Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/04/21 | Saint-Médard-en-Jalles (33) cherche des projets citoyens innovants

    Lire

    La commune de Saint-Médard-en-Jalles souhaite inclure les habitants dans la construction des projets de leur commune. Dès le 19 avril, la ville lance donc son budget participatif. Tous les projets qui relèvent de l’intérêt collectif, les enjeux environnementaux, les valeurs de solidarité et de responsabilité citoyenne sont les bienvenus. Pour cela, les habitants ont du 19 avril au 21 mai pour déposer leur projet en ligne sur le site de la ville.

  • 20/04/21 | Servières-le-Château passe aux granulés bois

    Lire

    En Corrèze, la commune de Servières-le-Château va remplacer sa chaudière fioul par deux chaudières à granulés de bois afin d’alimenter les 4 bâtiments communaux. D’une puissance de 55 kW chacune, elles produiront 93 127 kWh par an ce qui permettra de couvrir les besoins en chaleur des bâtiments communaux mais aussi de la garderie et de la bibliothèque. Alimentée par 22 tonnes de granulés de bois par an, ces chaudières réduiront de 24 tonnes l’émission de CO2 annuel.

  • 20/04/21 | Des policiers nationaux arrivent à Niort

    Lire

    Dans un communiqué, Jérôme Baloge, maire de Niort, a annoncé que le Ministère de l’Intérieur avait décidé la création de 6 nouveaux postes de policiers nationaux au sein du commissariat de Niort. Le maire se réjouit de cette annonce qui va permettre à la police nationale « de renforcer l’efficacité de son action contre toutes les formes de délinquance et notamment le trafic de stupéfiants qui perturbe la vie des habitants dans certains secteurs de la Ville ».

  • 20/04/21 | 2ème édition des Jobs d'été en ligne

    Lire

    Pôle emploi, la Mission Locale des Graves et la Ville de Villenave d’Ornon notamment s’associent pour la 2ème édition des Jobs d’été en ligne qui se dérouleront du 19 au 30 mai. A destination des jeunes, des contrats saisonniers mais également des missions de Service civique seront proposés. Les jeunes intéressés pourront déposer leurs candidatures et voir les offres d’emplois en ligne dès le 20 mai.

  • 19/04/21 | Bordeaux : les travaux préliminaires du Pont de Pierre démarrent

    Lire

    A compter de ce lundi 19 avril et jusqu'au mois de juillet, Bordeaux Métropole va effectuer des prélèvements sur une dizaine de piles du Pont de Pierre. Inauguré en 1822, le pont emblématique de Bordeaux fera l'objet de travaux de rénovation programmés pour 2 ans à partir de 2023. Pour cette phase préparatoire de travaux, Bordeaux Métropole assure le maintien de la circulation des tramways sur toute la durée des prélèvements, afin de ne pas (trop) impacter les 60 000 personnes qui empruntent le pont quotidiennement. Bus et taxis quant à eux ne circuleront plus.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Villenave d'Ornon ouvre son tout premier Espace Naturel Sensible

18/02/2020 | Quatorze ans après avoir initié le projet, le domaine de la Vallée de l'Eau Blanche et ses 83 hectares d'Espace Naturel Sensible sont ouverts au public. Récit.

Isabelle Maillé, Benoît Lafosse et Serge Barande ont inauguré l'Espace Naturel Sensible de la Vallée de l'Eau Blanche

Ce mardi 18 février 2020 marque l'ouverture officielle au public du sentier d'interprétation imaginé autour du domaine de la Vallée de l'Eau Blanche. Les premiers soubresauts du projet d'Espace Naturel Sensible remontent à 2006 avec les premières préemptions de terrains réalisées par la commune. Situé au sud de Villenave d'Ornon (33), la vallée de l'Eau Blanche abrite différentes espèces d'oiseaux, de gibiers et de coléoptères. Une précieuse réserve de biodiversité développée patiemment avec les propriétaires terriens.

« Sans les terrains et les propriétaires, rien n'aurait été possible » affirment les représentants de la commune. A partir de 2006, la mairie s'engage dans un programme de rachat de terres situées sur les 83 hectares de la Vallée de l'Eau Blanche, en partenariat avec le Conseil départemental de Gironde et Bordeaux Métropole (ou plus exactement son ancêtre la CUB). La commune est aujourd'hui propriétaire à 66% de cet Espace Naturel Sensible, le premier pour la ville du sud de la métropole bordelaise. Au total, les acquisitions entreprises et le plan de gestion du site qui en découle représentent 3 millions d'euros d'investissements. Le projet environnemental mené sur plus de deux mandats électoraux prévoyait depuis ses débuts une ouverture au public. C'est chose faite avec un premier sentier d'interprétation de 1500 mètres adapté aux personnes à mobilité réduite, sillonnant entre marécages, prairies et forêt. Un second doit ouvrir dans le courant de l'année.

 

Des palissades en bois baptisées

Population en hausse

« Il faut venir le soir vers 17 ou 18h, conseille Benoît Lafosse. C'est un spectacle sans équivalent. » Le plasticien de l'environnement est celui qui a imaginé le sentier de la Vallée de l'Eau Blanche. A force de côtoyer des centaines de hérons garde-bœufs, il s'est forcément pris d'admiration. Ces oiseaux blancs au bec orangé et perchés sur de fines pattes mesurent presque un mètre de haut et investissent chaque soir un dortoir collectif naturel dans les marais du sud villenavais. « Nous sommes passés de 200 becs en 2019 à plus de 880 début février » constate Serge Barande, en charge du suivi écologique pour le bureau d'études Écosphère. Une fierté d'autant plus affirmée que le gardien du microcosme est né et a grandi autour du domaine, fait aujourd'hui de marécages, prairies, forêt, lacs et anciens bassins maraîchers. « Nous avons retracé les chemins déjà existants. Il fallait conserver l'histoire humaine du site » souligne Isabelle Maillé, chargé de l'Espace Naturel Sensible pour la commune.

 

Isabelle Maillé, Serge Barande et Gilles Montuzet se connaissent depuis longtemps en tant que Villenavais d'origine.

Rocade et cresson

Dans les années 1960, la Vallée de l'Eau Blanche est alimentée par des « esteys » - petits ruisseaux - reliés au fleuve Garonne. Une arrivée d'eau fluviale qui permet le développement d'une activité économique de pêche mais aussi de maraîchage. « Notre père possédait une cressonnière importante sur le site » témoignent Gilles et Jean-Claude Montuzet, nés à Villenave d'Ornon et propriétaires de 5 hectares dans la Vallée de l'Eau Blanche. Les deux frères ont encore le souvenir de l'eau fraîche qui court entre les tiges verdoyantes du cresson cultivé dans une suite de bassins fluviaux. Alors quand la mairie de Villenave d'Ornon parle d'en faire un espace protégé et ouvert au public, les Montuzet, propriétaires historiques, font les gros yeux. « Nous avons suivi le projet et constaté qu'il était cohérent avec la nature » reconnaît finalement Gilles. Les terres de la famille doivent être prochainement confiées à la commune pour y développer encore l'Espace Naturel Sensible. La cressonnière quant à elle, pourrait être en partie remise en service pour titiller la curiosité des visiteurs. Juste à côté, s'y trouvent des lacs profonds de 15 mètres. Ceux-ci sont apparus suite à l'exploitation de « graves », utilisés pour le revêtement de la rocade de Bordeaux. Le site conserve effectivement toujours les traces de son histoire.

 

Le sentier d'interprétation fait la part belle à l'ancienne cressonnière, aujourd'hui asséchée, de la famille Montuzet

Chasse interdite

« En 500 mètres, nous avons entendu à six reprises le bouscarle de Cetti » enseigne Serge Barande, admirateur du petit oiseau. Mais un bruit vient perturber l'écoute paisible de son chant : celui du train de la ligne Bordeaux-Toulouse. Difficile d'isoler entièrement le milieu naturel de la trace de l'Homme. Néanmoins, la faune ne semble pas perturbée. « Les oiseaux savent reconnaître le danger. A force d'entendre le train ils éprouvent un phénomène d'habituation. Quand il y a un coup de fusil en revanche, ils s'envolent tous » observe Serge Barande. La chasse est d'ailleurs interdite sur l'Espace Naturel Sensible de la Vallée de l'Eau Blanche. Le site accuse néanmoins d'un lourd passif entre chasses de gibiers et ball-trap. De quoi retrouver des traces de plomb et d'argile dans les eaux d'une partie des marécages. Mais le temps de la repentance est venu, avec comme engagement premier de maintenir, au mieux améliorer, la population faunique présente. L'état d'esprit ? « Allier une gestion écologique pour l'environnement et économique pour les propriétaires » montre Isabelle Maillé. Ou comment co-construire un espace en préservant la nature et les histoires qui l'ont forgé.

Maxime Giraudeau
Par Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Maxime Giraudeau

Partager sur Facebook
Vu par vous
8797
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !