Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Lormont, un laboratoire citoyen

Les dossiers d'Aqui

Lormont, un laboratoire citoyen : dernier article publié

Société | Lormont :dernière édition des rencontres et conseils citoyens

01/12/2016 | Animés par Fabienne Barbon, les conseils citoyens offrent aux habitants des quartiers prioritaires, l'occasion de faire entendre leurs revendications.

5em rc une

C'est au Centre Brassens-Camus, qu'a eu lieu, mardi soir, la dernière édition des rencontres et conseils citoyens de la ville prévus cette année. Des initiatives qui concernaient le secteur Alpilles-vincennes pour le Conseil citoyen et Alpilles-vincennes/Bois Fleuri/Bourg Doyen pour la rencontre qui a précédé. Un exercice de démocratie participative auquel les habitants semblent accorder un intérêt croissant.

Ils étaient une cinquantaine, mardi soir, à assister à la dernière édition des rencontres citoyennes prévues, cette année, pour la ville de Lormont. Un exemple concret de démocratie participative qui a vu le jour sur le territoire de la commune l'an dernier avant de reprendre en mai 2016 et dont ce cinquième rendez-vous concernait le secteur Alpilles-vincennes/Bois Fleuri/Bourg Doyen. Une réunion qui s'est notamment déroulée en présence de Thierry Suquet, Secrétaire Général de la préfecture de la Gironde et dont la participation de la population s'est avérée exceptionnelle, avec plus d'une centaine de coupons-réponses retournés ; ce qui a amené Jean Touzeau, Maire de la commune, à préciser d'emblée que nombre de questions ne pourraient être traitées lors de la soirée et trouveraient des réponses lors des ateliers de co-constructions qui suivraient.

Des thématiques récurrentes

Et parmi les thématiques que les habitants du secteur avaient choisi d'aborder à cette occasion : la tranquillité (40%), la mobilité (25%), la démocratie participative (13%) et les questions d'hygiène (12%). Concernant la rubrique mobilité, les questions de stationnement et d’excès de vitesse sont apparues au centre des préoccupations. Des problèmes auxquels la municipalité souhaite remédier en instaurant prochainement des stops, des cédez le passage ainsi que des potelets aux abords des écoles et des passages cloutés. Une verbalisation plus accrue des infractions devrait également être instaurée sous peu. Concernant les deux stations de Vcub demandées dans le vieux Lormont et le quartier Ramade, la décision incombe à Bordeaux Métropole et ne semble pas, pour l'instant, prioritaire. Concernant la rubrique hygiène, cadre de vie et pour le ramassage des encombrants, Jean Touzeau a tenu à rappeler qu'il incombait, depuis janvier 2016 à Bordeaux Métropole, certains bailleurs tels que Domofrance et Mésolia prenant en charge le ramassage des encombrants de leurs locataires, de même, d'une façon générale, que tout bailleur exonéré de charge sociale. Autre question majeure : les commodités de la Buttinière. Fréquemment détruites, elles ont fini par être supprimées et ne devraient pas être remises en service.

Des problèmes majeurs de tranquillité publique

Valérie Moulhérat, Commissaire Divisionnaire de Cenon a tenu à rappeler « l'évolution sociétale actuelle et la menace de violence palpable » qu'elle engendre, précisant, au passage, que de nouvelles patrouilles auront lieu pour les fêtes, aux abords du centre commercial. Jean Touzeau déplorant, quant à lui, la disparition de la police de proximité. A noter qu'un bureau de police flambant neuf devrait bientôt être construit à Lormont (angle rue des Garosses et rue Lavergne). Un poste demeurant à Carriet durant les travaux. Une soirée qui a également été l'occasion de faire le point sur les grands projets sur le territoire de la commune. Et notamment celui des Cascades, projet aqualudique, cher au Maire de Lormont car destiné à améliorer l'offre touristique et dont le permis de construire devrait être déposé avant Noël pour une réalisation prévue en 2017. Quant au château du Bois fleuri, deux options sont encore possibles : sa réhabilitation ou sa démolition. Une décision devrait prochainement être prise. Quant à la suite des rencontres citoyennes, elle aura lieu au travers des ateliers de co-construction, dont le prochain est prévu le 15 décembre à partir de 17h, en face de la Mairie.

Un troisième et dernier conseil citoyen

C'est sur le dernier des trois conseils citoyens initialement prévus, que c'est clôturée la soirée. Un présentation étant faite par Fabienne Barbon, Chef du bureau politique de la ville à la Préfecture en présence notamment, de Stéphanie Montriou, chargée de Mission à Bordeaux Métropole et Catherine Belleaud-Cémeli, Directrice Générale Adjointe des services de la ville. Lieux d' « apaisement, d'expression et de confiance, chargé d'instaurer un nouveau souffle », selon la formule de Fabienne Barbon, ces conseils se voient dotés d'une aide au démarrage, par l'Etat, de 1000€. Une belle opportunité de donner la parole à la population, usagère experte du terrain au quotidien. Une soirée préparée en partenariat avec Aquipresse et animée par Joël Aubert, éditorialiste et Directeur de la publication d'Aqui.fr

Emmanuelle Diaz
Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : E.Diaz

Partager sur Facebook
Vu par vous
24697
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !

Quatrièmes Rencontres Citoyennes de Lormont à Génicart Ramade

génocard ramade vign

Société | 10/11/2016 C'est devant une salle comble qu'a eu lieu, au Centre Brassens Camus, pour le quartier Génicart Ramade, la quatrième édition des rencontres citoyennes de la ville de Lormont. L'occasion pour les administrés, d'évoquer les questions relatives aux problèmes qui leur tenaient à cœur, tels que les questions de mobilité, d'hygiène et de cadre de vie, de tranquillité publique ou encore, d'espace public et d'aménagement. Un échange qui a été suivi par le second Conseil Citoyen de la commune.

Lormont : Une grande soirée citoyenne

vignette

Société | 08/10/2016 C'est salle Colmet, dans la quartier de Carriet qu'a eu lieu, jeudi soir, le troisième volet des rencontres citoyennes de Lormont. L'objectif étant d'impliquer davantage les habitants dans la vie de leur quartier en leur permettant d'échanger directement avec les élus sur leurs souhaits et préoccupations. Un exercice de démocratie participative plutôt bien suivi et qui s'est prolongé en seconde partie de soirée par le premier Conseil Citoyen de la ville.

Lormont: coup d'envoi des Conseils Citoyens

vignette

Politique | 05/10/2016 Après le Haut Lormont et Lissandre, c'est à Carriet qu'aura lieu la troisième des cinq rencontres citoyennes prévues sur le territoire de la commune. Un rendez-vous qui sera suivi, en seconde partie de soirée par le premier Conseil Citoyen de la ville.

Lormont : les habitants s'impliquent dans la gestion de la cité

Un atelier était organisé jeudi soir en présence de quelques habitants mpliqués et des services de la ville

Politique | 19/06/2016 Depuis plusieurs mois, la ville de Lormont a institué une démarche volontaire de démocratie participative. Les habitants sont encouragés à s'exprimer sur les points qu'ils souhaitent voir améliorer, à faire des propositions concrètes à la municipalité. Jeudi soir, quelques habitants des Hauts de Lormont ont échangé avec les services de la mairie sur les questions liées à la sécurité, à l'environnement, à l'hygiène, et à la mobilité, à l'occasion d'un atelier de co-construction. Chacun a pu exprimer ses opinions sans tabou et émettre des idées.

Lormont : deuxième étape des rencontres citoyennes

vignette

Société | 07/06/2016 Autre quartier, autres préoccupations : C'est à Lissandre qu'a eu lieu, hier soir, le second volet des Rencontres citoyennes de la ville de Lormont. Une initiative propre à la municipalité dans une approche vigoureuse de démocratie participative. Au programme de la soirée : échanges avec les habitants sur les besoins du quartier et présentation des principales réalisations et des grands projets pour la commune.

Lormont : reprise des Rencontres Citoyennes

vignette

Société | 26/05/2016 Faisant suite aux rencontres citoyennes entreprises en 2014-2015, la municipalité a souhaité poursuivre cette initiative avec quatre nouveaux rendez-vous, dont le premier a eu lieu le 25 mai dans le Haut Lormont. L'occasion pour Jean Touzeau, Maire de la commune et pour certains élus, d'échanger avec les habitants sur les travaux entrepris et les besoins de chaque quartier. Des rencontres qui s'inscrivent dans le cadre de la mise en place des Conseils Citoyens, qui devraient prochainement voir le jour sur les secteurs de Montaigne et Carriet.

Interview - Jean Touzeau, maire de Lormont : Reconquérir l'intérêt du citoyen

Jean Touzeau, maire de Lormont

Société | 23/05/2016 Lormont, l'une des quatre villes dont le périmètre est inscrit dans le Grand Projet de Ville de la rive droite de Bordeaux (1) figure au coeur d'une opération de renouvellement urbain de grande envergure. Une nouvelle donne qui appelle un effort important d'information et légitime, pleinement, les Rencontres Citoyennes que la ville et son maire Jean Touzeau ont entrepris. Un nouveau cycle commence, ce 25 mai, dans le Haut Lormont et va de façon directe prolonger celles de l'an passé, en faisant écho aux questions que les citoyens ont déjà été invités à poser par écrit. En attendant de le faire de vive voix. Un premier exercice de démocratie participative - il y en aura quatre autres - avant que trois Conseils Citoyens organisés à la demande de l'Etat voient le jour. Jean Touzeau souligne les enjeux de ces Rencontres dans l'interview que nous publions, dont l'un des plus importants, consiste à créer entre les familles les plus anciennement implantées et les nouvelles les conditions d'une mixité réussie et porteuse de ce fameux vivre ensemble, objet de tant de débats. Notre média, aqui.fr, a décidé d'accompagner dans la durée cet exercice de démocratie directe, de contribuer par sa mission d'information et d'animation de la vie locale à faire vivre la démocratie de proximité. Celle qui ne désespère pas le citoyen et appelle notre écoute vigilante. J.A