Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 23 mai à 18h à la mairie d'Oloron. L Bordeaux-Tarbes ; Bayonne-Tarbes et Pau-Bedous y seront étudiées à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

20/05/19 : Ultimatum lancé par les pruniculteurs de la CR47 à l’ensemble des transformateurs "afin qu'ils trouvent un compromis sur un prix satisfaisant pour conforter les producteurs, ou bien ceux-ci les obligeront à le faire dans un avenir proche."

20/05/19 : Suite à l’incendie de samedi soir dans le parking des salinières, le tram C est interrompu entre les stations Quinconces et Gare Saint-Jean. Le C ne reprendra qu’après la levée de doute sur l’état de la structure de la dalle où circule le tramway.

20/05/19 : La section Gironde de l’Ostau Occitan crée une rencontre bimensuelle sur la culture et la langue occitanes à Bordeaux. Rdv au café associatif Le Petit Grain, le mardi de 18h45 à 20h30. Ce 21 mai: "Chansons traditionnelles occitanes de diverses régions"

19/05/19 : Le gros incendie qui s'est déclaré samedi à Bordeaux dans le parking des Salinières a mobilisé plus de 100 pompiers et 50 véhicules, nécessité l'évacuation des riverains et va avoir pour conséquence l'interruption de trafic sur la ligne C du tramway

19/05/19 : Vienne : avec les problèmes informatiques rencontrés par Parcours'sup, l'université de Poitiers assure que tous les postulants dans les filières qui ne sont pas en tension seront acceptés à la rentrée prochaine.

18/05/19 : Vinexpo Bordeaux fait le bilan : 650 participants à son symposium d'experts sur le climat, 2300 "rendez-vous qualifiés" pendant le salon mais une forte baisse du nombre de visiteurs, "de l'ordre de 30%".

17/05/19 : Venue en éclaireuse à Espelette en ce jeudi, Brigitte Macron devrait précéder le chef de l’État, Emmanuel Macron en visite à Biarritz ce vendredi où il rencontrera le préfet et des élus dont Michel Veunac, le maire de Biarritz en préparation du G7.

16/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 20 mai à 18h à la mairie de La Réole. La ligne Bordeaux-Agen y sera étudiée à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

16/05/19 : À quelques jours des élections européennes, l'association Voix Publique(s) et le CRIJ Nouvelle-Aquitaine mettent l'Europe en procès pour une soirée ludique le 21 mai à 18h30 au CRIJ de Bordeaux. "Pour ou contre l'Europe, venez témoigner!" + d'info

16/05/19 : Le candidat LR aux Élections Européennes François-Xavier Bellamy sera présent le 23 mai prochain 19h à Marans (17) en compagnie du député LR Christian Jacob, et de deux autres candidats LR aux Européennes, Christina Soroni et David Labiche.

15/05/19 : Niort : l'agglomération vient d'inaugurer de la nouvelle Pépinière d’Entreprises du Niortais située dans des anciens locaux du Credit Agricole, plus de 300m2 dédiés au coworking, 20 bureaux et des possibilités d’accueil événements sur 1000m2.

15/05/19 : Le 24 Mai, 180 choristes interpréteront le Magnificat de Jean-Emmanuel Filet, et le Credo pour 6 voix d’Alexis Duffaure, écrits pour chœur, orgue, cuivres et cloches. Deux créations mondiales, commandes de la Maîtrise de Bordeaux.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/05/19 | Bordeaux: Bilan en cours au parking des Salinières

    Lire

    Le bilan des véhicules sinistrés dans le parking des Salinières lors de l'incendie de samedi est en cours. Parmi 370 véhicules garés dans le parking au moment où l'incendie s'est déclaré, ceux qui figuraient dans les 2° et 3° niveaux sont carbonisés et le gérant du parc s'efforce depuis un autre parc, celui de la Bourse, d'apporter des réponses aux propriétaires. Dans l'incertitude de l'état de résistance de l'ouvrage la circulation des trams - ligne C - entre la gare et la place des Quinconces a été interrompue et le réseau TBM a organisé un service de navettes par bus qui fait liaison avec les stations qui ne sont plus desservies.

  • 20/05/19 | Le Crédit Agricole Aquitaine au Salon de l'Agriculture de Bordeaux

    Lire

    Du 1er au 10 juin, le Crédit Agricole Aquitaine participera au Salon de l'Agriculture de Bordeaux au Parc des Expositions de Bordeaux-Lac. Il participera à l'organisation d'une série de temps forts : cafés de la transition numérique, le 3 juin de 9h à 10h, carrefour de l'innovation agricole, le 4 juin de 14h à 17h, trophées de l'agro-écologie, le 5 juin à 11h, job dating agri-agro, le 5 juin de 10h à 16h30, et la journée de l'installation et de la transmission, le 7 juin de 9h à 16h.

  • 20/05/19 | Handicap: succès pour le DuoDay en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    1769 duos ont été constitués en Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de la 2ème édition nationale du DuoDay, qui s’est tenue jeudi 16 mai. La Nouvelle-Aquitaine représente près de 14% des duos salarié-personne handicapée constitués au niveau national. En Gironde, 421 duos ont pu être concrétisés. Le Lot-et-Garonne, où le DuoDay a été lancé dès 2016, est aussi très impliqué, avec 366 duos. Plus de 1000 employeurs, publics et privés se sont mobilisés dans la région, pour cette journée qui se veut être un tremplin vers l’emploi des personnes en situation de handicap.

  • 20/05/19 | Elections européennes du dimanche 26 mai : procurations

    Lire

    Les élections européennes ont lieu le dimanche 26 mai. En Dordogne, les bureaux de vote seront ouverts entre 8 h et 18 h. Si vous êtes absents le jour du vote, il est encore possible de faire établir sa procuration. La démarche est à effectuer auprès des commissariats de police de Périgueux et de Bergerac (du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h), dans les brigades de gendarmerie de la Dordogne et au tribunal d'instance du domicile ou lieu de travail du demandeur.

  • 20/05/19 | Une idée pour Floirac? La 3ème édition des budgets participatifs est lancée!

    Lire

    Les habitants de Floirac ont jusqu’au 27 septembre pour proposer leurs idées. Pour être éligibles, les projets doivent respecter certains règles, comme avoir un intérêt commun, agir en faveur de l’amélioration du cadre de vie, ne pas dépasser 25 000 €, porter sur le domaine public ou encore respecter les principes de la démarche participative locale. Les services municipaux travaillent toujours à la mise en place des projets de l’édition 2018. Toutes les infos sont à retrouver sur la plateforme participative.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Cenon réfléchit à 2030

13/11/2018 | "Cenon 2030" prend la forme de quatre tables rondes proposées aux habitants entre le 12 octobre et le 10 janvier pour imaginer le visage de leur ville dans 12 ans.

Cenon 2030

En parallèle de l'initiative Bordeaux Métropole 2050 lancée il y a quelques mois par le maire de Bordeaux, Alain Juppé, Cenon coordonne une série de débats du 18 octobre au 9 février prochain. Baptisée "Cenon 2030", cette campagne propose aux habitants de la commune de définir leurs priorités pour le développement de la ville dans les douze ans à venir sur différents thèmes transversaux comme l'éducation ou la démocratie participative. Ce genre de tribune ouverte est dans l'air du temps, mais la commune est pour l'instant la seule, sur la rive droite, à y avoir cédé. Elle en fera un "livre blanc" à destination de tous, censé préfigurer de futures orientations politiques.

Travaux de groupes

Débutée en septembre, la démarche de projection et de réflexion citoyenne Bordeaux 2050 se poursuit. Jusqu'à fin décembre, plusieurs sessions de débats sont prévues autour de différentes thématiques et on attend toujours une grande restitution qui fera office de bilan en mars prochain. En attendant, d'autres communes se sont engagées dans des réflexions citoyennes, peut-être moins ambitieuse en termes de publics touchés mais aussi plus ressérées dans le temps. C'est notamment le cas d'Agen, Rennes ou de l'Entre-deux-mers. C'est aussi dans ce type de débats publics que s'est lancée le 18 octobre dernier la ville de Cenon. Concertation et prospective sont à l'honneur de ce "Cenon 2030" avec, tout comme son homologue métropolitain, un questionnaire distribué aux habitants, eux-mêmes invités à participer à quatre tables rondes centrées sur la démocratie participative, l'éducation et la vision sociale de la ville à l'horizon 2030.

Un cabinet spécialisé (Neorama) pilote ces échanges comme il le fait avec d'autres villes citées plus haut. Pour le maire de la commune, Jean-Fançois Egron (PS), Cenon 2030 n'est pas en opposition avec BM 2050. "On avait besoin d'adapter l'espace-temps pour que la réflexion puisse se faire. Les habitants étaient plus dans un souhait de l'immédiateté et de la résolution des problèmes du quotidien. Le débat et le questionnaire de Bordeaux Métropole sont très orientés sur la projection. On voulait avoir, de notre côté, une photographie de notre ville à l'instant T pour savoir d'où on partait. Cet aspect pragmatique était important pour les gens. Bordeaux Métropole a engagé des réflexions qui, pour certains, étaient très complexes à envisager, trop lointaines. Une projection à dix ans leur paraissait plus raisonnable. Les problématiques sont différentes en fonction des territoires et des pratiques. Cela ne nous exclut pas de la démarche avec les autres villes sur BM 2050, mais j'ai quand même souhaité qu'on lance ça de notre côté", a affirmé l'élu. Ce lundi soir, la deuxième table ronde, qui a divisé en deux groupes une cinquantaine d'habitants venus participer, a fait émerger plusieurs pistes de réflexion réunies autour de mots clés posés sur un tableau dont les résultats finaux seront restitués par le cabinet en charge de l'organisation de cette réflexion. Sans être exhaustifs, on pouvait y retrouver des attentes plus précises que d'autres, notamment le développement d'un centre de santé pour garantir l'accès aux soins, une aide à l'accompagnement numérique, une ferme urbaine ou encore un accompagnement vers plus de cohabitation intergénérationnelle (il faut dire que dans la salle les têtes étaient plutôt chenues). Une demande est cependant revenue plus régulièrement : "recréer du lien" entre les habitants et les quartiers.

Aspirations communes

Ca tombe bien puisque c'est aussi, indirectement, l'un des objectifs identifiés lors de précédentes sessions de Cenon 2030 réservées aux élus et aux fonctionnaires de la collectivité. "La réflexion qui a été entamée avec les fonctionnaires territoriaux a fait émerger des préoccupations qui correspondent, dans 90% des cas, à celles des élus. Cela veut dire qu'on est bien dans la même logique de gestion, c'est plutôt rassurant", a ainsi commenté Jean-François Egron, qui devra défendre dans quelques jours sa vision urbanistique du futur Cenon lors d'un examen des communes par l'ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine). La maîtrise de l'urbanisme a d'ailleurs été l'une des principales thématiques retenues lors des premiers débats hors-citoyens, aux côtés de la préservation de l'environnement ou des problématiques de circulation et de stationnement. Plus globalement, la commune aura la lourde tâche de défendre le souhait d'une ville aussi ouverte ubanistiquement qu'elle l'est déjà du côté de ses diasporas. "Le problème de ces quartiers de rénovation urbaine, c'est qu'on avait fait des quartiers dortoirs. En modifiant la configuration, notamment en faisant passer le tram au milieu ou en développant de l'activité en pied d'immeuble, ça a changé la vision qu'en avaient les habitants. Ils ont été configurés il y a une cinquantaine d'années. Si on les regarde d'en haut, on voit que les barres sont retournées vers elles-mêmes. Cenon va détruire des bâtiments pour reconstruire et éviter ce repli", a continué le maire.

Le carrefour des incertitudes politiques actuelles, symptomatiques des communes périphériques à Bordeaux face à une attractivité galopante, aura aussi son importance dans les débats futurs, dont la grande restitution finale au Rocher de Palmer le 9 février est censée tirer un "livre blanc". Elle devrait à ce titre être un moment important pour les habitants ou participants à cette réflexion commune. "On souhaite y reprendre les grands axes pour que les citoyens les identifient. Les actes concrets et possiblement applicables seront recensés, certaines pourraient d'ailleurs être réalisées via un budget participatif ou des appels à projets, par exemple. Les habitants s'emparent de leur quartier, ce qui correspond bien à l'image que l'on veut donner à la ville", termine Jean-François Egron. Car après avoir mis des idées sur la table, le plus dur restera encore à faire.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3522
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires