Juniors du Développement durable, semble l'avoir entendu.

Joséphine Duteuil
Par Joséphine Duteuil

Crédit Photo : Frédéric Dufourg

Partager sur Facebook
Vu par vous
31451
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !