Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/10/19 : Fermée en septembre 2018 suite à des inondations survenues durant l’été, la médiathèque de Gan (64) rouvre dans des locaux provisoires de 150 m2, rue du Bel Air, près du centre de loisirs, le mardi 22 octobre à 14h.

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/19 | Grève des biologistes: les préconisations de l'Agence Régionale de Santé

    Lire

    Face au mouvement de grève des biologistes prévu les 22, 23 et 24 octobre, qui devrait être assez largement suivi en Nouvelle-Aquitaine, l'ARS préconise au public de ne pas se rendre pendant ces 3 jours dans leur Laboratoire d’analyses biologiques habituel et de reporter à compter du 25 octobre les analyses considérées comme non urgente par leur médecin traitant ou leur infirmière. Les demandes d’analyses biologiques urgentes pourront être prises en charge, dans les laboratoires signalés sur le site de l’ARS. Objectif: éviter d'orienter massivement des patients vers les services des Urgences.

  • 21/10/19 | 85 nouvelles places d’hébergement en Charente

    Lire

    En Charente, les dispositifs d’accompagnement accueillent actuellement 137 réfugiés et 400 demandeurs d’asile. A compter de ce 21 octobre, les communes de Ruffec et Confolens accueilleront 45 réfugiés au sein de 2 centres provisoires d’hébergement alors que les communes de Chasseneuil-sur-Bonnieure, Chabanais et Excideuil vont accueillir 40 réfugiés.

  • 21/10/19 | L'ancien député communiste du Nontronnais, René Hutin est décédé

    Lire

    René Dutin, ancien député communiste du Périgord vert est décédé vendredi 18 octobre à l'âge de 85 ans. Né à Abjat-sur-Bandiat, il a débuté sa carrière politique en tant que maire communiste de Saint-Estèphe en 1965 où il est élu à l'âge de 32 ans. Élu pendant 36 ans, il a également été conseiller général du canton de Nontron de 1979 à 2011. En 1997, il devient député de la troisième circonscription de la Dordogne. Il perd sa députation en 2002 au profit de Frédéric de Saint Sernin.

  • 21/10/19 | France 3 Limousin lance la campagne des municipales

    Lire

    France 3 Limousin a décidé de mettre les municipales en lumière dans son émission Dimanche en politique en recevant les maires des 4 plus grandes villes de l'ex-Limousin : Brive, Tulle, Guéret, Limoges. Bilans, projets, réussites, échecs. Les opposants auront également la parole. Frédéric Soulier maire (LR) de Brive depuis 2014, et officiellement candidat à sa propre succession, a été le premier à se lancer dans la première émission de cette série, ce dimanche 20 octobre.

  • 21/10/19 | "La Tournée" en concerts sur les routes de l'ex Aquitaine

    Lire

    Afin de favoriser la mobilité des groupes émergents en région et leur offrir la possibilité de se produire dans des conditions artistiques professionnelles, des structures culturelles de Nouvelle-Aquitaine se sont associées depuis plusieurs années autour du dispositif bien nommé « La Tournée ». Les 5 groupes qui en bénéficient seront sur la scène de la Rock School Barbey à Bordeaux demain soir, avant de faire étape au Sans Réserve à Périgueux le 23, puis le 24, à Billère à La Route du Son, le 25 à Agen au Florida et enfin, le 26 au CaféMusic’ de Mont-de-Marsan. Infos sur les groupes sans-reserve.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Écologie, démocratie et solidarité : les grands chantiers de la Mairie de Bègles

21/09/2019 | Clément Rossignol-Puech a organisé sa conférence de presse de rentrée dans les locaux du Club de la Presse de Bordeaux.

Clément Rossignol-Puech, Maire de Bègles

Le Maire de Bègles, Clément Rossignol-Puech a tenu ce vendredi sa conférence de presse de rentrée. L’occasion pour lui d’aborder ses projets pour la fin de son mandat, ainsi que ceux en cours. De l’écologie, et l’été record qu’a vécu la métropole bordelaise, à la solidarité, notamment envers les publics fragiles, Clément Rossignol Puech entend mener à bien ses dossiers entamés avant de se lancer en campagne, à partir de décembre, pour les municipales de 2020. L’élu bèglais a également évoqué plusieurs nouveautés en termes d’habitat et de service public tant sur sa commune qu’au niveau métropolitain.

« Ce qu’on écrit depuis longtemps est en train d’arriver ». Le Maire de Bègles, Clément Rossignol-Puech, évoque les nombreux rapports rendus sur le réchauffement climatique, à commencer par celui dévoilé le 17 septembre par des chercheurs du CNRS et du Commissariat à l’Énergie Atomique. Ces derniers dressent deux cas de figures, en termes de hausse des températures : l’option optimiste fait état d’une hausse de 2 degrés d’ici 2100 [qui resteraient dans l'objectif de la COP 21 de Paris, en 2015], le pire scénario table sur 7 degrés en moyenne avec, d’ici 2070, une Garonne à sec plusieurs mois.

Après un été caniculaire, durant lequel la métropole bordelaise a connu des records de température de jour (41 degrés) comme de nuit (27 degrés), Clément Rossignol-Puech appelle « à trouver et appliquer les bonnes solutions pour le climat, tout en développant une société plus bienveillante et plus solidaire envers les publics fragiles ». En effet, les évolutions climatiques nécessitent une transformation de l’habitat. Ainsi, le Maire de Bègles annonce que d’ici 2020-2021, « 100 % du patrimoine social de la commune sera rénové et isolé ». De plus, le conseil municipal doit voter le 3 octobre une motion visant la suppression du plastic dans la restauration collective, ce qui serait un première dans la métropole.

 

Développement de la démocratie participative

« La Démocratie en France ne va pas bien », constate Clément Rossignol-Puech. Avant l’été, la Ville, « qui doit faire autant ou plus, avec moins de moyens » a lancé une consultation auprès de ses administrés, sur la démocratie participative. « Il en est ressorti que 42 % des habitants se disaient prêts à s’investir dans la création et le fonctionnement d’un service public local ». C’est ainsi qu’est née la « Fabrique à Projets » sur la commune, un appel à idées pour les citoyens, qui ont fait 33 propositions entre le 15 mai et le 15 juillet. Parmi elles, 6 ont été sélectionnées et soumises au vote [soit par coupon papier, soit par internet] des citoyens jusqu’au 15 octobre, pour une mise en place en fin d’année 2019 ou début 2020.

 

Vers un encadrement des loyers ?

« Depuis 2000, les loyers ont augmenté de 60 % sur la métropole, alors que le pouvoir d’achat de 10 % ». Le Maire de Bègles s’appuie sur une étude menée par un observatoire girondin du logement pour expliquer les raisons qui l’ont poussé à demander, par écrit, à Patrick Bobet, Président de Bordeaux Métropole, d’expérimenter l’encadrement des loyers. « Sur la commune, 700 dossiers de demande de logement social sont en attente, précise Clément Rossignol-Puech. L’encadrement, c’est la garantie de garder une augmentation raisonnable du montant du loyer, notamment pour les étudiants ». L’élu écologiste affirme d’ailleurs que plusieurs autres Maires métropolitains sont intéressés par l’expérimentation.

La Ville a également créé une charte de l’urbanisme, du fait de l’attractivité de Bègles et sa proximité directe avec le centre-ville de Bordeaux et la Gare Saint-Jean. « Nous subissons la pression de promoteurs immobiliers, éclaire le Maire de Bègles, et cette charte nous permet de réguler l’urbanisme, sans pour autant nous empêcher d’atteindre les objectifs du Plan Local d’Urbanisme de Bordeaux Métropole ».

 

Bidonvilles : pour une collaboration de toutes les collectivités

Le Maire de Bègles était déjà alarmiste en mai. Il récidive : « la situation des squats et bidonvilles de la Métropole est inquiétante. Entre 1000 et 2000 personnes vivent dans ces lieux », regrette Clément Rossignol-Puech. Ce dernier souhaite d’ailleurs organiser une réunion entre la Préfecture, la Métropole, le Département et la Région sur ce sujet. En effet, si la Ville de Bègles s’engage pour l’accès à l’eau dans les squats et le suivi social des habitants par le CCAS, il souhaite « un travail plus coordonné et plus fort avec les services de l’État », qui ne voient pas d’un très bon œil la « Mission Squat » voulue par le groupe écologiste de Bordeaux Métropole. Le Maire de Bègles demande également des solutions pour que les évacuations de squats soient « plus apaisées », et qu’un travail pérenne soit mené pour venir en aide aux habitants des bidonvilles et squats. Si la réunion entre les collectivités et les services de l’État ne se font pas, Clément Rossignol-Puech entend interpeller directement les ministres concernés. « C’est un enjeu national, les solutions doivent être nationales ».

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
3355
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires