Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

  • 23/04/19 | Grande America : le robot sous-marin confirme les premières estimations

    Lire

    Le robot sous-marin ROV du navire spécialisé norvégien Island Pride a inspecté ces dernières semaines l'épave du Grande America coulé à 4600 m de fond. Les investigations confirment que, malgré l'intégrité de l'épave, "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures s’échappaient par les évents de dégagement d’air sur certains ballasts d’eau de mer du navire, en provenance de ses soutes à carburant", selon la préfecture. Le ROV a obturé ces failles jusqu'au 16 avril puis vérifié l'étanchéité des travaux.

  • 23/04/19 | Elections européennes : David Labiche investit sur la liste Les Républicains

    Lire

    La commission nationale d'investiture des Républicains a désigné l'adjoint au maire de Chatelaillon-Plage David Labiche pour représenter la Charente-Maritime au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Il est en 29e position sur la liste des Européennes conduite par François-Xavier Bellamy. David Labiche recevra Nadine Morano le 24 avril à Royan pour une visite du port suivie d'une réunion publique à l'espace Cordouan à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Effets de tempête sur la Côte basque

10/02/2016 | Tous les regards étaient portés vers le Morbihan et le Finistère quand les Basques ont découvert que leur littoral avait été sérieusement malmené pendant la nuit. À Anglet et Saint-Jean-de-Luz.

Tempête Anglet

"Ça n'avait pas quand même pas la même intensité qu'en 2014", c'est le refrain que l'on entendait ce mardi soir d'Anglet à Hendaye. Ce ne sera sûrement pas l'avis de ce pauvre restaurateur de la plage du Métro à Tarnos qui a vu son établissement d'été effondré par la violence de tempête, ni le maire d'Anglet dont une partie des margelles qui recouvraient le parapet de la plage du Club reconstitué l'an dernier à nouveau à terre. Ajoutons-y le directeur de l'hôtel Atlanthal de Saint-Jean-de-Luz, Thomas Lacrouts qui a vu une fois de plus la baie vitrée de son établissement exploser sous l'effet d'une vague.

Certes le vent soufflait dans la nuit de lundi à mardi sur la Côte basque et beaucoup craignaient un peu de cette marée haute de coefficient 100 prévue vers 4 heures du matin. Mais les gens avaient les yeux rivés sur la Bretagne et le Morbihan. Biarritz, qui a désormais une certaine habitude du phénomène, après s’être renseigné auprès de ses services météo, avait fait ériger par ses services techniques une dune de sable et disposé ses soixante-dix sacs emplis d’1,4 t, de sable comme elle l’a déjà fait début janvier le long du casino. Et déclenché son « plan hors sec ». Fermeture de la route qui longe le littoral depuis l’Hôtel du Palais, jusque-là Côte des Basques avec un service de police municipale à l’entrée de ses accès. Au petit matin, l’ensemble de ces barrages avait fait leur preuve... Toutefois, la dune est mise à mal et dès la marée basse avec l’aide de bulldozers, elle est reconstruite.

tempête Biarritz fevrier 2016

À Anglet, le parapet de la plage du Club à nouveau descelléC'est le nord de la Côte basque, voire Tarnos, de l’autre côté de l’embouchure de l’Adour qui va prendre de plein fouet le plus fort de la bourrasque. Tout d’abord le petit restaurant de la plage du Métro à Tarnos qui s’écroule. De l’autre côté l’esplanade située en face du restaurant la Concha, des amas de bois et de bris divers recouvrent les lieux. Mais c’est plus au sud que les dégâts sont plus importants. Particulièrement sur une partie de la promenade littorale Victor-Mendiboure qui longe les plages d’Anglet sur 4,5 km. Vers la plage des Corsaires, les protections de brandes de bruyère tressée qui protège la végétation des tempêtes de sable sont arrachées et l’allée de béton recouverte de sédiments. Mais c’est à la hauteur de la petite plage du Club ou se trouve le local de l’Anglet Surf Club à la Chambre d’Amour que les dégâts sont encore plus visibles. Le parking est devenu une annexe de la plage et les margelles qui recouvrent le petit parapet sous la violence sont descellées, tout comme des bancs et des poubelles sont épars sur l’esplanade. Aussitôt en tout début de matinée, les services techniques établissent une frontière de barrières tout le long de la Chambre d’Amour, mais en début d’après-midi, les bourrasques redoublant elles sont couchées sur le sol. Une partie de ces margelles avaient été reconstruites suite aux tempêtes de 2014, à quelques mètres près

Bis repetita au centre de thalasso Helianthal de Saint-Jean-de-LuzL’Histoire se répète à Saint-Jean-de-Luz et particulièrement à l’hôtel Helianthal, victime privilégiée des intempéries ces derniers temps. Comme en 2014, les vagues ont fait voler en éclat la baie vitrée de son centre de thalassothérapie avec cette vue superbe sur le Fort de Socoa et la digue qui protège sa baie. Dès la fin du XVIIe siècle, des tempêtes, de plus en plus violentes, effritèrent peu à peu ces protections, emportant une partie de la dune, et Saint Jean-de-Luz fut rathlanthal tempêteégulièrement inondé. Afin de protéger la ville des raz-de-marée incessants, il fut décidé de construire un mur de garantie à l’emplacement de la brèche. Malheureusement cela ne devait pas suffire, car, régulièrement, le perré fut, soit renforcé, soit reconstruit comme en 1782 et 1823. C’est Napoléon III qui au milieu du XIXe siècle décida de fermer la baie en entreprenant des travaux de fermeture de la baie avec les constructions des digues de Socoa, de l’Artha et de Sainte-Barbe. Mais par fortes tempêtes si l’ancien mur de garantie dont le sommet fait office de promenade n’est jamais atteint par les flots, en revanche le centre de thalasso à même le niveau de la plage est sérieusement attaqué par des vagues de shore break (déferlante). Nicolas Lacrouts, le nouveau directeur d’Helianthal en a fait hier l’expérience. Mais les piscines couvertes de l’établissement devraient être à nouveau ouvertes jeudi s’il n’y avait pas à nouveau submersion cette nuit de mardi à mercredi. Mais des planches de protections avaient été posées dans l’après-midi pour les mieux protéger. Spectacle insolite dans l’après-midi, un véliplanchiste évoluant dans la baie...

Une conjonction qui fait craindre des inondations à BayonneEn milieu d’après-midi, la Ville de Bayonne a publié le communiqué suivant : « La conjonction de la hauteur d’eau importante liée au coefficient de la marée haute (107), l’effet de blocage par la houle, la surcote liée au vent et à la houle ainsi que les précipitations importantes attendues constituent les éléments favorables aux débordements des deux cours d’eau.
Autant de séquences, d’images, du Nord au Sud de la Côte basque qui ont tendance à se perpétrer, à s’installer. La lutte contre l’érosion du littoral, jusque là contenue, ne fait que commencer.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
24761
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !