Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

Métropole | Deux touristes et un roman

29/07/2016 | Août approche, tout ralentit et les rues de la ville se vident. L'occasion pour ABM de rencontrer ceux qui profitent de l'été pour visiter Bordeaux.

Anne-Marie et Dominique

Ce n'est pas la première fois qu'ils viennent ici. Immobiles au milieu des joggeurs, Anne-Marie et Dominique retrouvent les quais de Bordeaux. A quelques mètres d'eux, le miroir d'eau s'inonde au milieu des cris d'enfants. Debout près de la balustrade, ils regardent les nuages passer sur la Garonne. Et le plan de la ville qu'Anne-Marie tient serré dans sa main. Après deux semaines passées avec leurs petits-enfants, ils se rejoignent ici pour quelques jours chez une amie d'Anne-Marie. L'occasion de remplir une mission un peu particulière.

Quatre visiteurs, dont deux fictifs

Les deux retraités ne sont pas des touristes comme les autres. A la question « travail ou loisir ? », ils répondraient sans doute « un peu des deux ». «  J'écris un roman » explique Dominique. Ancien éditeur, il s'éloigne d'une vie passée à aider les autres à trouver leur voix, pour écrire, enfin, son propre livre. Son « histoire d'amour du troisième âge », rédigée chez lui dans une banlieue de l'ouest parisien, passe par les marches du Grand Théâtre.

Angela et Gustave, ses deux personnages, apprennent à se connaître à Bordeaux, entre les ruelles de Saint-Pierre et l'Opéra. Si lui tombe immédiatement amoureux, le cœur d'Angela, vigneronne girondine parfois submergée par son travail, se révélera plus lentement. « Leurs déambulations me font décrire les lieux », raconte-t-il. « Ils se découvrent l'un-l'autre à travers la visite ». L'affection d'Angela pour Bordeaux, écho à celle de Dominique, dont le père a toujours décrit la ville comme un lieu mythique, habite les pages du roman.

Son arrivée sur place lui permet d'enquêter. Épaulé par Anne-Marie, il retrace méthodiquement le trajet des personnages avant de terminer son récit. « Je cherche à vérifier la cohérence de leur visite, Je veux surtout voir si ces déplacements sont faisables à pied ». Il acquiesce quand Anne-Marie souligne, avec un sourire, que c'est là surtout un prétexte pour se promener. « C'est bien connu, la fiction aide à découvrir le réel »  reprend-il. « Grâce au roman, on apprend plus de ces endroits » Lui qui, autrefois, ne passait à Bordeaux qu'en coup de vent, peut enfin prendre le temps d'en saisir l'atmosphère.

 Un peu d'enquête, beaucoup de marche

Ces deux jours s'annoncent comme une longue flânerie, mais elle est soigneusement organisée. « J'ai un itinéraire précis à valider » appuie Dominique. De la place des Grands Hommes vers le Grand Théâtre, d'abord. Puis au Jardin public, aux Chartrons, chez Mollat . Le deuxième jour sera consacré à la cathédrale Saint-André et aux quais. Chez l'un comme chez l'autre, le souci du détail est présent : « Anne-Marie m'a fait remarquer par exemple que certains lieux pourraient être mieux choisis. Le premier jour, Angela cherche une robe pour aller à l'Opéra. J'avais pensé à la rue Sainte-Catherine, mais Anne-Marie a trouvé que c'était trop commun. Je n'ai pas besoin d'un magasin luxueux, mais il me faut quelque chose qui ait de la gueule quand même... ».

Le shopping reste fictif, mais le plaisir est là. L'un comme l'autre trouvent à Bordeaux une douceur calme, dont la beauté les touche. Anne-Marie, dont la fille vit depuis plusieurs années à Mérignac, apprécie le fait que le silence de la ville n'empêche pas une activité culturelle intense. Elle envie à ses amis bordelais le fait d'aller au travail à vélo ou de pouvoir rejoindre le Bassin en quelques minutes à peine. Pour Dominique, la ville est « un rêve d'enfant » qu'il considérerait sérieusement si sa vie l'amenait un jour à quitter Paris. « Je comprends que mon père ait aimé cet endroit » conclue-t-il. Comme lui, et comme Angela. Anne-Marie et lui s'éloignent en direction du pont de pierre, à la recherche d'une portion de quai sans balustrade. Un des personnages est supposé glisser dans l'eau. L'après-midi se terminera par la quête du lieu idéal.

Joséphine Duteuil
Par Joséphine Duteuil

Crédit Photo : Joséphine Duteuil

Partager sur Facebook
Vu par vous
1559
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires