Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/05/19 : Le comité de ligne TER du bassin de Limoges aura lieu le mardi 28 mai 2019 à 18h à la Maison de Région, 27 boulevard de la Corderie à Limoges. Au menu: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

24/05/19 : Dans le cadre de son Plan Action Climat, l’Agglo de Pau propose 2 soirées d’échanges pour encourager l’émergence de projets citoyens: le 4 juin à 20h à la salle des fêtes d’Artigueloutan et le 18 juin à 20h à la salle communautaire de Poey-de-Lescar.

24/05/19 : La Région Nouvelle-Aquitaine, la Régie régionale des transports landais et la SPL Trans-Landes s'apprêtent expérimenter un autocar roulant au bioGNV sur la ligne régionale Dax-Mont-de-Marsan, soit une émission de -95% de particules et -80% co2 en bio gaz

24/05/19 : En partenariat avec le Conservatoire de Espaces Naturels, la Médiathèque André Labarrère de PAU accueille du 22 mai au 8 juin l'exposition "des abeilles sauvages dans ma ville"ainsi qu'une conférence le vendredi 24 mai de 18h à 20h.

23/05/19 : Suite aux actions engagées depuis plusieurs mois et aux demandes des enseignants ainsi que des familles des élèves et citoyen·nes, la FSU47 a décidé d'organiser une réunion publique à Agen, salle Picasso (à côté du Stadium) le mardi 28 mai à 20 h 30.

23/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 23 mai à 18h au lycée du IV-Septembre d'Oloron. Les lignes Bordeaux-Tarbes ; Bayonne-Tarbes et Pau-Bedous y seront étudiées à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

23/05/19 : La Rochelle : Les Francofolies (du 11 au 14 juillet) ont dévoilé la programmation de la scène de la grosse horloge : TERRENOIRE, CORINE, HUBERT LENOIR, CLÉA VINCENT, LA CHICA, YSEULT, MARVIN JOUNO, SAODAJ', DAMPA, DI#SE, SPIDER ZED, KOTTARASHKY.

23/05/19 : Dans le cadre des élections Européennes, Christian JACOB, président du groupe Les Républicains, et la collistière de F.Bellamy Cristina STORONI, vont en Charente-Maritime ce jeudi à la rencontre des acteurs des filières agricoles et des militants LR.

22/05/19 : Deux-Sèvres : les campus des métiers de Niort et Parthenay ouvrent leurs portes les mercredi 22 et vendredi 24 mai de 13h30 à 17h30. Une occasion de découvrir les 32 métiers de l’artisanat enseignés et échanger avec l'équipe autour de l'alternance.

22/05/19 : Elections européennes : La ville de Bergerac lance un appel via les réseaux sociaux et son site internet pour trouver des assesseurs pour dimanche prochain, le 26 mai jour des élections européennes. Plus d'infos : www.bergerac.fr

22/05/19 : Deux-Sèvres: suite à un glissement de chaussée survenu ce mardi soir au Rétail sur la RD748, la circulation est coupée entre Champdeniers et Secondigny. Une déviation a été mise en place par la RD6, RD743 via Parthenay et la RD949bis vers Secondigny.

22/05/19 : Mardi 21 mai à Bordeaux, lors du salon des Achats, Teréga a réaffirmé sa stratégie RSE en signant une charte relations fournisseurs responsables. Une démarche en cohérence avec le plan stratégique de l'entreprise IMPACTS 2025.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

  • 24/05/19 | L'ADM47 soutient la création du Lac de Caussade

    Lire

    L’Association des Maires de Lot-et-Garonne a organisé le 23 mai au soir un conseil d’administration exceptionnel pour confirmer son soutien à la création du Lac de Caussade et "permettre de trouver rapidement une sortie de crise avec toutes les parties prenantes". Pour rappel, l'ADM47 a adopté une motion de soutien à ce projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bordeaux : des espaces verts en transformation

07/04/2019 | Les jardins collectifs sont au coeur de la dynamique d'agriculture urbaine de la ville.

Espaces d'agriculture urbaine à Bordeaux

Magali Fronzes, adjointe au maire de Bordeaux, évoque les grands changements à venir pour les mois prochains, au sein de la métropole bordelaise. Son objectif principal : « permettre aux citadins de retrouver un lien avec la nature ». Le plan agriculture urbaine lancé en mars 2017 répond aux enjeux des politiques alimentaire et économique de la ville. « Bien sûr, on ne parle pas là d’autosuffisance. Sur la métropole, nous sommes à peu près à un jour et demi d’autosuffisance, et moins de 24 heures à Bordeaux », explique-t-elle.

Trois volets sont à distinguer, l’agriculture économique, la plus facilement identifiable, professionnalisée, l’agriculture sociale, réalisée au travers des jardins collectifs, et l’agriculture écologique, qui met en avant des pratiques protectrices de l’environnement, anti-pollution et sans pesticides. « Bordeaux était l’une des premières villes avec le label 0 Phyto », précise Magali Fronzes, une reconnaissance obtenue en 2009.

Premier chantier, au Haillan, ce sont 8 hectares appartenant à la municipalité de Bordeaux qui vont être pensés autrement, dans une optique d’agriculture urbaine. La moitié du terrain sera allouée au lycée horticole Camille Godard, afin que les élèves disposent d’un cadre d’exploitation privilégié. Les 4 hectares restants seront dédiés à la culture pour une alimentation en circuit court. Après lancement des appels à manifestation d’intérêt pour des maraîchers, l’heureux élu devrait prendre possession des lieux début mai.

Parfois, c’est là où on l’attend le moins que l’agriculture urbaine émerge. Sur le toit du Auchan Mérideck, la place est faite à l’aquaponie. Ce terme, méconnu, caractérise une culture mêlant plantes et poissons : les plantes sont irriguées par l’eau de l’aquarium dans lequel sont élevés les poissons. Plusieurs autres espaces sont en cours d’aménagement, 50 hectares dans le quartier Euratlantique, 95 hectares au sud du Matmut Atlantique (Jallère) dont 13 de zones humides préservées, notamment.

L’enjeu des toits est au cœur des préoccupations de la mairie également : « c’est un immense espace ». Mais en centre-ville, impossible de cultiver sur des toits anciens et inadaptés. Ainsi, désormais, les décideurs se tournent vers les promoteurs, pour obliger les nouvelles constructions à avoir des toits exploitables. « On l’ignore souvent, mais en centre-ville, il y a énormément de pacaniers, les arbres qui produisent les noix de pécan », avance Magali Fronzes, dans une optique de prolifération des arbres fruitiers en centre-ville

L’adjointe au maire tient également à réagir sur les polémiques autour des arbres abattus place Gambetta. Beaucoup de Bordelais se sont émus face à la suppression de 17 marronniers vieux de plusieurs décennies. Des travaux que tempère Magali Fronzes : « Je comprends tout à fait que des habitants aient pu être choqués. Mais ce ne sont pas des arbres viables, ils vivent mal le changement climatique et sont sensibles aux aléas de pluviométrie ». Ainsi, elle promet « 80 % d’espaces verts en plus » une fois les travaux sur la place achevés. Une trentaine d’arbres seront plantés, portant le total à plus d’une soixantaine sur la seule place Gambetta. En ne plantant jamais plus de 15 % d’une même variété d’arbre dans un espace, cela permet également d’élargir le patrimoine arboré bordelais.

Marianne Chenou
Par Marianne Chenou

Crédit Photo : Marianne Chenou

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
22295
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires