Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/05/19 : Le comité de ligne TER du bassin de Limoges aura lieu le mardi 28 mai 2019 à 18h à la Maison de Région, 27 boulevard de la Corderie à Limoges. Au menu: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

24/05/19 : Dans le cadre de son Plan Action Climat, l’Agglo de Pau propose 2 soirées d’échanges pour encourager l’émergence de projets citoyens: le 4 juin à 20h à la salle des fêtes d’Artigueloutan et le 18 juin à 20h à la salle communautaire de Poey-de-Lescar.

24/05/19 : La Région Nouvelle-Aquitaine, la Régie régionale des transports landais et la SPL Trans-Landes s'apprêtent expérimenter un autocar roulant au bioGNV sur la ligne régionale Dax-Mont-de-Marsan, soit une émission de -95% de particules et -80% co2 en bio gaz

24/05/19 : En partenariat avec le Conservatoire de Espaces Naturels, la Médiathèque André Labarrère de PAU accueille du 22 mai au 8 juin l'exposition "des abeilles sauvages dans ma ville"ainsi qu'une conférence le vendredi 24 mai de 18h à 20h.

23/05/19 : Suite aux actions engagées depuis plusieurs mois et aux demandes des enseignants ainsi que des familles des élèves et citoyen·nes, la FSU47 a décidé d'organiser une réunion publique à Agen, salle Picasso (à côté du Stadium) le mardi 28 mai à 20 h 30.

23/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 23 mai à 18h au lycée du IV-Septembre d'Oloron. Les lignes Bordeaux-Tarbes ; Bayonne-Tarbes et Pau-Bedous y seront étudiées à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

23/05/19 : La Rochelle : Les Francofolies (du 11 au 14 juillet) ont dévoilé la programmation de la scène de la grosse horloge : TERRENOIRE, CORINE, HUBERT LENOIR, CLÉA VINCENT, LA CHICA, YSEULT, MARVIN JOUNO, SAODAJ', DAMPA, DI#SE, SPIDER ZED, KOTTARASHKY.

23/05/19 : Dans le cadre des élections Européennes, Christian JACOB, président du groupe Les Républicains, et la collistière de F.Bellamy Cristina STORONI, vont en Charente-Maritime ce jeudi à la rencontre des acteurs des filières agricoles et des militants LR.

22/05/19 : Deux-Sèvres : les campus des métiers de Niort et Parthenay ouvrent leurs portes les mercredi 22 et vendredi 24 mai de 13h30 à 17h30. Une occasion de découvrir les 32 métiers de l’artisanat enseignés et échanger avec l'équipe autour de l'alternance.

22/05/19 : Elections européennes : La ville de Bergerac lance un appel via les réseaux sociaux et son site internet pour trouver des assesseurs pour dimanche prochain, le 26 mai jour des élections européennes. Plus d'infos : www.bergerac.fr

22/05/19 : Deux-Sèvres: suite à un glissement de chaussée survenu ce mardi soir au Rétail sur la RD748, la circulation est coupée entre Champdeniers et Secondigny. Une déviation a été mise en place par la RD6, RD743 via Parthenay et la RD949bis vers Secondigny.

22/05/19 : Mardi 21 mai à Bordeaux, lors du salon des Achats, Teréga a réaffirmé sa stratégie RSE en signant une charte relations fournisseurs responsables. Une démarche en cohérence avec le plan stratégique de l'entreprise IMPACTS 2025.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

  • 24/05/19 | L'ADM47 soutient la création du Lac de Caussade

    Lire

    L’Association des Maires de Lot-et-Garonne a organisé le 23 mai au soir un conseil d’administration exceptionnel pour confirmer son soutien à la création du Lac de Caussade et "permettre de trouver rapidement une sortie de crise avec toutes les parties prenantes". Pour rappel, l'ADM47 a adopté une motion de soutien à ce projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Concertation #BM2050 : véritable boîte à idées pour les politiques publiques

29/03/2019 | Le 29 mars, les élus de Bordeaux Métropole ont mis en lumière les quatre scenarii pour 2050…

Nicolas Florian, Jacques Mangon, Patrick Bobet, Alain Anziani

« BM2050 est un véritable succès ! » En ce vendredi 29 mars, Patrick Bobet, président de Bordeaux Métropole et maire de Le Bouscat, entouré de Jacques Mangon, vice-président en charge de cette consultation et maire de Saint-Médard-en-Jalles, de Nicolas Florian, vice-président et maire de Bordeaux et d’Alain Anziani, 1er vice-président et maire de Mérignac, se dit très satisfait d’« avoir touché » autant de monde. « Nous avons réussi à attirer des personnes que nous n’arrivons pas à toucher habituellement. » Cette grande consultation citoyenne a permis « un défoulement de l’imaginaire » pour Alain Anziani. Mais aussi, pour ces élus, cette action fut « une véritable bouffée d’oxygène. Elle nous a obligés à lever la tête et à penser l’avenir avec nos concitoyens. »

Patrick Bobet, le président de Bordeaux Métropole, tire différents enseignements de cette grande consultation citoyenne en ce vendredi 29 mars, jour de restitution. « Nos concitoyens nous ont formulé différentes attentes à l’aube de 2050. Ils souhaitent la mise en place d’une véritable démocratie participative tout en espérant voir naître une vraie parole politique. Ils désirent également des actions pragmatiques pour la préservation de notre écosystème et non plus aujourd’hui un discours entendu maintes et maintes fois. Une grande attente s’est faite ressentir aussi du côté de la mobilité. » De ces attentes quatre scenarii ont été formalisés.

4 scenarii
Le premier concerne la métropolisation continue qui finirait par s’autoréguler. « C’est le scénario au fil de l’eau, souligne Jacques Mangon, vice-président de Bordeaux Métropole. En effet, certains citoyens ne souhaitent pas que la Métropole change, évolue. Mais cela peut s’avérer dangereux et les signaux faibles aujourd’hui, peuvent devenir forts demain comme la flambée des prix de l’immobilier ». Le deuxième scénario est l’exigence décarbonnée qui règlerait la ville. En clair, restreindre de façon drastique la circulation automobile nuisante, imposer l’isolation des bâtiments anciens, interdire le béton dans ses constructions, imposer les circuits courts, etc… « Un scénario délicat à mettre en place car tout devrait être régulé. Mais aujourd’hui, l’urgence c’est le climat. Un besoin de ville durable émerge des attentes des citoyens. La ville serait ainsi vertueuse. » Le troisième scénario relève également de la problématique environnementale avec la nature qui redessinerait la ville, le développement systématique des plantations de rues, des îlots de fraîcheur, nourrie d’une croissance différente, peu centralisée qui se développerait sur les 28 000 hectares de nature de la métropole. « Un scénario ambitieux, pour le maire de Saint-Médard, il repositionne l’activité, la vie d’une métropole autour de la nature. Il oblige une totale refonte des engagements publics. » Enfin, le quatrième et dernier scénario stipule l’équilibre des territoires qui ferait la vie, à l’intérieur de la métropole et vis-à-vis de l’aire d’influence métropolitaine des réseaux, du collaboratif, des nouveaux écosystèmes, etc… « Un scénario qui invite à adopter une nouvelle logique d’aménagement du territoire. »

Propositions érigées BM2050


Boîte à idées
Ces quatre scenarii n’ont pas pour but d’être mis en place d’ici 2050. « Nous allons nous servir de tous ces projets comme d’une boîte à idées et d’une feuille de route », précise Nicolas Florian. Et Jacques Mangon d’ajouter « aucun scénario ne peut être pris dans son intégralité. Nous les mixerons plutôt. » Pour Alain Anziani, deux paramètres n’ont pas véritablement été pris en compte, ceux de la migration et des progrès techniques. « D’ici 2050, c’est certain, des innovations vont fleurir un peu partout dans l’hexagone et de nouveaux scenarii verront certainement le jour. Ces quatre scénarii restent, pour moi, des repères. » Jacques Mangon, lui, avoue une légère préférence pour le quatrième scenario même s’il pense qu’« un seul servira de colonne vertébrale à l’action publique ». Cette matinée de synthèse a servi également à dégager les chiffres clés de cette consultation citoyenne. Ainsi, en un an, BM2050 a réussi à toucher 12 000 individus, à attirer 47 485 joueurs au serious game, à faire participer 1 700 écoliers au projet « Objets imaginaires », à mettre en place 50 arrêts du « Camion du futur » dans les 28 communes de la Métropole, à accueillir 90 pitchs au sein de la Maison du projet, à organiser 18 journées nourries de 36 débats pour 90 heures d’échanges et de propositions et enfin à inviter 250 débatteurs.

ANVCOP21, une invitée inattendue

ANVCOP21

A l’issue de cette restitution, ANVCOP21 Gironde s’est invitée dans le Hangar 14 pour s’adresser directement au maire de Bordeaux, Nicolas Florian. Les membres de cette association ont souhaité faire part de leur « inquiétude » concernant le quartier de la Jallère à Bordeaux. Ce quartier fait l’objet d’un projet d’aménagement de la part de Bordeaux Métropole qui vise à la construction de 2 000 logements ainsi que des locaux d’activité sur des espaces en friches et à proximité de zones humides. Un projet jugé « dépassé » par l’association. Cette dernière a pensé à un autre projet, celui de planter une forêt urbaine de 50 000 arbres, dont une partie en verger comestible, afin de préserver l’écosystème. Du reste, les manifestants convient Bordelais et Bordelaises le 26 avril prochain à nettoyer le site en vue de la plantation. A l’issue de cette allocution, le maire de Bordeaux les a invités à s’entretenir sur ce projet à la mairie.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1930
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires