Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bordeaux : troisième édition de la Fabrique du Changement

16/05/2018 | Ils étaient près de 400 à investir, hier, les pelouses du parc bouscatais de l'Ermitage, pour assister à la troisième édition de ce grand rendez-vous de l'innovation managériale.

fabrique changement une

Ils étaient près de 400 à s'être donné rendez-vous, hier, au parc de l'Ermitage du Bouscat. 400, simples salariés, DRH ou consultants indépendants, à avoir répondu à l'appel de Karine Turcin et de son équipe pour assister à la troisième édition bordelaise de « La Fabrique du Changement ». Une manifestation considérée comme un des grands événements de l'innovation managériale au plan national et dont Bordeaux a donné le coup d'envoi avant Nantes (25 mai), Toulouse (31 mai) et Grenoble (7 juin). Au programme, de nombreux ateliers, bien sûr, mais aussi des partages d'expériences et des occasions de développer son réseau professionnel, le tout dans une ambiance aussi décontractée que studieuse.

C'est donc au Parc de l'Ermitage du Bouscat, tout près de Bordeaux, qu'a eu lieu, hier, la troisième édition de « La Fabrique du Changement ». Le grand rendez-vous de l'innovation managériale, qui, depuis son lancement à Nantes en 2014 sous l'impulsion des Artisans du Changement, essaime dans d'autres villes et rassemble chaque année, davantage de participants. « 200 personnes la première année à Bassens, 300 l'an dernier à l'Iboat et près de 400 cette année », précise Karine Turcin, Présidente et co-fondatrice de la Tribu du Changement, collectif organisateur de cette journée. « On s'est réunis pour organiser la Fabrique et proposer des prestations sur des projets demandant de la facilitation graphique, du travail collectif, du développement personnel, du Mind mapping et de l'improvisation théâtrale », poursuit la jeune femme dont l'association organise également tout au long de l'année, des expertises, ateliers et formations pour développer de nouvelles façons de travailler en remettant l'humain au cœur de la réflexion et de l'entreprise. « C'est une nouvelle façon d'aborder le travail et les rapports professionnels. On ne recherche plus seulement l'efficacité, mais aussi le bien être dans le travail » confesse celle pour qui l'épanouissement au travail demeure un gage de productivité.

 fabrique changement bis

Des ateliers, des rex et un village

Organisée autour du thème « Je change, nous changeons », car « pour changer en collectif, il faut changer en individuel », l'édition 2018 bordelaise a choisi -contrairement aux autres villes- de ne pas proposer de conférence, pour donner la part belle aux ateliers participatifs et d'expérimentation. « Il n'y a pas de passivité. On demande aux gens de bouger, de participer, de se sentir vivants », explique Karine Turcin. « Les ateliers sont choisis en fonction des thématiques abordées et de leur capacité pédagogique à faire vivre quelque chose », poursuit-elle. L'objectif ? Permettre aux participants, une mise en pratique immédiate, au sein de l'entreprise, de ce qu'ils ont appris durant la journée. Des enseignements ayant trait, tant au management qu'à la gestion des conflits ou encore du changement, servis par une soixantaine de professionnels souvent free-lance (experts, coaches, formateurs) et bénévoles pour l'occasion. Également sur le site : un Rex proposant des retours d'expériences de personnes ayant mis en place un management alternatif dans leur entreprise et un Village accueillant des « habitants » offrant de partager leur savoir-faire, tels que le Fablab mobile de Cap Science, la librairie Mollat ou encore Ticket for Change, activateur de talents. Des animations pour tous les goûts et tous les talents, car il faut le dire, les profils des participants sont multiples. Jeunes ou moins jeunes, ils sont issus de tous les secteurs d'activités de Nouvelle-Aquitaine. Seul fait notable, une forte majorité de femmes. « Elles ont besoin de s'investir davantage pour être reconnues dans le travail. Par ailleurs, elles ont une plus grande capacité que les hommes à se remettre en question, à sortir de leur zone de confort », explique l'organisatrice qui constate avec satisfaction que nombre de grands groupes ont déjà amorcé cette dynamique de changement en incitant leurs DRH ou collaborateurs à participer au colloque. Un véritable investissement pour ces entreprises (235 € HT par personne, 210 € pour les partenaires) qui en attendent donc beaucoup. Mais le succès semble être au rendez-vous ; une enquête qualitative post-fabrique ayant révélé, l'an dernier, 86% de satisfaits. « L'ambiance est ludique mais c'est sérieux. On veux de la qualité au niveau des prestations », insiste-t-elle.

Quant aux ateliers qui marchent le mieux ? « Ceux qui concernent le leadership, car on a beaucoup de cadres, les ateliers liés à la facilitation graphique et ceux ayant trait à la méditation et au recentrage (shiatsu) ». « C'est comme un grand mariage. Les gens se rencontrent et créent des liens », car la Fabrique du Changement, c'est aussi l'occasion de réseauter, dans la convivialité et la bonne humeur, bien sûr. On vous le dit : C'est que du bonheur !

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3393
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires