Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/18 : L'Hermione est arrivé hier à Pasaia, au pays basque espagnol, où elle restera jusqu'au 27 mai.

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/18 | Contournement de Beynac (24) : 3 nouveaux référés rejetés

    Lire

    Les décisions du tribunal administratif de Bordeaux concernant le contournement de Beynac (Dordogne) se suivent et se ressemblent. À la suite de son audience du 15 mai, il a rejeté, trois nouvelles requêtes contre les arrêtés d’autorisation de travaux de la préfecture et de la commune de Castelnaud-la-Chapelle. Les opposants requérants ont été déboutés et condamnés à verser 500 euros chacun au Conseil départemental et à la commune de Castelnaud-la-Chapelle pour les frais de justice.

  • 25/05/18 | Laura Flessel en visite à La Rochelle

    Lire

    La ministre des Sports Laura Flessel est en visite en Charente-Maritime ce vendredi 25 mai pour échanger avec lors du congrès des élus en charge du Sport (ANDES), au sujet de la nouvelle agence du sport. La ministre doit également visiter le Pole France Voile, basé à La Rochelle. Elle remettra la médaille de bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement associatif à M.Ancel, proviseur du Lycée Dautet, avant de visiter le bateau du cercle handi rochelais.

  • 24/05/18 | Regardez voler les fusées à Biscarrosse

    Lire

    Du 24 au 27 mai à Biscarrosse, 40 équipes s'affrontent au sein du Rocketry Challenge, le concours amateur international de fusées. Les jeunes collégiens et lycéens ont pour objectif de construire une fusée qui doit voler jusqu’à une certaine altitude sur un temps défini avec à son bord un œuf cru devant revenir au sol intact! Cette année, l’événement sera pour la première fois ouvert gratuitement au grand public le samedi 26 mai de 14h à 18h au Centre Culturel et Sportif de l’Arcanson. A voir!

  • 24/05/18 | Bordeaux: un projet de territoire numérique intelligent

    Lire

    Bordeaux Métropole vient de confier à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d'un système de télégestion d'équipements connectés dans le quartier du stade Matmut Atlantique. Objectif de ce projet pilote de territoire numérique intelligent : « réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur les équipements publics afin d'optimiser les services proposés aux usagers ». Exemple : évaluer le taux de remplissage des containers permettra de rationaliser les tournées de relève et ainsi diminuer la pollution et le trafic.

  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Vu de Manille: Les Philippines misent sur le tourisme éco

24/02/2009 |

Les Philippines

La destination est encore méconnue des Européens, mais elle en vaut le détour. Les Philippines offrent une diversité de paysages extraordinaire avec leurs 7 000 îles. Le dépaysement est assuré. Pour autant, même si les philippins vivent près du continent asiatique, trois siècles de domination espagnole et cinquante de protection américaine les ont rendu proches de l'accident. De cette proximité, ils en ont au moins tiré un enseignement, préserver leur nature est vital pour l'économie du pays. De nombreux hôtels de luxe ont donc choisi de privilégier le tourisme "éco" pour séduire les touristes.

15 heures de vol depuis Paris. C'est long me direz-vous, mais à l'arrivée, vous avez le sentiment d'avoir découvert un coin de paradis. Palmiers à perte de vue, soleil toute l'année (25°C en février), une mer d'un bleu translucide, dans laquelle grouille des centaines de poissons tropicaux, (des poissons clowns et autres)... La faune et la flore du pays sont sans équivalent. De quoi ravir les amateurs de nature. L'accueil est chaleureux. La population locale, bercée par le multiculturalisme, l'influence asiatique et occidentale, est aux petits soins avec le touriste. Les Philippines vous accueillent par un chant traditionnel et un sourire d'une sincérité étonnante. « Nous aimons faire plaisir aux gens », clame notre guide, Eric. Malgré les épreuves du quotidien, une vie de labeur, les Philippins parviennent à vous insuffler leur joie de vivre. A tel point, que l'on l'appelle le « pays du sourire ». La communication est aisée. Les Philippins, marqués par la présence des Américains parlent parfaitement anglais.

Prendre le temps de vivre
Ici règne un calme apaisant. Aux Philippines, on prend le temps... de vivre. Les voitures, les taxis peints de toutes les couleurs, les motos dépassent rarement les 50km/h. Dans les îles, les Philippins ont fait de l'éloge de la lenteur leur mode de vie. Un mode de vie, qui contraste avec celui à Manille, la capitale. Une lenteur, qui permet au visiter de prendre le temps d'apprécier le paysage, de savourer l'instant présent. Ici, les paysages sont exceptionnels et d'une diversité incroyable. Les Philippines, que le navigateur Fernand de Magellan découvra en 1521, comptent très exactement 7 107 îles. Des îles à l'aspect volcanique, aux falaises abruptes, avec une petite plage de sable fin. Des îles qui offrent au visiteur de multiples possibilités : plongée, spéléologie, exploration de grottes, escalades de volcans.

Préserver la nature
Sur ces îles, la nature domine. L'homme n'a que peu d'espace pour construire des habitations, au pied de ces falaises abruptes. Ce que l'on appelle ici, les « resort » ne peuvent accueillir plus d'une trentaine de familles. Un inconvénient ? Pas du tout, ainsi, le touriste est au cœur de la nature et loge dans des maisons sur pilotis au bord de l'eau. La nuit, vous vous endormez avec le bruit des vagues. Cette promiscuité « géographique » privilégie aussi l'esprit « famille » et entretient une certaine proximité avec les locaux. Conscients de l'exceptionnalité de leurs paysages, les Philippins tiennent à préserver ce trésor, qu'ils considèrent comme un « don de Dieu » et interdisent, par exemple, de ramasser les coquillages sur les plages pour éviter le commerce. De même, dans les hôtels, il vous est demandé de faire attention à votre consommation d'eau. A cet égard, les sanitaires sont équipés de douches et non de bains. Il est vrai notamment, qu'à voir les Chocolate Hills, les « collines en chocolat » de l'île de Bohol, on croirait que cela tombe tout droit du ciel. Comment expliquer la formation de ces 1 268 collines de 60 à 120 mètres de hauteur ?

Un peuple très croyant
Autre particularité, la végétation subissant la sécheresse des mois de décembre à avril donne une teinte chocolat à ces collines, d'où leur nom. La légende dit qu'elles sont les larmes tombées des yeux d'un géant. En réalité, il s'agit de vestiges d'une barrière de corails, qui s'est transformée au fil des siècles. Côté faune, on trouve aussi sur cette île de curieux animaux, le plus petit primate au monde, les tersiens. Ces sortes de petits singes aux yeux énormes, exorbités, qui peuvent tourner leur tête à 180°C, ont inspiré Steven Spielberg pour son film Gremlins », s'amuse notre guide Eric.

Mais, cela montre à quel point les Philippins sont de fervents catholiques. On trouve une église dans chaque village, même le plus reculé, voire dans les « resorts ». Il n'est pas un bus, une Jeepney (des Jeeps laissés par les Américains après la seconde guerre mondiale, qui ont été reconstruites, colorés et servent aujourd'hui de taxis) ou ferry, sur lequel on ne peut lire la mention « God bless you », « I trust in god ». Vous trouverez même la Bible dans certains tiroirs dans les chambres de quelques hôtels. En tout cas, une chose est sûre, aux Philippines, le touriste est bienvenu et l'objet de toutes les attentions.

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
367
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !