13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

26/04/22 : A l'heure de la déclaration fiscale des revenus, l'Ordre des avocats de Bordeaux proposent conseils et assistance gratuite aux contribuables du lundi 2 mai au vendredi 6 mai de 10h à 13h au 05-24-99-39-76.

20/04/22 : Dans le sud de la Haute-Vienne, un second élevage a été touché par l’épizootie d’influenza aviaire sur la commune du Chalard. Les 12.000 canards ont été abattus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/22 | Gironde : des micro-algues face aux champignons de la vigne

    Lire

    Fermental, spécialisée dans la recherche et l'exploitation bio-industrielle des micro-algues, souhaite proposer des solutions durables contribuant à l'élaboration de produits sains, naturels et performants. Pour ce faire, elle pilote le projet de recherche Valbiovi (en partenariat avec Immunrise Biocontrol France, une start-up située à Cestas, et l’Institut de la Vigne et du Vin à Villenave-d’Ornon) qui a pour objectif la production de biomasse d’une micro-algue marine pour lutter contre les champignons de la vigne, tels que le mildiou.

  • 16/05/22 | Dordogne : l'intelligence artificielle au service de la santé les aides à domicile

    Lire

    Pour faire face au déficit de personnel dont souffre le secteur de l'aide à domicile, la société Odyssio, basée à Périgueux, souhaite apporter une solution à la fois globale et personnalisée au problème de troubles musculo-squelettiques rencontrés dans le secteur et contribuer à préserver les ressources humaines. Elle va développer une tenue professionnelle connectée qui mesurera les mouvements effectués, analysera la posture et à terme anticipera les troubles musculo-squelettiques. La Région octroie 100 000 € d'aide à ce projet, au croisement de la silver économie et de l'attractivité des métiers de l'autonomie.

  • 16/05/22 | La filière caprine dévoile son programme 2022

    Lire

    A Mignaloux-Beauvoir, en Vienne, le Bureau Régional Interprofessionnel du Lait de Chèvre porte le programme 2022 du Cluster REXCAP pour les actions de développement de la filière caprine au travers de 12 actions. Parmi elles, l’engagement du Syndicat du Chabichou du Poitou et du Syndicat du Mothais sur feuille dans la démarche AOP laitière durable ou l’accompagnement, le développement de la production fermière régionale par la Fédération régionale caprine ou encore l'expérimentation d'améliorations technico-économiques en élevage pâturant.

  • 13/05/22 | Des travaux pour favoriser l'écoulement du gave d'Ossau

    Lire

    La Communauté de communes de la vallée d'Ossau assure la compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations sur le bassin versant du gave d'Ossau. Le 10 décembre 2021, une crue majeure du gave et de plusieurs affluents ont entraîné l'érosion de berge et l'accumulation de végétation entravant le libre écoulement des eaux. Des travaux vont être menés sur 39 sites pour enlever les embâcles accumulés et rétablir les sections d'écoulement.

  • 13/05/22 | 108 entreprises viticoles à la réouverture du salon Prowein

    Lire

    Après 2 ans d'absence, le salon professionnel viticole ProWein à Düsseldorf revient du 15 au 17 mai. L'objectif pour les 108 entreprises de la région présentes va être de recréer du lien avec les acheteurs internationaux. Pour offrir plus de visibilité aux acheteurs étrangers, l'AANA a créé un annuaire numérique référençant près de 200 vins et spiritueux régionaux. L'annuaire est disponible sur le site Prowein.aana.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Bordeaux : l'opposition pointe un débat de « désorientation budgétaire »

24/02/2021 | L’équipe municipale de Pierre Hurmic s’est livrée ce mardi à son premier exercice de débat d’orientations budgétaires, avant le vote du budget, prévu pour mars.

1

Les élus de la nouvelle majorité étaient attendus de pieds fermes par l’opposition. En effet, certains membres de l’équipe de Pierre Hurmic, lui compris, regrettaient une situation financière compliquée, laissant « peu de marge de manœuvre » à la nouvelle équipe municipale. Un discours à contrebalancer avec l’audit financier de la Ville, paru début février. Là où la majorité décrit une mauvaise interprétation des propos, la droite et le centre, Nicolas Florian en tête, regrettent un « manque de clarté » dans le projet de la nouvelle municipalité.

Le premier débat d’orientation budgétaire de la mandature. Dans un contexte économique, sanitaire et social tendu, le Conseil municipal a débattu des orientations budgétaires de la Ville ce mardi après-midi. En se basant tant sur ce contexte que sur l’audit financier de Bordeaux, paru début février, la première adjointe Claudine Bichet a présenté les ambitions budgétaires de la Ville. « Il faudra attendre 2022 pour que nous retrouvions une situation financière comparable à celle de 2019 », prévient l’adjointe aux finances. En effet, si l’impact de la crise sanitaire a été moins violent pour les collectivités que l’État, cela représente tout de même une perte de vingt millions d’euros pour la Ville de Bordeaux.

Ce coût de la crise sanitaire est à ajouter au fait que la fin de la taxe d’habitation (111 millions d’euros dans les caisses de la Mairie en 2020) est effective depuis le début d’année 2021. « Même si la perte de cette taxe sera compensée à l’euro près par l’État, pour la première année, à nous – élus municipaux – de voir si nous voulons que Bordeaux conserve sa capacité d’investissement sur la mandature », affirme Claudine Bichet. La majorité estime son plan pluriannuel d’investissement à 530 millions d’euros pour mener à bien son projet, en limitant dans le même temps la hausse ses recettes fiscales (taxe foncière sur les propriétés bâties).

« Un peu de sérieux »

Comme au mois de janvier, les débats étaient animés lors de ce conseil municipal. Le climat du débat peut être résumé en une phrase, tenue par Pierre de Gaétan Njikam, élu Bordeaux Ensemble. « C'est un débat de désorientation budgétaire que vous nous présentez. Cela sonne creux », attaque-t-il. Son chef de file, Nicolas Florian n’a pas mâché ses mots après la présentation de Claudine Bichet. « Nous ne sommes pas à un débat d’orientation budgétaire. Vous évoquez l’enveloppe globale dont vous disposez, mais aucun fléchage n’est précisé, un peu de sérieux... » Du côté de Bordeaux en Luttes, Philippe Poutou se dit, lui aussi, confus. « On ne sait pas quels sont les priorités que vous définissez, si c'est l'écologie, le social ou l'éducation... Comment voulez-vous qu’on ait un débat ? », demande l’ancien de chez Ford Blanquefort. Ce manque de clarté, Thomas Cazenave le regrette également. « Vos perspectives sont étranges. Vous voulez faire mieux avec moins. Ce à quoi nous nous attendions, c'était un état des lieux complet de la situation financière de Bordeaux. On ne le retrouve ni dans ce débat, ni dans l'audit  », lance l’élu Renouveau Bordeaux.

L’opposition a également cherché à faire entendre sa voix sur les propos de Pierre Hurmic et Claudine Bichet, affirmant avoir une marge de manœuvre financière « amputée », en partie à cause de la mandature précédente. « Peut-être cherchez-vous à nous prévenir que vous ne tiendrez pas toutes vos promesses, provoque Fabien Robert. Vous comptez mobiliser 530 millions d’euros d’investissement, ce n’est pas rien ». L’adjointe aux finances tient à éclaircir cette déclaration. « L’audit financier nous dit que la situation financière de la Ville était saine. Nous arrivons dans un contexte économique tendu. Nous ne bénéficierons pas des mêmes aubaines que la précédente majorité », affirme-t-elle. Il sera à nouveau question de cette marge de manœuvre à l’occasion du prochain conseil municipal de Bordeaux, le 30 mars prochain, où les élus voteront le budget 2021.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Mairie de Bordeaux

Partager sur Facebook
Vu par vous
15427
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

Présentation du programme de la Foire 2022 avec Frédéric Espugne-Darses. Métropole | 10/05/2022

Foire Internationale de Bordeaux : des retrouvailles « festives et conviviales »

Le moulin de Noès, à Pessac. Métropole | 28/04/2022

Moulin de Noès : Coup de projecteur sur un témoin de l’histoire

colibris Métropole | 28/04/2022

Résilience alimentaire : quels voies et moyens à Bordeaux ?

Corentin et Lucie, de l'entreprise ReSanté-Vous, font une démonstration de l'équipement. Métropole | 14/04/2022

Dans un tram bordelais, les voyageurs testent des simulateurs de vieillesse

Harmonie Lecerf, adjointe au maire de Bordeaux en charge de l’accès aux droits et des solidarités, vice-présidente du CCAS, devant l'entrée de la Halte de jour Métropole | 06/04/2022

A Bordeaux, une halte de jour ouvre ses portes aux sans-abris et personnes à la rue

image d'illustration - cantine Métropole | 01/04/2022

La mairie de Bordeaux revoit ses calculs pour une tarification solidaire « plus équitable »

Laurent Guillemin, Claudine Bichet, Pierre Hurmic, Delphine Jamet et Céline Papin au point presse précédant le conseil municipal. Métropole | 31/03/2022

La Ville de Bordeaux vise le cap des 25% d’autonomie énergétique d'ici 2026

Jean-François Egron, maire de Cenon Métropole | 28/03/2022

Piscine, quartiers, jeunesse, citoyenneté : Cenon vit au rythme des projets

charpente pont S. Veil une Métropole | 09/03/2022

Bordeaux : La pose de la charpente du pont Simone-Veil démarre

RC lissandre une Métropole | 04/03/2022

Lormont : Dernières rencontres citoyennes placées sous le signe du renouveau pour Lissandre

bassins à flots une Métropole | 02/03/2022

Bordeaux : un nouveau foyer de jeunes travailleurs aux Bassins à flot

demandez angela une Métropole | 18/02/2022

Bordeaux : « Demandez Angela », un dispositif pour lutter contre le harcèlement dans les transports

RC génicart une Métropole | 14/02/2022

Lormont : Génicart Centre, Montaigne et Herriot, une rencontre citoyenne placée sous le signe des grands travaux de la ville

alpilles-vincennes une Métropole | 04/02/2022

Lormont : Rencontres citoyennes à Alpilles-Vincennes et Bois fleuri, "quartiers en devenir"

RC la ramade St Hilaire une Métropole | 31/01/2022

Lormont : une rencontre citoyenne marquée par les événements du 31 décembre