Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/05/19 : Le comité de ligne TER du bassin de Limoges aura lieu le mardi 28 mai 2019 à 18h à la Maison de Région, 27 boulevard de la Corderie à Limoges. Au menu: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

24/05/19 : Dans le cadre de son Plan Action Climat, l’Agglo de Pau propose 2 soirées d’échanges pour encourager l’émergence de projets citoyens: le 4 juin à 20h à la salle des fêtes d’Artigueloutan et le 18 juin à 20h à la salle communautaire de Poey-de-Lescar.

24/05/19 : La Région Nouvelle-Aquitaine, la Régie régionale des transports landais et la SPL Trans-Landes s'apprêtent expérimenter un autocar roulant au bioGNV sur la ligne régionale Dax-Mont-de-Marsan, soit une émission de -95% de particules et -80% co2 en bio gaz

24/05/19 : En partenariat avec le Conservatoire de Espaces Naturels, la Médiathèque André Labarrère de PAU accueille du 22 mai au 8 juin l'exposition "des abeilles sauvages dans ma ville"ainsi qu'une conférence le vendredi 24 mai de 18h à 20h.

23/05/19 : Suite aux actions engagées depuis plusieurs mois et aux demandes des enseignants ainsi que des familles des élèves et citoyen·nes, la FSU47 a décidé d'organiser une réunion publique à Agen, salle Picasso (à côté du Stadium) le mardi 28 mai à 20 h 30.

23/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 23 mai à 18h au lycée du IV-Septembre d'Oloron. Les lignes Bordeaux-Tarbes ; Bayonne-Tarbes et Pau-Bedous y seront étudiées à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

23/05/19 : La Rochelle : Les Francofolies (du 11 au 14 juillet) ont dévoilé la programmation de la scène de la grosse horloge : TERRENOIRE, CORINE, HUBERT LENOIR, CLÉA VINCENT, LA CHICA, YSEULT, MARVIN JOUNO, SAODAJ', DAMPA, DI#SE, SPIDER ZED, KOTTARASHKY.

23/05/19 : Dans le cadre des élections Européennes, Christian JACOB, président du groupe Les Républicains, et la collistière de F.Bellamy Cristina STORONI, vont en Charente-Maritime ce jeudi à la rencontre des acteurs des filières agricoles et des militants LR.

22/05/19 : Deux-Sèvres : les campus des métiers de Niort et Parthenay ouvrent leurs portes les mercredi 22 et vendredi 24 mai de 13h30 à 17h30. Une occasion de découvrir les 32 métiers de l’artisanat enseignés et échanger avec l'équipe autour de l'alternance.

22/05/19 : Elections européennes : La ville de Bergerac lance un appel via les réseaux sociaux et son site internet pour trouver des assesseurs pour dimanche prochain, le 26 mai jour des élections européennes. Plus d'infos : www.bergerac.fr

22/05/19 : Deux-Sèvres: suite à un glissement de chaussée survenu ce mardi soir au Rétail sur la RD748, la circulation est coupée entre Champdeniers et Secondigny. Une déviation a été mise en place par la RD6, RD743 via Parthenay et la RD949bis vers Secondigny.

22/05/19 : Mardi 21 mai à Bordeaux, lors du salon des Achats, Teréga a réaffirmé sa stratégie RSE en signant une charte relations fournisseurs responsables. Une démarche en cohérence avec le plan stratégique de l'entreprise IMPACTS 2025.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

  • 24/05/19 | L'ADM47 soutient la création du Lac de Caussade

    Lire

    L’Association des Maires de Lot-et-Garonne a organisé le 23 mai au soir un conseil d’administration exceptionnel pour confirmer son soutien à la création du Lac de Caussade et "permettre de trouver rapidement une sortie de crise avec toutes les parties prenantes". Pour rappel, l'ADM47 a adopté une motion de soutien à ce projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bègles : l'accès à l'eau d'un bidonville préservé

17/04/2019 | L’association Dynam’eau s’est rendue ce mardi 16 avril dans un bidonville à Bègles, pour préserver l'arrivée d'eau de ce dernier.

L'actuel accès à l'eau du bidonville

La mairie de Bègles est sensible à la situation des squats et bidonvilles de son territoire. Ainsi, l’association Dynam’eau, aidée par le Centre Communal d’Action Sociale, les services de la Ville et les services de l’eau préservent l’accès à l’eau du bidonville de la rue Denis Papin, par le biais d’une nouvelle installation. Suite à une fuite considérable, les habitants étaient sous le coup d’une coupure de l’arrivée d’eau. Ce n’est pas la première fois que Dynam’eau intervient sur ce genre d’opération, et l’association cherche à sensibiliser les acteurs publics locaux à cette cause.

Une association de techniciens pour venir en aide aux populations habitant dans les bidonvilles ou les squats. Dynam’eau existe depuis dix ans au niveau national et international, trois ans et demi sur le territoire bordelais. L’association collabore avec Médecins du Monde et différents acteurs locaux comme les CCAS. « Dynam’eau fait le tour des squats et bidonvilles où intervient Médecins du Monde, pour examiner leur état de salubrité », explique Maxime Ghesquière, co-fondateur et président de l’association. « Je ne définis pas les priorités, poursuit-il, je n’ai pas la compétence action sociale. Nous venons aider à l’installation de l’eau à la demande des acteurs locaux ».  

Ce mardi matin, cinq volontaires ont donc fait le déplacement dans le bidonville béglais, avec le CCAS et les services de l’eau. Ils ont tiré une gaine pour permettre aux habitants de préserver leur accès à l’eau. Certains sont dans le bidonville depuis plus d’un an, et deux points d’eau sont disponibles pour 200 personnes dont 80 enfants. « La facture est montée très vite, et le propriétaire des lieux a demandé la coupure de l’accès à l’eau, après avoir refusé de payer, ajoute Maxime. Le problème c’est que c’est illégal de couper l’eau pour impayé, et les services de l’eau s’y refusent dans la mesure où des personnes sont présentes, ça découle de la santé publique ».

Après avoir regardé l’installation, Dynam’eau et les services de l’eau décident d’installer le nouveau point d’eau sur un point plus central du bidonville, divisé en trois espaces. Alors qu’il amène la gaine jusqu’à l’endroit choisi, Maxime est interpellé par un habitant, qui ne comprend pas pourquoi laisser l’arrivée d’eau au centre du bidonville. « En installant l’eau ici, c’est pour que tout le monde puisse y accéder, répond Maxime, et c’est le seul endroit où vous avez une évacuation d’eau. Il vaut mieux mettre au milieu pour que tout le monde puisse venir ici. Je comprends que tu préfèrerais avoir un robinet chez toi, mais ce n’est pas possible. Je sais que ce n’est pas bien, mais la facture est suffisamment élevée ». En effet, les deux points d’eau précédents sont des tuyaux d’environ cinq centimètres de diamètre. Pour un débit de trois bars, les mètres cubes coulent rapidement. La nouvelle installation propose une seule arrivée d’eau, qui peut être mieux régulée grâce à six robinets.

Sensibiliser les collectivités à la question de l’eau

Dynam’eau tente de faire bouger les lignes sur l’accès à l’eau dans les squats au niveau des collectivités, notamment Bordeaux Métropole, qui organise régulièrement des appels à projets. Depuis 2015, l’association a déjà réalisé plusieurs opérations sur le territoire métropolitain. En effet, elle a mis en place « les toilettes se bougent le Q » en 2018 dans un bidonville rue des deux Estey à Bègles, afin d’apporter des solutions techniques de toilettes et douches simples. Dynam’eau est également intervenue au squat bordelais La Ruche, un autre à Mérignac, ou encore au squat de la rue Marc Sangnier à Bègles. Maxime Ghesquière salue l’action de la Mairie de Bègles pour améliorer les conditions de vie des occupants des squats, « même s’ils devraient vivre dans un endroit digne, surtout pour les gamins. Ce que nous faisons dans les squats, c’est du bricolage » regrette le président de Dynam’eau.

Maxime Ghesquière espère grâce aux actions de Dynam’eau sensibiliser à la question de l’accès à l’eau dans les squats et bidonvilles locaux. « Les collectivités se renvoient toujours la balle, précise Maxime, c’est très compliqué de mettre des projets en place. Les mairies de Bègles et Mérignac sont très volontaires, mais il faudrait toucher tout le monde ». Le président de l’association évoque également une amélioration des relations avec la Mairie de Bordeaux. « C’est plus simple pour nous depuis le départ d’Alain Juppé. Nicolas Florian est plus ouvert à la discussion, et Alexandra Siarri [deuxième adjointe de Bordeaux la cohésion sociale et territoriale], qui était déjà impliquée avant semble avoir une plus grande marge de manœuvre ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Klervi Le Cozic

Partager sur Facebook
Vu par vous
3229
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires