Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

S’abonner ici !
  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

  • 20/04/18 | "Action Coeur de Ville" se décline à Rochefort

    Lire

    Rochefort fait partie des 222 villes retenues par l’État pour intégrer le dispositif « Action Cœur de Ville » qui lui permettra d’engager un plan de réhabilitation de l’habitat de son centre urbain en obtenant 25 millions € sur 5 ans. La municipalité, avec le concours des services de l’État, s’est déjà saisie du sujet en engageant un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre historique, dont elle présentera une première ébauche à la population lundi 23 avril à 18 h au Palais des Congrès.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Le photographe Frank Horvat vient « déranger » Mérignac

09/04/2018 | L'exposition "Frank Horvat et ses contemporains" est visible à la Vieille Église Saint-Vincent de Mérignac, du mardi au dimanche, jusqu'au 17 juin 2018.

Paris (pour Jardin des modes)

Les clichés de Frank Horvat, ainsi qu’une série de photographies de ses contemporains qu’il a lui-même sélectionnées parmi la collection de la Maison européenne de la photographie à Paris, sont visibles jusqu’au 17 juin dans les cimaises de la Vieille Église Saint-Vincent à Mérignac (33). Une large place est faite à son œuvre personnelle, entre mode, photoreportage et expérimentation numérique ; même si les travaux d’Henri Cartier-Bresson et d’Édouard Boubat occupent également plusieurs murs de l’exposition.

« Mon père est très attiré par les choses qui dérangent ». La fille de Frank Horvat, Filommetta, la quarantaine, est venue présenter l’exposition « Frank Horvat et ses contemporains », avec l’assistante du photographe, Léna, jeudi 5 avril, à la Vieille Église Saint-Vincent de Mérignac. Réputé pour ses photographies novatrices de mode en noir et blanc, dans les années 50, le photographe né en 1928 est aussi un amoureux du défaut, de l’asymétrie et de la couleur.

Vogue, Harper’s Bazaar, Elle… Frank Horvat a photographié nombre de mannequins pour les journaux de mode : son cliché le plus connu, qui représente une femme, cachée sous une grande écharpe et dont on aperçoit que les yeux rieurs, a d’ailleurs été réalisé en 1958 pour Jardin des modes. « Le comble, c’est qu’il le détestait », s’amuse Filommetta, qui aide aujourd’hui le nonagénaire à gérer sa collection. L’artiste préférait de loin le photoreportage, travailler avec des figures humaines loin des canons de beauté traditionnels, ou dans des paysages atypiques.

« À l’époque, il y avait énormément d’argent dans la mode. Je me souviens d’immenses plateaux, où l’on faisait venir des éléphants, mais aussi de conflits insupportables entre le rédacteur en chef, qui voulait absolument placer des produits, et mon père, qui n’en avait rien à faire », raconte la grande brune, qui a aussi été photographié par son père, tout comme son grand-frère, Michel. Détail amusant, « il choisissait ses mannequins à la voix », confie Filommetta.

« Détaler en courant une fois le cliché pris »

Marcello Mastroianni, Federico Fellini, ou encore Agnès Varda, ils figurent tous sur le même mur « des stars » qu’a photographiées Horvat, originaire d’Abbazia en Italie, une ville devenue croate depuis et renommée Opatija. « Il avait un sentiment de déracinement, sûrement lié à ses origines juives », analyse Filommetta devant le projet autour des arbres d’Horvat, qu’il est allé capturer dans plusieurs pays. Sur ses milliers de « Portraits d’arbre », souvent démunis de feuilles, pèse une certaine tristesse.

Fasciné par le New-York des années 80, Horvat s’y rend tous les ans pendant une dizaine d’années. Une femme naine qui sort d’un taxi, des ballons de toutes les couleurs qui contrastent avec la noirceur d’une rame de métro, ou encore deux femmes de dos qui regardent en direction des gratte-ciels, constituent autant de moments de vie que le timide est allé capter sauvagement avec son appareil, « en détalant en courant une fois le cliché pris ». Au début des années 90, il est l’un des premiers photographes à utiliser le numérique, ainsi que le logiciel de retouche Photoshop.

À côté de ses photographies, qui dominent le parcours de l’exposition, un espace est aussi consacré aux œuvres bohêmes, « plus poétiques », selon Filommetta, d’Édouard Boubat. Une fille aux cheveux blonds frisées nue, avec une légère trace de bronzage de maillot de bain sur le buste, ou encore un portrait de sa compagne Leila, au « sourire si particulier », ou de l'écrivaine Marguerite Yourcenar. Boubat s’attachait à créer de véritables liens humains avec ses modèles, contrairement à Horvat.

Cartier-Bresson, Willy Ronis et André Kertesz

Celui qui est considéré comme le père des photographes français au vingtième siècle, Henri Cartier-Bresson est aussi exposé. Retenons son amusant autoportrait à la tête de rideau : un rideau plié en boule en premier plan, qui vient s’ajuster parfaitement sur la tête d’un buste humain en second plan, dans « Livourne, Italie, 1933 ». « La particularité de Cartier-Bresson, au-delà de son sens parfait du cadre, est que l’on parvient à dater ses clichés suivant le graphisme de sa signature », remarque Filommetta. Quelques photographies de Sabine Weiss, Gilles Caron, Willy Ronis, ou encore André Kertesz, « un coup de foudre », viennent aussi élargir la collection.

Ouverte de 14 heures à 19 heures, et du mardi au dimanche, la Vieille Église Saint-Vincent propose des visites accompagnées, pour les personnes malvoyantes, le samedi 26 mai à 15 heures, et pour les familles, le samedi 9 juin, de 15 heures à 17 heures.

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : © Frank Horvat. Collection Maison Européenne de la Photographie, Paris.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1872
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires