Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/11/19 : À l’occasion de la 9ème édition des Foulées Littéraires de Lormont, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football, Raymond Domenech sera présent le samedi 30 novembre, de 11h30 à 12h30, lors de l’inauguration.

18/11/19 : Le Pôle Environnement Nouvelle-Aquitaine organise le 3 décembre à Artigues-près-bordeaux une journée technique sur le thème de la prise en compte de la biodiversité dans les projets des industriels et des collectivités. + d'info

17/11/19 : Charente-Maritime : l’équipe du festival de documentaire Sunny Side of the Doc ont annoncé ce week-end le décès soudain de son commissaire général et cofondateur Yves Jeanneau, survenu le 14 novembre à La Rochelle, à l’âge de 69 ans.

16/11/19 : Nouvel exploit des Bergeracois, lors du 7e tour de la Coupe de France de Football : le Bergerac Périgord FC, club de national 2, a éliminé ce samedi après midi, le club de Clermont, pensionnaire de Ligue 2 et actuellement sixième au classement.

15/11/19 : Yannick Jadot, député européen EELV, sera présent à Bordeaux le lundi 18 novembre 2019 pour soutenir les candidats et têtes de liste écologistes sur Bordeaux Métropole notamment Pierre Hurmic, tête de liste écologiste à Bordeaux.

15/11/19 : Du 23 nov au 1er déc, le Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales se tient à Abidjan (Côte d’Ivoire). Cette année la France est à l’honneur. La Région sera présente grâce à 3 opérations menées par l’Agence de l’Alimentation NA.

15/11/19 : "Regards Croisés" tel est le thème de la conférence organisée par le député Eric Poulliat autour de la radicalisation, le 18 nov à 19h au Kyriad de Mérignac, avec T. Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et d'H. Hussein, sociologue des médias et du genre.

14/11/19 : Charente-Maritime : Les services de l'État et 15 communes du littoral s’entraîneront dans le cadre d’un exercice départemental ORSEC au risque submersion marine les 27 et 28 novembre 2019.

14/11/19 : Niort : L'Acclameur reçoit le salon de l'enseignement supérieur samedi 16 novembre. Au programme : présentation de nombreuses formations pour des métiers d'avenir en lien avec le tissu économique local. Entrée libre.

13/11/19 : Charente-Maritime : selon le journal officiel du 7/11, le nouveau préfet Nicolas Basselier, ex préfet de l'Aisne, prendra ses fonctions le 25/11. Il succède à F.Rigoulet-Roze, devenu directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.

13/11/19 : Niort : le festival des films sur smartphone Takavoir lance un appel à candidature pour sa prochaine édition, qui se tiendra les 27 et 28 mars 2020. Les candidats doivent livrer leur film de 3 min max avant le 16 février prochain sur takavoir.fr

13/11/19 : Niort : 32 entreprises ont participé en septembre dernier au Challenge de la mobilité, soit 713 salariés du territoire. 44% ont opté pour le vélo, 12% le bus, 15% le covoiturage, 8% la marche, 8% le train. La remise des prix s'est tenue hier soir.

13/11/19 : Deux-Sèvres : Le salon des professionnels de la filière caprine Caprinov' dont la dernière édition s'est tenue en novembre 2018, reviendra du 25 et 26 novembre 2020 au parc des Expositions de Niort.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/11/19 | Bordeaux Métropole : LREM avance sur la mobilité

    Lire

    Ce lundi, le candidat LREM de Bordeaux Thomas Cazenave a détaillé, aux côtés des 22 autres candidats métropolitains, ses projets pour la mobilité. On y trouve la récupération des mains de l'État de la gestion de la rocade (limitée à 70 km/h) pour la mettre à quatre voies : deux réservées aux voitures, une aux bus, véhicules électriques et co-voiturage et une aux poids lourds. On note le souhait d'une nouvelle offre de bus, un tarif réduit (jeunes et familles) et deux BHNS circulaires pour compléter le RER et un fléchage budgétaire pour des pistes cyclables sécurisées.

  • 19/11/19 | Municipales sur la métropole de Bordeaux : les écologistes en ordre de marche

    Lire

    Les forces s'activent en prévision des municipales. À Bordeaux, le leader d'Europe Écologie Les Verts Yannick Jadot était de passage à Bordeaux ce lundi pour soutenir les candidats locaux aux municipales, dont Pierre Hurmic à Bordeaux (aux côtés de Clément Rossignol-Puech pour Bègles, Isabelle Rami à Talence, Laure Curvale à Pessac et Sylvie Cassou-Schotte à Mérignac). Le leader écologiste a affirmé lors de son déplacement : "Bordeaux est une ville que nous devons gagner (...) Pierre Hurmic a l'expérience et la crédibilité pour être un grand maire de Bordeaux".

  • 19/11/19 | La Rochelle : le Conseil outrepasse une décision du commissaire enquêteur

    Lire

    Ce fut une sacrée surprise et une douche froide pour le conseil municipal de La Rochelle de découvrir que le rapport du commissaire enquêteur en charge de l'enquête concernant la renaturation du marais de Tasdon était défavorable. Parmi ses griefs: la crainte d'un retour des moustiques, la cherté du projet et (paradoxalement) son manque d'ambition sur le périmètre concerné. Le Conseil a passé outre ses recommandations et validé hier la suite du projet à l'unanimité des voix, opposition inclue.

  • 19/11/19 | Une journée juridique autour de l'entreprise vitivinicole de demain

    Lire

    L'Ordre des Avocats et l'Ecole des Avocats, en partenariat avec le Conseil des Grands Crus classés et le Crédit Agricole Aquitaine, organisent une journée dédiée à la stratégie et aux enjeux juridiques des entreprises vitivinicoles. La transition écologique, l'évolution des normes, la transmission, l'export ou encore le marché numérique seront quelques uns des thèmes phare de cette journée. A noter, à l'heure du déjeuner, des consultations gratuites seront proposés par les avocats. RDV le 22 novembre au siège du Crédit agricole Aquitaine, à Bordeaux.

  • 19/11/19 | Covoiturage : La Gironde présente ses projets de voies réservées

    Lire

    Dans le cadre de sa politique d'amélioration des déplacements, le Département de la Gironde organise des temps de concertation publique préalables sur le projet de voies réservées au co-voiturage et transport en commun et de voie verte aux entrées de la Métropole à Latresne (RD 113 et RD 10), Saint Jean d'Illac (RD 106) et Fargues-Saint-Hillaire (RD 936) du 18 novembre au 20 décembre 2019. Première réunions publiques présidée par Alain Renard, vice-président du Département: le 22/11 à 18h30, au foyer communal de Latresne et le 25/11, à 19h à la mairie de Saint-Jean-d'Illac. Infos: gironde.fr/voie-reservee-RD106

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bordeaux va planter 20 000 arbres d’ici 2025

10/07/2019 | L'installation d'une ombrière place Pey Berland le 11 juillet, est une des actions du plan Canopée favorisant le retour de l'arbre en ville.

Ombrière Pey Perland - Le Maire de Bordeaux Nicolas Florian entouré de ses adjointes Magali Fronzes et Anne Walryck

Bordeaux s’engage dans une nouvelle dynamique en renforçant la place de l’arbre en ville. Le maire Nicolas Florian, avec Magali Fronzes, en charge de la nature en ville et des espaces verts, et Anne Walryck, en charge de la transition écologique, ont présenté ce matin le plan « Canopée », adopté lors du Conseil Municipal du 8 juillet. L’objectif est d’augmenter le patrimoine arboré de la ville, qui assure des services écologiques majeurs : constitution d’îlots de fraicheur, source de biodiversité, filtration des polluants atmosphériques et captation du carbone.

Végétaliser la ville pour créer des îlots de fraicheur

L’artificialisation des sols prédomine dans l’espace public alors que les jardins privés fleurissent. Pour Anne Walryck, la végétalisation est un levier essentiel pour accélérer une politique d’adaptation au réchauffement climatique. Face à cet enjeu, « la Gironde et la ville de Bordeaux sont particulièrement concernées. Depuis 1950, la température a augmenté de 1,4°C. Demain, nous aurons le climat de Séville, avec des canicules plus fréquentes et plus longues. » D’autant plus que les villes sont connues pour former des îlots de chaleur, du fait de la concentration des activités, des transports et de la population. L’écart de température entre le centre-ville et la campagne est actuellement estimé à 4°C. En temps de canicule, comme nous l’avons connu récemment, cet écart peut grimper à plus de 10°C.

C’est dans ce contexte que Bordeaux s’engage dans un plan de végétalisation de l’espace urbain, à commencer par la place Pey Berland. Le 11 juillet, une ombrière va commencer à rafraichir « ce four », d’après l'expression de Magali Fronzes, en attendant l’expertise de l’agence King Kong pour végétaliser la place de façon pérenne. Elle nous dresse le décor : « Une cinquante d’arbres seront disposés le long de la cathédrale, des érables champêtres, des oliviers, de grands lauriers et des ibiscus. Dix toiles en triangle de 90 m2 chacune apporteront de l’ombre, et des blocs en béton serviront d'assise. Le but étant d’expérimenter cette ombrière pour voir comment les bordelais s'approprient la place. » Le coût s’élève à un peu moins de 90 000 €.  

Pey Berland dessin

 

A leur tour, les places Saint-Projet et Ravezies, les Allées de Serr et la rue Sainte-Catherine vont faire l’objet d’études pour déterminer le meilleur agencement. « C’est un travail de dentelle au cœur du tissu urbain existant » résume Magali Fronzes. La végétalisation doit être bien anticipée : viser les lieux fréquentés, respecter les normes de sécurité dans les carrefours traversés par le tram, penser la ressource en eau etc.

Assurer une meilleure protection des arbres

La ville de Bordeaux compte 46 000 arbres. Depuis 2001, 1000 arbres sont plantés chaque année. Le but est d’intensifier le rythme en passant à 3000 par an d’ici 2025. Le patrimoine arboré de la ville a longtemps été composé de cinq essences : érable, tilleul, frêne, marronnier et platane. Face au changement climatique et aux nouvelles maladies qui se développent, certaines essences ne résistent pas. La solution consiste à diversifier les espèces pour mieux les protéger.

Les arbres bordelais font régulièrement l’objet d’expertises. Des zones de protection vont être développées pour préserver les plus anciens. Afin de réduire l’abattage au strict minimum, un barème de sanction a été mis en place depuis plus d’un an rappelle les élus. Lors de travaux sur la voie publique, des préconisations sont faites pour limiter les impacts sur les arbres. En cas de non-respect, une sanction financière ou une compensation sera prononcée. En 2018, 300 arbres ont été impactés, ce qui a entrainé 40 000 € de pénalités.

Un comité de l’arbre a été créé pour rassembler différents acteurs (associations, chercheurs, élus, services) afin de développer une vision prospective en collaboration avec les principaux propriétaires fonciers publics, parapublics et privés. Le comité émettra un avis pour toutes les coupes d’arbres.

Pour découvrir le patrimoine arboré de la ville et suivre son évolution, rendez-vous sur Bordeaux nos arbres

Léa Calleau
Par Léa Calleau

Crédit Photo : Léa Calleau

Partager sur Facebook
Vu par vous
3239
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires