Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/05/19 : Le gros incendie qui s'est déclaré samedi à Bordeaux dans le parking des Salinières a mobilisé plus de 100 pompiers et 50 véhicules, nécessité l'évacuation des riverains et va avoir pour conséquence l'interruption de trafic sur la ligne C du tramway

19/05/19 : Vienne : avec les problèmes informatiques rencontrés par Parcours'sup, l'université de Poitiers assure que tous les postulants dans les filières qui ne sont pas en tension seront acceptés à la rentrée prochaine.

18/05/19 : Vinexpo Bordeaux fait le bilan : 650 participants à son symposium d'experts sur le climat, 2300 "rendez-vous qualifiés" pendant le salon mais une forte baisse du nombre de visiteurs, "de l'ordre de 30%".

17/05/19 : Venue en éclaireuse à Espelette en ce jeudi, Brigitte Macron devrait précéder le chef de l’État, Emmanuel Macron en visite à Biarritz ce vendredi où il rencontrera le préfet et des élus dont Michel Veunac, le maire de Biarritz en préparation du G7.

16/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 20 mai à 18h à la mairie de La Réole. La ligne Bordeaux-Agen y sera étudiée à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

16/05/19 : À quelques jours des élections européennes, l'association Voix Publique(s) et le CRIJ Nouvelle-Aquitaine mettent l'Europe en procès pour une soirée ludique le 21 mai à 18h30 au CRIJ de Bordeaux. "Pour ou contre l'Europe, venez témoigner!" + d'info

16/05/19 : Le candidat LR aux Élections Européennes François-Xavier Bellamy sera présent le 23 mai prochain 19h à Marans (17) en compagnie du député LR Christian Jacob, et de deux autres candidats LR aux Européennes, Christina Soroni et David Labiche.

15/05/19 : Niort : l'agglomération vient d'inaugurer de la nouvelle Pépinière d’Entreprises du Niortais située dans des anciens locaux du Credit Agricole, plus de 300m2 dédiés au coworking, 20 bureaux et des possibilités d’accueil événements sur 1000m2.

15/05/19 : Le 24 Mai, 180 choristes interpréteront le Magnificat de Jean-Emmanuel Filet, et le Credo pour 6 voix d’Alexis Duffaure, écrits pour chœur, orgue, cuivres et cloches. Deux créations mondiales, commandes de la Maîtrise de Bordeaux.+ d'info

14/05/19 : Le Conservatoires des Espaces Naturels organise en ce moment des inventaires d'amphibiens dans les mares de communes du nord de la Gironde. Pour l'aider dans sa mission, il lance un appel à bénévoles ayant des compétences naturalistes... ou non!+ d'info

13/05/19 : La sprinteuse talençaise Maroussia Paré est devenue Championne du Monde de relais 4 x 200m ce dimanche 12 mai avec l'Équipe de France d'athlétisme. La Coupe du Monde des Relais se déroulait à Yokohama, au Japon.

09/05/19 : Le musée Despiau-Wlérick à Mont-de-Marsan accueille une sculpture d'Aristide Maillol, La Méditerranée, prêtée pour 5 mois par le Musée d'Orsay. Première sculpture moderne de l'art statuaire du 20e siècle, cette œuvre sera visible jusqu'au 31 août.

09/05/19 : Du 14 au 25 mai, la médiathèque Les Étoiles, avec l'école municipale de musique de Villenave d'Ornon et les éditions Épilobe, organise l'expo Pop pop up autour des livres animés. L'artiste Bookigamiste exposera ses créations de livres pliés découpés.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/19 | Préparation du sommet Youth7 à l'Hôtel de Région à Bordeaux 

    Lire

    Ce samedi 18 mai à 14h, Alain Rousset (président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine) et Nathalie Lanzi (vice-présidente en charge de la jeunesse) accueillent le Youth7 (G7 des jeunes) pour un atelier de concertation afin de préparer le sommet, qui aura lieu le 9 au 14 juin à Paris. Ce sommet rassemblera une délégation de jeunes leaders de chaque pays du G7 et de l'Union européenne. Ils veulent attirer l’attention des chefs d’État et du gouvernement sur les préoccupations de leur génération.

  • 17/05/19 | 300 000 euros pour le commerce bordelais

    Lire

    La ville de Bordeaux, qui avait candidaté à un appel à projet lancé par le gouvernement à destination des centre-villes désertés depuis le début du mouvement des gilets jaunes recevra 300 000 euros sur une enveloppe totale d'environ cinq millions. Plusieurs actions seront engagées : une campagne de communication autour du slogan "Envie de Bordeaux", des tickets de tramway et des tarifs en baisse dans les parkings et des animations prévues par la Ronde des Quartiers, qui va rajouter 40 000 euros (70 000 euros pour la ville et 30 000 euros pour la CMA, la CCI, Keolis et Parcub).

  • 17/05/19 | Hossegor : lectures sur la vague !

    Lire

    La 5° édition du festival Lire sur la vague d'Hossegor se déroule du 22 au 25 mai prochains au Sporting Casino. L'évènement littéraire rassemble éditeurs et auteurs de la lecture jeunesse. Ainsi, les maisons Albin Michel, Actes Sud et l'École des Loisirs sont représentées, aux côtés d'une vingtaine d'auteurs. Au delà de rencontres avec les représentants du livres, diverses animations sont prévues, à l'image de courses d'orientation, théâtre ou autres ateliers d'illustration.

  • 17/05/19 | SEPANSO Aquitaine: Pierre Davant passe le relais

    Lire

    Le nouveau Conseil d'administration de la SEPANSO Aquitaine, vient d'élire un nouveau Président. Daniel Delestre, Président de la SEPANSO Gironde, ingénieur chimiste de formation, prend ainsi la suite de Pierre Davant qui, après avoir été l’initiateur de l'association, en avoir été Secrétaire général, puis l’avoir présidée, a souhaité passer la main en cette année qui fête les 50 ans de la création de l'association. Pierre Davant devient Président d'honneur et restera actif au sein du Conseil d'administration sur les Réserves Naturelles Nationales.

  • 17/05/19 | Pros : un premier salon d'achats "inversé" à Bordeaux !

    Lire

    Le Groupe CEVA Santé Animale organise le 21 mai la première édition du Salon ACHAT[S] au Hangar 14 à Bordeaux de 8h30 à 21h30. Pour ce salon d'achats "inversé", les exposants ne sont pas les fournisseurs, mais les acheteurs. Le groupe CEVA, basé à Libourne, veut créer une dynamique régionale innovante, en décidant de mettre les acheteurs au cœur du salon, qui rassemble 450 exposants et une quarantaine d'annonceurs. La vocation du salon ACHAT[S] est de favoriser le business local.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bordeaux : rentrée timide au Conseil municipal

18/09/2018 | Plusieurs dossiers, notamment de subventions, étaient à l'ordre du jour de ce premier conseil municipal de rentrée ce lundi 17 septembre. On aborde les principaux.

Conseil municipal Bordeaux

Rentrée plutôt habituelle pour le Conseil municipal de Bordeaux ce lundi 17 septembre. Après une rentrée politique très commentée, le maire de Bordeaux Alain Juppé est revenu à ses dossiers habituels, parmi lesquels on retrouve notamment un nouveau contrat de quatorze ans et neuf mois avec le groupe Lucien Barrière pour l'exploitation du Casino de Bordeaux Lac, une nouvelle résidence à vocation sociale ou encore un volet de subventions destiné au développement du cinéma. On vous fait un résumé des principaux dossiers à l'ordre du jour.

Casino de Bordeaux Lac : une nouvelle mise

Bordeaux, qui accueille depuis 2000, le casino de Bordeaux Lac au titre de "ville touristique", se devait de renouveler légalement son contrat de délégation de service public avec la Société d'Animation Touristique de Bordeaux (SATB), appartenant presque exclusivement au groupe Lucien Barrière, celui-ci se terminant le 31 janvier prochain. Ce lundi, lors d'une conférence de presse précédent le premier Conseil municipal de la rentrée, l'adjoint aux finances Nicolas Florian a précisé que la ville "avait relancé un protocole de consultation avec deux offres : sept ans et neuf mois ou quatorze ans et neuf mois. Un seul candidat s'est manifesté, il s'agit de l'exploitant actuel avec qui nous avons donc engagé des discussions. Au terme de celles-ci, nous avons obtenu un toilettage du contrat initial, avec notamment une redevance due à la ville sur le produit des jeux de 7,5%, soit 11,22 millions d'euros par an", soit environ un million d'euros supplémentaires qu'actuellement. Autre clause du contrat : l'engagement par le délégataire d'opérer "un gros entretien et d'investir dans une rénovation du bâtiment" d'un montant de six millions d'euros dans les deux prochaines années, avec à la clé "la création de nouveaux concepts de restauration et de bars". Enfin, en guise de subvention au "développement touristique", le groupe apportera 600 000 euros, au lieu des 200 000 du contrat précédent. Du côté de l'opposition socialiste et EELV, on a voté contre cette motion, jugeant "une durée de contrat trop longue et une subvention culturelle trop faible". La motion a tout de même été adoptée à la majorité.

Aménagement : la Jallère se concerte

La phase de concertation est proche pour le site de La Jallère (situé au Nord de Bordeaux dans le quartier du Lac). L'avenir de cette zone, a rappelé la mairie, est en réflexion et en concertation depuis 2014. Des études servant à remplir un "dossier d'évaluation environnementale" ont démarré depuis l'été 2016 (le secteur comportant des zones humides servant entre autres à la prévention des inondations). Le projet comporte notamment la construction de 2000 logements, un pôle d'agriculture urbaine (servant à alimenter le centre commercial Auchan de Bordeaux Lac) et de nouvelles liaisons, notamment en transports en commun. Il a été confié à l'urbaniste Nicolas Michelin (déjà responsable de l'aménagement du nouveau quartier des Bassins à Flots). La mairie l'a encore martelé ce lundi : visiblement, pas question de toucher aux treize hectares de zones humides présentes sur le site. A ce stade des études, l'enjeu est donc de faire des logements moins denses (vingt logements par hectares contre 90 aux Bassins à Flots selon les derniers chiffres) et de développer l'aspect énergétique des bâtiment (notamment photovoltaïque). L'opposition, notamment écologiste, était déjà largement revenue sur le sujet lors d'un précédent conseil en juillet. Dans les faits, la concertation "donnera aux habitants, usagers actuels et futurs une occasion de s’exprimer sur l’ensemble du projet urbain de la Jallère". Elle devrait être lancée dans la foulée.

Social et cinéma

Dans le reste du menu du jour, citons notamment la réalisation d'une RHVS (pour Résidence Hôtelière à vocation sociale) de 20 logements "dont quinze logements agréés au titre des publics prioritaires de l’État", a précisé la mairie, ajoutant que le projet serait localisé sur le quartier Saint-Augustin/Tauzin/Alphonse Dupeux. L'idée est de proposer essentiellement des studios (de 22 mètres carrés) destinés à des courts et moyens séjours réservés aux personnes les plus en difficulté. En effet, dans ce type de structure, les tarifs sont inférieurs à ceux du marché mais aussi dégressifs en fonction de la durée du séjour. La ville a annoncé qu'elle allait "participer à l’équilibre financier de ce programme par le versement d’une subvention de 150 000 euros".

La ville de Bordeaux et la métropole apportent également leur soutien à la création cinématographique au travers de la "première convention signée entre le CNC et une collectivité territoriale autre que régionale en matière de soutien à la création". Si Bordeaux soutient déjà les actions associatives dans ce domaine (au premier semestre 2018, elle a en effet accordé 100 250 euros à des associations et festivals locaux), la métropole se charge du soutien aux professionnels du secteur (455 000 euros en 2017 à l'industrie créative dont 265 000 au cinéma). Pour 2018, ce chiffre devrait grimper à 570 000 euros. Une convention triennale et reconductible avec la CNC est donc en chantier et prévoierait notamment un fonds de soutien à la création numérique. Elle devrait entrer en vigueur officiellement avant la fin 2018 et permettrait de lancer "un premier appel à projet au titre du fonds d’aide à la création".

Déchets et mégots

Le Marché des Capucins est un lieu emblématique pour les habitants de Bordeaux. Il va prochainement réviser sa politique de production de déchets, un sujet pris visiblement au sérieux par la municipalité, notamment depuis la privatisation de la collecte dans l'hypercentre de la ville et les mesures annoncées contre les dépôts sauvages.
"Ce processus s’inscrit dans une démarche de responsabilisation des professionnels, dans une volonté de tri et de réduction du tonnage des déchets enlevés et traités ainsi que des coûts de gestion", a notamment précisé la ville. Concrètement, c'est le principe "pollueur payeur" qui s'appliquera désormais, avec une évacuation des déchets opérée par le délégataire et refacturée au poids aux commerçants producteurs du marché. Le redevance, elle, devrait évoluer en fonction des charges et des volumes à traiter, en sachant qu'une première estimation réalisée en 2017 était de 79 924 euros pour un volume annuel de 400 tonnes et que la redevance sera de 0,20 centimes d'euros par kilo de déchets pesés.

L'autre annonce actée a été une demande, effectuée par la cancérologue et conseillère municipale Michèle Delaunay : l'interdiction de la cigarette aux abords des écoles maternelles, à laquelle le maire de Bordeaux a donné un accord de principe, même s'il a qualifié la mesure de "petite anecdote". Interrogée sur la question ce lundi, l'élue défend son point de vue. "Concrètement, on met un panneau de chaque côté à l'abord des écoles sur un périmètre d'une trentaine de mètre à l'abord des écoles en indiquant que c'est désormais un espace sans tabac. Si on est encore plus performant, on met des cendriers recycleurs aux limites de cet espace. On n'est pas sur la punition ni sur l'interdiction. Cependant, il faut qu'il y ait la possibilité d'une pénalité par les agents municipaux. Cela peut-être l'amende de l'abandon de déchêts à 35 euros ou plus faible, mais cette sanction doit exister. Si Bordeaux décide de faire ces espaces sans tabac, je suis sûre qu'il y aura dans les mois à venir plusieurs dizaines de villes qui le feront". La mairie, de son côté, a déjà annoncé son souhait de lancer des actions de sensibilisation via le "conseil municipal des enfants". C'est en tout cas un pas de plus pour Bordeaux où la cigarette est déjà interdite dans les aires de jeux et les jardins publics.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2663
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires