Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/09/19 : Le 22/09 dès 11h, le H14 accueille Cap associations,rdv annuel du monde associatif bordelais auquel participent 327 associations. L'occasion de s’informer, découvrir et essayer des pratiques sportives et culturelles ou s’investir en tant que bénévole.

20/09/19 : Le 24/09 le Centre Commercial Mériadeck reçoit le Forum des Acteurs Associatifs de l’Emploi. Les assos bordelaises liées à l’insertion professionnelle y présentent leurs services d'orientation et accompagnement des personnes en recherche d'emploi

20/09/19 : Le patron bordelais de Keolis, Jean-Pierre Farandou, succèdera à Guillaume Pépy à la tête de la SNCF en janvier. Il a effectué en Gironde une grande partie de sa carrière aux postes de chef de gare, chef de projet TGV ou responsable de la mobilité TER.

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/09/19 | Affaire SFR : Bordeaux à la barre

    Lire

    Après Nice, Dijon et Aix-en-Provence, c'est à Bordeaux que sera plaidé le jeudi 26 septembre le quatrième dossier de l'affaire SFR. 18 Conseils de Prud'hommes ont été saisis en France pour se pencher sur ce Plan de Départ Volontaire contesté par 427 salariés et qui a concerné 5000 personnes au total (soit un tiers des effectifs). En 2017, SFR avait été condamnée à verser 26,25 millions d'euros de dédommagement à d'anciens salariés ayant déposé un recours pour contester un premier Plan de Départs volontaires mis en place en 2007. Pour l'avocat qui plaidera l'affaire, "Il s’agit ni plus ni moins d’un plan social déguisé".

  • 20/09/19 | Bordeaux : l’église Saint-Michel retrouve ses trésors d’albâtre

    Lire

    Plus de 35 ans après avoir été volés, quatre reliefs du XVe siècle en albâtre polychromé -l’Annonciation, la Nativité, l’Adoration des Mages et l’Ascension- viennent d’être replacés dans leur écrin d’origine de la basilique Saint-Michel de Bordeaux. Samedi 21 septembre à 12h sur le site, dans le cadre des Journées du Patrimoine, une « cérémonie de réintégration » célèbrera ce retour en présence de Nicolas Florian maire de Bordeaux.

  • 20/09/19 | Vienne : un essai clinique "sauvage" interdit

    Lire

    L'agence du médicament (ANSM) a annoncé ce jeudi avoir interdit un "essai clinique sauvage" de molécules aux "effets inconnus" (sous forme de patchs) sur au moins 350 malades de Parkinson et Alzheimer réalisé en partie dans une abbaye de Saint-Benoît, près de Poitiers. L'ANSM a demandé aux participants de ces essais de "ne plus utiliser ces patchs" et de consulter "rapidement un médecin pour réaliser un bilan de santé et s'assurer que la prise en charge de leur maladie est adéquate". L'autorité a également annoncé avoir saisi le pôle santé du Parquet de Paris.

  • 20/09/19 | Ingrandes (86) : 150 emplois sur l’ex-site de la COOP Atlantique

    Lire

    Au micro de France Bleu Poitou, ce mercredi 18 septembre, le président de Grand Châtellerault, Jean-Pierre Abelin a annoncé l’installation par le groupe Emil Frey (premier distributeur automobile en Suisse et propriétaire du site Autosphère) d’une plateforme de voitures d’occasion. Elles seront préparées et remises en état. A la clé 150 emplois sur le site de l’ancienne COOP Atlantique, qui était fermé depuis le début de l’année 2018.

  • 20/09/19 | La Rochelle : le choix du site du nouvel hopital fait débat

    Lire

    Le choix de l'emplacement du nouvel hôpital de La Rochelle a fait débat, lors du conseil d'agglomération du 19 septembre. Plusieurs élus se sont étonnés de ne pas avoir été consultés, estimant que le sujet devrait faire l'objet d'une discussion en conseil communautaire. Or, le futur emplacement sur l'actuel site du Parc des expositions a été décidé puis acté en juillet 2018 par le conseil de surveillance du groupe hospitalier et validé par l'ARS, et n'avait suscité aucune contestation à l'époque.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bègles : l'accès à l'eau d'un bidonville préservé

17/04/2019 | L’association Dynam’eau s’est rendue ce mardi 16 avril dans un bidonville à Bègles, pour préserver l'arrivée d'eau de ce dernier.

L'actuel accès à l'eau du bidonville

La mairie de Bègles est sensible à la situation des squats et bidonvilles de son territoire. Ainsi, l’association Dynam’eau, aidée par le Centre Communal d’Action Sociale, les services de la Ville et les services de l’eau préservent l’accès à l’eau du bidonville de la rue Denis Papin, par le biais d’une nouvelle installation. Suite à une fuite considérable, les habitants étaient sous le coup d’une coupure de l’arrivée d’eau. Ce n’est pas la première fois que Dynam’eau intervient sur ce genre d’opération, et l’association cherche à sensibiliser les acteurs publics locaux à cette cause.

Une association de techniciens pour venir en aide aux populations habitant dans les bidonvilles ou les squats. Dynam’eau existe depuis dix ans au niveau national et international, trois ans et demi sur le territoire bordelais. L’association collabore avec Médecins du Monde et différents acteurs locaux comme les CCAS. « Dynam’eau fait le tour des squats et bidonvilles où intervient Médecins du Monde, pour examiner leur état de salubrité », explique Maxime Ghesquière, co-fondateur et président de l’association. « Je ne définis pas les priorités, poursuit-il, je n’ai pas la compétence action sociale. Nous venons aider à l’installation de l’eau à la demande des acteurs locaux ».  

Ce mardi matin, cinq volontaires ont donc fait le déplacement dans le bidonville béglais, avec le CCAS et les services de l’eau. Ils ont tiré une gaine pour permettre aux habitants de préserver leur accès à l’eau. Certains sont dans le bidonville depuis plus d’un an, et deux points d’eau sont disponibles pour 200 personnes dont 80 enfants. « La facture est montée très vite, et le propriétaire des lieux a demandé la coupure de l’accès à l’eau, après avoir refusé de payer, ajoute Maxime. Le problème c’est que c’est illégal de couper l’eau pour impayé, et les services de l’eau s’y refusent dans la mesure où des personnes sont présentes, ça découle de la santé publique ».

Après avoir regardé l’installation, Dynam’eau et les services de l’eau décident d’installer le nouveau point d’eau sur un point plus central du bidonville, divisé en trois espaces. Alors qu’il amène la gaine jusqu’à l’endroit choisi, Maxime est interpellé par un habitant, qui ne comprend pas pourquoi laisser l’arrivée d’eau au centre du bidonville. « En installant l’eau ici, c’est pour que tout le monde puisse y accéder, répond Maxime, et c’est le seul endroit où vous avez une évacuation d’eau. Il vaut mieux mettre au milieu pour que tout le monde puisse venir ici. Je comprends que tu préfèrerais avoir un robinet chez toi, mais ce n’est pas possible. Je sais que ce n’est pas bien, mais la facture est suffisamment élevée ». En effet, les deux points d’eau précédents sont des tuyaux d’environ cinq centimètres de diamètre. Pour un débit de trois bars, les mètres cubes coulent rapidement. La nouvelle installation propose une seule arrivée d’eau, qui peut être mieux régulée grâce à six robinets.

Sensibiliser les collectivités à la question de l’eau

Dynam’eau tente de faire bouger les lignes sur l’accès à l’eau dans les squats au niveau des collectivités, notamment Bordeaux Métropole, qui organise régulièrement des appels à projets. Depuis 2015, l’association a déjà réalisé plusieurs opérations sur le territoire métropolitain. En effet, elle a mis en place « les toilettes se bougent le Q » en 2018 dans un bidonville rue des deux Estey à Bègles, afin d’apporter des solutions techniques de toilettes et douches simples. Dynam’eau est également intervenue au squat bordelais La Ruche, un autre à Mérignac, ou encore au squat de la rue Marc Sangnier à Bègles. Maxime Ghesquière salue l’action de la Mairie de Bègles pour améliorer les conditions de vie des occupants des squats, « même s’ils devraient vivre dans un endroit digne, surtout pour les gamins. Ce que nous faisons dans les squats, c’est du bricolage » regrette le président de Dynam’eau.

Maxime Ghesquière espère grâce aux actions de Dynam’eau sensibiliser à la question de l’accès à l’eau dans les squats et bidonvilles locaux. « Les collectivités se renvoient toujours la balle, précise Maxime, c’est très compliqué de mettre des projets en place. Les mairies de Bègles et Mérignac sont très volontaires, mais il faudrait toucher tout le monde ». Le président de l’association évoque également une amélioration des relations avec la Mairie de Bordeaux. « C’est plus simple pour nous depuis le départ d’Alain Juppé. Nicolas Florian est plus ouvert à la discussion, et Alexandra Siarri [deuxième adjointe de Bordeaux la cohésion sociale et territoriale], qui était déjà impliquée avant semble avoir une plus grande marge de manœuvre ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Klervi Le Cozic

Partager sur Facebook
Vu par vous
3830
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires