26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

S’abonner ici !
  • 27/05/20 | Un outil pour pallier le manque de paille

    Lire

    La pluviométrie particulièrement excédentaire de l’automne dernier a perturbé les semis de céréales et de prairies en Charente. Pour pallier à un manque de paille et de fourrage pour les exploitations d’élevage la Chambre d’Agriculture de la Charente vient de mettre en place une plateforme pour faciliter les échanges entre céréaliers et éleveurs où chacun peut y déposer son offre et consulter les offres disponibles. Pour consulter ou déposer son offre

  • 27/05/20 | Réouverture échelonnée des musées à Bordeaux

    Lire

    Bordeaux vient de programmer une réouverture échelonnée de ses musées municipaux, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque obligatoire pour les visiteurs. Ainsi, le 13 juin pour le Muséum de Bordeaux-Sciences et nature, ainsi que les serres et les espaces d’expositions du Jardin Botanique. Le 20 juin pour le Musée des arts décoratifs et du design et Musée d’Aquitaine, le 27 juin pour le CAPC-musée d’art contemporain et le 4 juillet pour le Musée des Beaux-arts. Le Musée Mer Marine a rouvert le samedi 23 mai.

  • 27/05/20 | Oloron-Sainte-Marie, nouvelle capitale des arts de la marionnette ?

    Lire

    Située à Oloron-Sainte-Marie (64), l'espace Jéliote, structure professionnelle du spectacle vivant, propose une programmation de type pluridisciplinaire, tout en développant un axe fort autour des arts de la marionnette. Le projet de la scène conventionnée, porté par la Communauté de communes du Haut-Béarn et soutenu par la Région, prévoit notamment l'aménagement d'un atelier de fabrication pour les artistes constructeurs de marionnettes et le portage d'un projet de réseau départemental et régional de production et diffusion des arts de la marionnette. En jeu aussi l'obtention du label de Centre National de la Marionnette.

  • 27/05/20 | Une course digitale pour les resto-bistrots

    Lire

    Du 6 au 21 juin, la CCI de La Rochelle propose une course digitale afin de soutenir la réouverture des cafés, bars, brasseries et restaurants. Pour participer, il suffit d’acheter un dossard virtuel, de parcourir 500 mètres, chronométrés avec un plateau garni de 2 verres, une carafe et une tasse de cafés remplis et de poster la vidéo sur la page Facebook de la Course des Garçons de Café. Chaque dossard acheté donnera droit à 5€ de consommation dans l’établissement choisi !

  • 26/05/20 | Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

    Lire

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Réouverture de La Machine à Lire à Bordeaux : une reprise prudente et chaleureuse

www.lamachinealire.com C’est un soulagement pour le monde de la culture à Bordeaux... La Machine à Lire pourra ouvrir à nouveau ses portes aux clients dès le 11 mai prochain. La Machine à Lire sera ouverte du lundi au samedi de 11h à 19h. Chaque détail a été réfléchi avant la réouverture de la librairie indépendante. Promenade sinueuse, libraires masqués, petite file d’attente à l’extérieur : ces aménagements permettront aux clients de se replonger, en toute sécurité, dans le charme de la librairie et dans la passion de la lecture.

Les étagères remplies de livres, la curiosité de découvrir de nouvelles couvertures, de sentir l’odeur des pages… Ces petits plaisirs simples vont de nouveau être accessibles à La Machine à Lire, qui ouvre ce lundi 11 mai à partir de 11 heures. En amont, l’équipe de La Machine à Lire a fait tout ce qui était nécessaire pour appliquer et faire respecter les règles de distanciation et d’hygiène imposées par l’Etat en réponse à la crise sanitaire actuelle. Plexiglas devant les caisses, gel hydro alcoolique à l’entrée, libraires équipés de masques, sens de circulation dans l’enceinte de la librairie emblématique bordelaise… Tout a été réfléchi pour que la reprise en ce lundi 11 mai se passe pour le mieux. « Pendant tout le temps du confinement, nous n’avons cessé de nous occuper de La Machine à Lire, confie Hélène des Ligneris. Il a fallu d’abord gérer les urgences puis surtout anticiper et préparer l’avenir. »

Des flèches au sol viendront guider les clients dans La Machine à Lire. Autour des tables, et dans l’allée centrale, la circulation dans la librairie est pensée comme une promenade rassurante et sécurisante. Quinze clients pourront entrer en même temps selon les normes en vigueur. L’objectif  principal pour l’équipe de la Machine à Lire est de faire que les lecteurs aient la possibilité et le désir de revenir comme on vient habituellement dans cet endroit très connu de la Place du Parlement. « C’est un lieu où on flâne même si évidemment, pour le moment, les choses vont être différentes, explique Hélène des Ligneris. Nous allons faire le maximum pour permettre aux lecteurs et amis de la Machine à Lire de trouver un peu de douceur et de légèreté dans notre lieu. » 

Un travail en coulisse

« Nous n’avons jamais arrêté de prendre les commandes de nos clients sur notre site internet ou encore par mail. Nous traitons ces commandes depuis 15 jours pour toutes les honorer, indique Hélène des Ligneris. En effet, de nombreux clients ont effectué des commandes pendant la période du confinement. Les livres commandés ont été mis de côté, et les clients pourront venir les chercher dès le 11 mai. La chaîne du livre se remet progressivement en route et il faudra sûrement quelques semaines pour retrouver le rythme d’avant. Par conséquent, certaines commandes attendent leurs futurs propriétaires au magasin tandis que d’autres sont en cours d’acheminement. « On se rend compte à quel point les librairies indépendantes sont déterminantes dans le fonctionnement de la chaine du livre, remarque Hélène des Ligneris. Une fois fermées, tout le reste a été paralysé mais heureusement, elle a pu redémarrer avant la réouverture des librairies ».

Cette réouverture est donc une bonne nouvelle pour la culture et un soulagement pour La Machine à Lire. « L’idée d’un magasin fermé pendant deux mois est surréaliste. La réouverture de la librairie est donc bien plus qu’une bonne nouvelle ! » confie Hélène des Ligneris. Ce qui est certain, c’est que l’équipe de la Machine à Lire est plus qu’opérationnelle. Sa plus grande force, et ce depuis toujours, c’est d’être toujours disponible pour ses clients. Lundi, avec les circonstances actuelles, les clients seront toujours traités avec la plus grande attention mais aussi avec sûreté. La Machine à Lire n’attend plus que ses clients, « avec optimisme, espoir et volonté ».

www.lamachinealire.com


Brèves

    • Un outil pour pallier le manque de paille

      27/05/20 | La pluviométrie particulièrement excédentaire de l’automne dernier a perturbé les semis de céréales et de prairies en Charente. Pour pallier à un manque de paille et de fourrage pour les exploitations d’élevage la Chambre d’Agriculture de la Charente vient de mettre en place une plateforme pour faciliter les échanges entre céréaliers et éleveurs où chacun peut y déposer son offre et consulter les offres disponibles. Pour consulter ou déposer son offre

    • Réouverture échelonnée des musées à Bordeaux

      27/05/20 | Bordeaux vient de programmer une réouverture échelonnée de ses musées municipaux, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque obligatoire pour les visiteurs. Ainsi, le 13 juin pour le Muséum de Bordeaux-Sciences et nature, ainsi que les serres et les espaces d’expositions du Jardin Botanique. Le 20 juin pour le Musée des arts décoratifs et du design et Musée d’Aquitaine, le 27 juin pour le CAPC-musée d’art contemporain et le 4 juillet pour le Musée des Beaux-arts. Le Musée Mer Marine a rouvert le samedi 23 mai.

    • Oloron-Sainte-Marie, nouvelle capitale des arts de la marionnette ?

      27/05/20 | Située à Oloron-Sainte-Marie (64), l'espace Jéliote, structure professionnelle du spectacle vivant, propose une programmation de type pluridisciplinaire, tout en développant un axe fort autour des arts de la marionnette. Le projet de la scène conventionnée, porté par la Communauté de communes du Haut-Béarn et soutenu par la Région, prévoit notamment l'aménagement d'un atelier de fabrication pour les artistes constructeurs de marionnettes et le portage d'un projet de réseau départemental et régional de production et diffusion des arts de la marionnette. En jeu aussi l'obtention du label de Centre National de la Marionnette.

    • Une course digitale pour les resto-bistrots

      27/05/20 | Du 6 au 21 juin, la CCI de La Rochelle propose une course digitale afin de soutenir la réouverture des cafés, bars, brasseries et restaurants. Pour participer, il suffit d’acheter un dossard virtuel, de parcourir 500 mètres, chronométrés avec un plateau garni de 2 verres, une carafe et une tasse de cafés remplis et de poster la vidéo sur la page Facebook de la Course des Garçons de Café. Chaque dossard acheté donnera droit à 5€ de consommation dans l’établissement choisi !

    • Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

      26/05/20 | Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.