Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/12/18 : En mairie de Biarritz, en début d'après-midi, on aurait pris acte de la non venue du président Macron à la préparation du sommet du G7. Information non officiellement confirmée de la préfecture mais qui serait parvenue à certains élus de cette source

17/12/18 : Les retraités lot-et-garonnais battront le pavé le 18 décembre à 15 h 00 devant la Préfecture à Agen. "Déçus par les annonces du Président E. Macron" , ces derniers préciseront leurs revendications auprès de la Préfète.

15/12/18 : L'Association Petit Coeur de Beurre a décidé en accord avec la Jeune Académie Vocale d'Aquitaine JAVA et l'Ensemble Vocal Aquistriae d'annuler le concert "De choeurs à coeurs" prévu ce samedi 15 décembre en l'église St Louis des Chartrons à 20h30.

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/12/18 | En Dordogne, le laboratoire départemental d'analyse détruit par un incendie.

    Lire

    Le laboratoire départemental d’analyse et de recherche de la Dordogne, basé à Coulounieix-Chamiers, a été entièrement détruit cette nuit par un incendie dont les causes ne sont pas encore déterminées. Le président du Conseil départemental Germinal Peiro, qui se rendra sur les lieux ce lundi à 8h30, a fait savoir que le Département s’attachait déjà à "trouver des solutions pour assurer la continuité de l’activité des 140 agents qui travaillent sur le site (laboratoire et Satese) .

  • 15/12/18 | Biarritz: un feu d'artifice séuritaire pour le président

    Lire

    Nous nous en sommes fait écho, le président de la République Emmanuel Macron se déplace mardi 18 décembre à Biarritz pour la préparation du G7 en présence de vingt ambassadeurs. La ceinture de sécurité appliquée est celle que la Ville met en place depuis des années pour...le feu d'artifice du 15 août. Il sera donc difficile d'accéder en voiture au centre ville. Nous vous recommandons d'aller sur le site de la ville, www.biarritz.fr ou www.chronoplus.eu pour prendre connaissance du dispositif et déplacements.

  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bègles : respect de l'environnement et développement économique pour 2018

22/01/2018 | C'est à la salle Jean Lurçat, que Clément Rossignol Puech, nouveau maire EELV de Bègles, a présenté ses vœux à la population.

voeux bégles 2018 une

C'est sur le thème « Libres et curieux », en référence à une citation de John Steinbeck dans « A l'est d'Eden » et en présence de l'ensemble de ses élus municipaux que Clément Rossignol Puech a présenté, vendredi, à la salle Jean Lurçat, ses vœux à la population bèglaise. Des vœux que cet ancien conseiller municipal EELV de Noël Mamère a souhaité axer, avant tout, sur le respect de l'environnement et le développement économique de la ville.

Un an jour pour jour, -ou presque- après que Noël Mamère ait annoncé qu'il quittait toutes ses fonctions électives, Clément Rossignol Puech, nouveau Maire de Bègles et ancien conseiller municipal EELV élu le 29 juin dernier, a présenté ses vœux, en tant que premier magistrat de la commune, à la population bèglaise. Des vœux débutés en forme d'hommage à son prédécesseur, notamment au travers de ses efforts pour redynamiser la ville et l'inscrire pleinement dans l’agglomération bordelaise, en favorisant l'emploi et le logement sur le territoire de la commune. « Après les années 80 marquées par la crise économique et la désindustrialisation, la ville ouvrière qu'était Bègles a retrouvé en 2018, 27500 habitants, soit autant qu'il y a cinquante ans ! », se félicite l'élu. Un point qu'il souhaite nuancer pour l'avenir compte tenu du désengagement financier de l'état ( « de 2010 à 2020, la commune aura perdu 17M€, soit l'équivalent de trois groupes scolaires, alors, on se recentre sur des priorités -citoyenneté active, petite enfance, éducation, inclusion sociale-, on fait des économies»). Des objectifs annoncés par la ville il y a un an, dans le pacte citoyen. Ce qui n'empêche pas la Gironde, victime de son attractivité, de s'enrichir de 20 000 habitants par an. Un marché pour lequel Bordeaux et sa périphérie sont en première ligne. Et une préoccupation pour laquelle le maire de Bègles a prévu la production de 320 logements par an (« un projet initié dans le respect de l'identité des différents quartiers bèglais »), avec, en priorité, la continuité des projets Euratlantique, Terre Sud et la fin de la ZAC des Sècheries. Des projets d’urbanisme qui prévoient le passage en R+1, soit un étage pour 70% du territoire béglais.

Autre objectif majeur de la municipalité pour 2018 : les questions d'insécurité et de petite délinquance. Un problème davantage généré par un « sentiment qui monte » (« selon la police, il n'y a pas plus de faits d'insécurité et de délinquance à Bègles, qu'ailleurs »), et « peut-être alimenté par les difficultés croissantes de stationnement ». Un problème que la nouvelle municipalité attribue aux voitures ventouses arrivées au cours des derniers mois, après le passage au stationnement payant de nombreuses communes environnantes et qu'elle entend régler en sautant le pas, elle aussi, « sans pénaliser les bèglais au niveau du porte monnaie ». Toujours côté voirie, Bègles s'est portée candidate comme commune pilote, pour avoir une police de sécurité du quotidien. En attente de la réponse du ministère, la nouvelle municipalité ne souhaite, pas plus que l'ancienne, avoir une police municipale. Des décisions prises tout en notant l'importance de la proximité et du dialogue, notamment au travers d'instances telles que les comités de quartiers, le monde associatif et l'assemblée citoyenne béglaise, « acteurs privilégiés de la démocratie locale ». Des réunions publiques de quartier pour débattre des enjeux pour la ville sont également prévues.

Une ville en plein essor

Côté bilan, l'année 2017 a vu, pour Bègles, l'ouverture de l'espace éducatif Jean Zay. Un groupe comprenant une maternelle et un centre de loisirs petite enfance, certifiés Haute qualité environnementale. Toujours dans le domaine de l'éducation, cinq nouvelles classes ont été ouvertes (« une première dans l'histoire de Bègles »). Une concertation enseignants/parents d'élèves sur la réforme des rythmes scolaires est également prévue. Une décision devant être prise d'ici un à deux mois. Forte de sa tradition écologiste, la ville a vu, en 2017, la Maison du Vélo, « Cycles et manivelles » être labellisée par la Métropole. Également, plus de bio, de circuits courts ou de menus sans viande sont prévus pour la cuisine centrale de la ville. En parallèle, les efforts sur la biodiversité qui se sont révélés payants avec l'obtention de trois prix (trois libellules, trois fleurs et la victoire du paysage 2017), seront maintenus.

En ce qui concerne l'emploi, le développement du Parc Newton (ingénierie environnementale autour de la société Valorem) va se poursuivre ; la Cité Numérique, véritable totem de l'économie numérique de la Région, devant ouvrir, pour sa part ses portes, en 2018. l'ensemble représentant 2500 à 3000 emplois sur Bègles. Toujours en lien direct avec la population, le Prix de la gazette GMF a été attribué en 2017 à la ville, pour sa carte numérique des assistantes maternelles. Parallèlement, le contrat de projet du centre social et culturel L'Estey, va être revalorisé. 2017 a aussi marqué le début des travaux de la Résidence seniors sur le site du forum ; quant au Musée de la Création Franche, il a été reconnu d'intérêt métropolitain. Enfin, la fête de la morue, devenue, aujourd'hui, une véritable institution, verra son édition 2018 placée sous le signe de la belle époque. Le port de costumes d'époque est fortement encouragé.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
28784
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires