Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bègles : respect de l'environnement et développement économique pour 2018

22/01/2018 | C'est à la salle Jean Lurçat, que Clément Rossignol Puech, nouveau maire EELV de Bègles, a présenté ses vœux à la population.

voeux bégles 2018 une

C'est sur le thème « Libres et curieux », en référence à une citation de John Steinbeck dans « A l'est d'Eden » et en présence de l'ensemble de ses élus municipaux que Clément Rossignol Puech a présenté, vendredi, à la salle Jean Lurçat, ses vœux à la population bèglaise. Des vœux que cet ancien conseiller municipal EELV de Noël Mamère a souhaité axer, avant tout, sur le respect de l'environnement et le développement économique de la ville.

Un an jour pour jour, -ou presque- après que Noël Mamère ait annoncé qu'il quittait toutes ses fonctions électives, Clément Rossignol Puech, nouveau Maire de Bègles et ancien conseiller municipal EELV élu le 29 juin dernier, a présenté ses vœux, en tant que premier magistrat de la commune, à la population bèglaise. Des vœux débutés en forme d'hommage à son prédécesseur, notamment au travers de ses efforts pour redynamiser la ville et l'inscrire pleinement dans l’agglomération bordelaise, en favorisant l'emploi et le logement sur le territoire de la commune. « Après les années 80 marquées par la crise économique et la désindustrialisation, la ville ouvrière qu'était Bègles a retrouvé en 2018, 27500 habitants, soit autant qu'il y a cinquante ans ! », se félicite l'élu. Un point qu'il souhaite nuancer pour l'avenir compte tenu du désengagement financier de l'état ( « de 2010 à 2020, la commune aura perdu 17M€, soit l'équivalent de trois groupes scolaires, alors, on se recentre sur des priorités -citoyenneté active, petite enfance, éducation, inclusion sociale-, on fait des économies»). Des objectifs annoncés par la ville il y a un an, dans le pacte citoyen. Ce qui n'empêche pas la Gironde, victime de son attractivité, de s'enrichir de 20 000 habitants par an. Un marché pour lequel Bordeaux et sa périphérie sont en première ligne. Et une préoccupation pour laquelle le maire de Bègles a prévu la production de 320 logements par an (« un projet initié dans le respect de l'identité des différents quartiers bèglais »), avec, en priorité, la continuité des projets Euratlantique, Terre Sud et la fin de la ZAC des Sècheries. Des projets d’urbanisme qui prévoient le passage en R+1, soit un étage pour 70% du territoire béglais.

Autre objectif majeur de la municipalité pour 2018 : les questions d'insécurité et de petite délinquance. Un problème davantage généré par un « sentiment qui monte » (« selon la police, il n'y a pas plus de faits d'insécurité et de délinquance à Bègles, qu'ailleurs »), et « peut-être alimenté par les difficultés croissantes de stationnement ». Un problème que la nouvelle municipalité attribue aux voitures ventouses arrivées au cours des derniers mois, après le passage au stationnement payant de nombreuses communes environnantes et qu'elle entend régler en sautant le pas, elle aussi, « sans pénaliser les bèglais au niveau du porte monnaie ». Toujours côté voirie, Bègles s'est portée candidate comme commune pilote, pour avoir une police de sécurité du quotidien. En attente de la réponse du ministère, la nouvelle municipalité ne souhaite, pas plus que l'ancienne, avoir une police municipale. Des décisions prises tout en notant l'importance de la proximité et du dialogue, notamment au travers d'instances telles que les comités de quartiers, le monde associatif et l'assemblée citoyenne béglaise, « acteurs privilégiés de la démocratie locale ». Des réunions publiques de quartier pour débattre des enjeux pour la ville sont également prévues.

Une ville en plein essor

Côté bilan, l'année 2017 a vu, pour Bègles, l'ouverture de l'espace éducatif Jean Zay. Un groupe comprenant une maternelle et un centre de loisirs petite enfance, certifiés Haute qualité environnementale. Toujours dans le domaine de l'éducation, cinq nouvelles classes ont été ouvertes (« une première dans l'histoire de Bègles »). Une concertation enseignants/parents d'élèves sur la réforme des rythmes scolaires est également prévue. Une décision devant être prise d'ici un à deux mois. Forte de sa tradition écologiste, la ville a vu, en 2017, la Maison du Vélo, « Cycles et manivelles » être labellisée par la Métropole. Également, plus de bio, de circuits courts ou de menus sans viande sont prévus pour la cuisine centrale de la ville. En parallèle, les efforts sur la biodiversité qui se sont révélés payants avec l'obtention de trois prix (trois libellules, trois fleurs et la victoire du paysage 2017), seront maintenus.

En ce qui concerne l'emploi, le développement du Parc Newton (ingénierie environnementale autour de la société Valorem) va se poursuivre ; la Cité Numérique, véritable totem de l'économie numérique de la Région, devant ouvrir, pour sa part ses portes, en 2018. l'ensemble représentant 2500 à 3000 emplois sur Bègles. Toujours en lien direct avec la population, le Prix de la gazette GMF a été attribué en 2017 à la ville, pour sa carte numérique des assistantes maternelles. Parallèlement, le contrat de projet du centre social et culturel L'Estey, va être revalorisé. 2017 a aussi marqué le début des travaux de la Résidence seniors sur le site du forum ; quant au Musée de la Création Franche, il a été reconnu d'intérêt métropolitain. Enfin, la fête de la morue, devenue, aujourd'hui, une véritable institution, verra son édition 2018 placée sous le signe de la belle époque. Le port de costumes d'époque est fortement encouragé.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
27095
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires