Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

13/11/19 : Après plusieurs passages au Festival Musicalarue, Miossec revient à Luxey (40) dans le cadre intimiste de la salle de spectacles “Les Cigales“, samedi 30 novembre à 20h30. Le Brestois viendra présenter son onzième opus "Les Rescapés".

12/11/19 : Les gendarmes et la Guardia civil sont arrivés en nombre au péage de Biriatou en raison de l'opération escargot lancée par Tsunami Democra-tic, le mouvement indépendantiste catalan, relayé localement par Bizi! et Aitzina bloquant la frontière à 18h30

12/11/19 : Charente : un groupe d’étudiants en BTS SAM de CCI Charente Formation, mène un projet sur la gestion citoyenne des déchets depuis 1 an et organisent une journée environnementale ce mercredi A 15h30 au Campus CCI, à l'ex CIFOP de L’Isle d’Espagnac.

08/11/19 : La liquidation judiciaire de la SNEM, société éditrice du quotidien l'Echo, diffusé sur 5 départements, a été confirmée cet vendredi par le Tribunal de commerce de Limoges. Les 42 salariés du journal recevront prochainement leur lettre de licenciement.

08/11/19 : Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Didier Guillaume se rendra ce samedi au salon de l'agriculture basque, Lurrama qui a ouvert ses portes ce matin. Il y rencontrera ses organisateurs et I. Berhocoirigoin, le président? et les exposants

08/11/19 : Dordogne : Dans le cadre du Grenelle des violences conjugales, la préfecture propose le jeudi 14 novembre, à 17 h h à la mairie de Montrem, une rencontre ouverte à tous sur le thème de la prise en charge des violences conjugales en milieu rural.

07/11/19 : Beynac : Samedi 16 novembre, à 10 heures, un rassemblement citoyen sur les allées de Tourny à Périgueux est organisé pour soutenir l’achèvement des travaux du contournement de Beynac et défendre le monde rural.

06/11/19 : Petr Drulák, ambassadeur de Tchéquie en France, sera présent à la Maison de l'Europe à Bordeaux le 14 novembre à 19h pour une conférence autour de l'après Révolution de Velours. L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/11/19 | Keolis Bordeaux a un nouveau Directeur général

    Lire

    Eric Moinier a été nommé le 1er novembre Directeur Général de Kéolis Bordeaux. Il succède à Hervé Lefèvre qui a rejoint la SNCF, en vue de sa nomination au poste de directeur régional Nouvelle-Aquitaine à compter de janvier 2020. Agé de 46 ans, Eric Moinier, était depuis 2016, Directeur Général de la filière indienne de Kéolis en charge du lancement puis de l’exploitation du nouveau réseau de métro automatique. A Bordeaux, il aura pour mission de diriger l’exploitation du réseau TBM.

  • 13/11/19 | Les vins de Corrèze conservent leur AOC

    Lire

    En 2014, le Conseil d’État avait interdit la mention « vin paillé » sur les bouteilles de vins corréziennes à la demande de la société de viticulture du Jura. En 2017, les Corréziens avaient contre-attaquer en constituant une AOC de nouveau contestée. Le Conseil d’État vient de rejeter la requête et les vins de Corrèze conservent donc leur AOC !

  • 13/11/19 | Tennis: Llodra, Forget, Clément et bien d'autres font le show à Bordeaux

    Lire

    Michaël Llodra et Lionel Roux, 2 anciens joueurs de tennis professionnels, organisent les 6 et 7 décembre prochains le Bordeaux Mica Challenge, une exhibition de tennis réunissant autour d'eux d'autres grands noms du tennis français: Mansour Bahrami, Arnaud Clément, Guy Forget, Nicolas Mahut et Lucas Pouille. "Quelques sportifs de haut-niveau pas maladroits raquette en main" devraient aussi se joindre à eux, ajoute Mickaël Llodra, soucieux de conserver un peu de suspense... Le rdv est donné au grand public au Palais des sports pour une proximité assurée. Réservations en ligne .

  • 13/11/19 | Beynac :l'association Défendre l'intérêt général en Dordogne interpelle le préfet

    Lire

    Dans une lettre, l'association Défendre l'Intérêt Général en Dordogne a demandé au préfet si la manifestation du 16/11 avait été déclarée et si oui, si sa localisation près de la préfecture, ne posait pas un problème au regard de l'éthique politique. Elle lui aussi demandé qu'elle était la position de l'État qui, selon elle, devrait faire respecter l'État de droit et empêcher les pressions sur la justice. Elle tente toujours d'obtenir une réponse sur l'utilisation du port de l'écharpe tricolore dans de tels rassemblements.

  • 13/11/19 | Beynac : un rassemblement le 16 novembre pour réclamer la reprise des travaux

    Lire

    Le président du Département de la Dordogne, Germinal Peiro, les maires de Périgueux, Bergerac, Nontron et Sarlat, les présidents du Grand Périgueux et de la Communauté bergeracoise, le sénateur PS Claude Bérit-Debat, les patrons des chambres consulaires, une majorité de décideurs économiques appellent les Périgourdins à se joindre au « rassemblement citoyen » organisé le 16 novembre à 10 h, sur les allées Tourny à Périgueux, pour «soutenir l’achèvement des travaux du contournement de Beynac et défendre le monde rural».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | Water Life Community ou l’art de préserver la biodiversité

15/10/2019 | Riche d’un large panel d’animations, Water Life Community sensibilise au quotidien à la préservation de notre environnement…

Balade en pirogue

Lutter et sensibiliser à la protection de l’environnement marin et plus largement à la préservation de toute la vie aquatique des lacs, fleuves et rivières. Tels sont les objectifs de l’ONG Water Life Community, une association née sur les bords de Garonne, à Bordeaux grâce à trois passionnés de sports de glisse soucieux de leur écosystème, Alain Gétraud, Christophe Arasco et Alexandre Léglise. Pour répondre à ce dessein, cette association propose une batterie d’animations en direction d’un très large public…

Ils ont les yeux qui pétillent. Leur regard est celui de l’engagement. L’engagement pour notre biodiversité. Ils, ce sont les membres actifs de l’ONG Water Life Community basée à Bordeaux. Camille Bréant, directrice scientifique et paléoclimatologue, Xavier Langlois, coordinateur technique, Maéva Pham, chargée de communication/événementiel et Léocadie Bouillot du pôle animation nourrissent une seule et unique ambition, celle de sensibiliser à la protection de l’environnement marin et plus largement à la préservation de toute la vie aquatique des lacs, fleuves et rivières. Pour ce faire, cette équipe motivée, épaulée par d’autres bénévoles et salariés de l’association et notamment d’un comité de direction, met en place une batterie d’animations et d’activités en tout genre en direction d’un très large public.
Cette ONG est née sous l’impulsion de trois passionnés de sports de glisse, Alain Gétraud, Christophe Arasco et Alexandre Léglise. « Tous trois évoluaient au sein de très grandes entreprises, raconte Xavier Langlois. Et, à un moment de leur vie, ils ont ressenti le besoin de créer une entité qui réponde en tout point à leurs valeurs ». Des valeurs humanistes, altruistes et respectueuses de notre écosystème. Affectionnant donc tout particulièrement les sports de glisse, ils ont décidé de créer Water Life Community. « A la base, cette ONG avait pour dessein de sensibiliser le grand public à la cause environnementale par le biais des sports de glisse. » Aujourd’hui, cet objectif a légèrement évolué. « Nous proposons des activités en lien avec la protection de notre environnement, et, dans un deuxième temps, pour adopter une approche plus ludique, nous nous appuyons sur une activité nautique (sans moteur) », souligne Camille Bréant.

Mobilisation


Pirogue, surf, stand up… conférence, talk, débat…
Ainsi, parmi les nombreuses animations proposées, et qui remportent un très large succès, les balades en pirogue sur la Garonne. « Par ce biais-là, nous sensibilisons au déchet. Nous montrons concrètement aux participants l’étendue des dégâts si nous ne jetons pas correctement nos détritus. Certes, nous ne savons pas si grâce à cette action, ils repartiront chez eux en changeant leur façon de faire, mais nous pensons que nous aurons marqué les esprits. » Cette action répond bien au leitmotiv de l’ONG qui est de prendre du plaisir tout en apprenant. Toute l’année donc Water Life Community organise des évènements gratuits de sensibilisation et de pratiques sportives immersives (surf, pirogues, stand up, SUP …), souvent couplés à des conférences scientifiques, talks, débats, projections de films ou documentaires associés à des ateliers ludiques mettant en lumière les problématiques environnementales. « Ces actions nous permettent également d’aborder les valeurs immersives de respect et de symbiose avec l’environnement que peuvent représenter les sports de glisse quand ils sont vécus dans cet état d’esprit ». Hormis ces animations, l’ONG est également présente au sein de festivals partenaires comme le Ocean Climax Festival, les Vibrations Urbaines de Bordeaux, Original festival ou encore AHOY.

Collecte de déchets avec école


Autre public visé, les entreprises et les scolaires. Les membres de l’association se rendent régulièrement dans les écoles et au sein de sociétés pour prêcher la bonne parole et tenter d’être écoutés et entendus. Ainsi, l’ONG développe des programmes éducatifs et s’inscrit dans un partenariat durable avec l’éducation nationale. Et, dans les entreprises, elle intervient sous forme de conférence ou de présentation, abordant les thématiques environnementales jusqu’à des sujets plus pointus. Ces interventions sont souvent couplées à des ateliers ludiques et à de l’immersion dans le milieu aquatique, en surf, en pirogues ou encore en stand up, mais aussi à des collectes de déchets. « Cela permet une prise de conscience et une appréhension des problématiques tangibles ».
Aussi, l’ONG propose des éco-raids afin de « vivre une aventure en immersion et en auto-suffisance, pour observer et engranger des informations environnementales ». Ainsi, pendant quelques jours, le public est invité à surveiller un trait de côte et à alerter sur les risques et les dégradations liées aux pollutions, voire intervenir en cas de catastrophe environnementale (déchets, perturbation de la Faune et de la flore, analyse d’eau quand cela est possible, déchets toxique…). L’occasion également de collecter les déchets et tester les produits des partenaires de l’association.

Eco raid


Water Life Community, une expertise scientifique pointue
Enfin, Water Life Community c’est surtout une véritable crédibilité scientifique. Depuis un an, Camille Bréant officie en qualité de directrice scientifique. « Grâce à sa présence, nous pouvons mener des conférences et des séminaires plus poussés à partir de son expertise », précise Xavier Langlois. Thésarde, elle travaillait en laboratoire de recherches et ne s’épanouissait pas pleinement dans ses tâches quotidiennes. « Je travaillais sur un sujet qui me passionnait, le climat, mais je rencontrai certaines frustrations et notamment celle de ne pas pouvoir sensibiliser au réchauffement climatique. » Grâce à Water Life Community, cette dernière se sent plus « utile ». Quotidiennement à la rencontre du public, Camille Bréant peut parler de ses recherches et créer ainsi un véritable échange et une transmission de savoir, l’essence même de la mission de Water Life Community.  
Aussi, l’ONG effectue des prélèvements et des analyses de l’eau dans différents cours d’eau pour contrôler la présence de produits phytosanitaires et ménagers, en partenariat avec Surfrider Foundation. Et, dans le cadre de son programme scientifique, l’ONG répond à certains appels à projets environnementaux. Camille Bréant se charge donc de présenter des dossiers à de nombreux appels d’offres concernant les Plans Climat-Air-Energie Territoriaux (PCAET), obligatoires pour les communes de plus de 20 000 habitants. « Ces plans et actions nous permettraient de conjuguer notre expertise scientifique et technique au profit des populations afin de les sensibiliser sur les enjeux climatiques en cours », conclut Xavier Langlois.

Exposition


Pour plus d’informations sur l’ONG Water Life Community
www.waterlifecommunity.org / Instagram : @waterlifecommunity / Facebook : Water Life Community / contact@waterlifecommunity.org / 06. 15. 51. 00. 93

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Sly J Photographe / DR / WLC

Partager sur Facebook
Vu par vous
3938
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les 8 326 panneaux photovoltaïques de la centrale de la Massonne à Châtellerault sont particuliers. Ils pivotent en fonction du parcours du soleil. Environnement | 12/11/2019

Grand Châtellerault : la centrale photovoltaïque de la Massonne inaugurée

Emmanuelle Wargon avec Nicolas Vetel Environnement | 10/11/2019

Rochefort s’engage dans la transition énergétique

La 35e édition du Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute (79) se déroule du 29 octobre au 3 novembre 2019. Environnement | 30/10/2019

Ménigoute : Moteur pour la 35e édition du Festival International du Film Ornithologique

Présentation rapport maîtrise foncier Ceser Environnement | 24/10/2019

Foncier : 16 propositions pour adopter les bonnes pratiques

Logo zéro carbone Environnement | 21/10/2019

Territoire zéro carbone à La Rochelle : les associations et les entreprises planchent sur les actions de demain

Emmanuelle Wargon a débuté sa visite en Dordogne par le parc photovoltaïque de Faux Environnement | 19/10/2019

Pour Emmanuelle Wargon, "il n'est pas possible d'exclure l'éolien en Dordogne"

Aqui-litt Environnement | 16/10/2019

Comment Aqui-litt surveille l'antibiorésistance sur le littoral néo-aquitain

Potager d'Eklo Bordeaux Environnement | 11/10/2019

« L’écologie est gravée dans l’ADN de la marque » Stéphanie Petit, responsable marketing chez Eklo

Le projet en 3D Environnement | 11/10/2019

Esprit de Vélox ou la naissance d’un navire de recherches interdisciplinaires

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local Environnement | 09/10/2019

Haut-Béarn : À la forêt du Bitet de Laruns, l’IPHB fait dans le local

Citoyenne Solaire mairie de Rhilac Lastours Environnement | 04/10/2019

Cirena ou l'art d'impulser des projets d’énergie renouvelable

Argentat en Corrèze et le fleuve Dordogne Environnement | 27/09/2019

Ressource en eau en Corrèze, la situation s'aggrave

a première journée régionale sur les pollinisateurs a eu lieu le 23 septembre à Angoulême Environnement | 24/09/2019

Continuer à agir pour les pollinisateurs en Nouvelle-Aquitaine et accompagner

centrale blayais vign Environnement | 21/09/2019

Le Blayais : EDF mise sur la mobilité électrique

Il s'agit d'une des plus importantes centrales photovoltaïques au sol de Dordogne Environnement | 19/09/2019

En Dordogne, le domaine d'Essendieras mise sur les énergies renouvelables