Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

29/11/19 : Ce vendredi à 14h30 au casino de Biarritz, Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, participera aux 10èmes Rencontres de Biarritz, à l’invitation de l’association Côte Basque Sport Santé.

28/11/19 : Municipales: A Pau, Jean-François Blanco, conseiller régional EELV a été élu lundi, tête de liste du mouvement Pau Arc-en-ciel 2020, qu'il a fondé en mai dernier.

28/11/19 : Municipales: Jérôme Marbot, conseiller municipal d'opposition à Pau et 1er secrétaire fédéral du PS 64 a été élu hier soir tête de liste du mouvement "Pau Rassemblé".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/12/19 | Christelle Dubos, en visite en Dordogne ce vendredi 6 décembre

    Lire

    Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé sera en Dordogne vendredi 6 décembre. Le matin, elle sera à Sarlat, où il sera question du plan pauvreté du gouvernement. Ce déplacement sera aussi l’occasion d’une signature d’un partenariat entre les Restos du Cœur Dordogne et les services de l’Etat dans le département en faveur de l’accès aux droits des personnes les plus fragiles. L'après-midi, elle visitera une entreprise d'insertion à Mussidan.

  • 05/12/19 | Médispace, l'expertise partagée entre spatial, aéronautique et santé

    Lire

    La 5ème édition de Medispace approche à Mérignac (33)! En effet, le salon des industries aéronautiques, médicales et spatiales, se tiendra au Pavillon du Pin Galant les 11 et 12 décembre prochains avec toujours à coeur les transferts de technologies d'une filière à l'autre. Au cours de ces deux jours particulièrement denses, Medispace proposera notamment cinq conférences « grands témoignages » des acteurs-clés des trois grandes filières, dix workshops, 2.000 rendez-vous qualifiés B to B, 700 m² d’exposition (45 exposants) et un village innovation.

  • 05/12/19 | Rochefort (17) nominée au concours "european best destination 2020"

    Lire

    La destination Rochefort Océan vient d'être nominée parmi les candidats au titre de "meilleure destination européenne 2020", catégorie tourisme durable, par l'organisation "European Best Destination". La cité du Ponant est candidate aux côtés de Paris et Colmar. Le site European Best Destination proposera un lien pour voter entre mercredi 15 janvier au mercredi 5 février 2020. Il faudra se connecter sur vote.ebdest.in, dont le lien n'est pas encore actif.

  • 05/12/19 | Bayonne: Une journée dédiée à la reconversion professionnelle

    Lire

    Afin d’informer les actifs et demandeurs d’emploi sur les opportunités et les conditions d’une reconversion professionnelle réussie, l’État, et ses partenaire organisent une journée d’informations sur le thème « Réussir sa reconversion professionnelle » , vendredi 6 décembre, de 10h à 17h, à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat 64 à Bayonne. Cette journée s’articulera autour d’ateliers participatifs, de tables rondes et de témoignages, animés par des professionnels de l’emploi.

  • 04/12/19 | Charente-Maritime : la préfecture lance un appel à projet "contrat de ville"

    Lire

    L’État et les communautés d’agglomération de Saintes, Rochefort Océan et Royan Atlantique lancent, pour 2020, un appel à projets Contrat de ville en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La campagne de dépôt des dossiers de demande de subvention est jusqu’au 17 janvier 2020 sur le portail « DAUPHIN » du CGET (www.cget.gouv.fr). Peut être candidat, toute structure (EPCI, associations) dont le projet s’adresse aux publics de territoires prioritaires.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Mérignac: L’école Marcelin Berthelot fait peau neuve

21/07/2019 | Jeudi 18 juillet, les architectes de Moon Safari ont présenté au maire de Mérignac Alain Anziani leur projet de rénovation et d’extension de l’école Berthelot

Ecole Marcelin Berthelot

Située dans le quartier d’Arlac, l’école Berthelot accueille 400 élèves répartis dans 15 classes. Les locaux étant vieillissants, des travaux de rénovation démarrent en ce mois de juillet pour une période de deux ans. Le chantier se fera en site occupé. La maitrise d’œuvre a été confiée à l’agence Moon Safari. « On le doit à la communauté éducative et aux enfants » déclare Alain Anziani, maire de Mérignac. Ce chantier fait partie d'un schéma général de rénovation des équipements scolaires de la commune qui arrivent en fin de cycle.

Datant de 1942, l’école Marcelin Berthelot est la plus vieille école de Mérignac. Ce projet de réhabilitation et d’extension est très attendu par la population du quartier d’Arlac. Le projet a été construit en prenant en compte des contraintes de temps, de budget et de marge de manœuvre pour les ouvriers qui travailleront en site occupé.

Entre patrimoine et architecture contemporaine

Perrine Courtellemont, l’architecte qui a conçu le projet, met en avant un parti pris architectural fort. Elle a voulu conserver l’esprit actuel de l’école, qui appartient au patrimoine de la ville, tout en lui donnant un style contemporain. 
 
Entrée rue Camille Vic

La façade en pierre rue Camille Vic est la marque d’identité de l’école. Elle est donc conservée. Un nouveau bâtiment pourra accueillir des classes et des salles pour les activités périscolaires.

 

Entrée principale école Marcelin Berthelot

Entrée principale actuelle de l'école.

 

Future entrée principale école Marcelin Berthelot

 L’entrée de l’école côté Aristide Briand sera plus chaleureuse et ouverte sur la cour, facilitant les déplacements des enfants. Le gymnase, positionné sur le parvis, « a une taille parfaite » d’après l’architecte. Seul son habillage extérieur sera modernisé.

 

Cour école Marcelin Berthelot

La cour actuelle est nivelée en deux plateaux séparés par un mur.

 

Future cour école Marcelin Berthelot

Le mur va être démoli et la cour élevée au même niveau sur une plus longue distance jusqu’à un nouveau bâtiment qui pourra accueillir des classes et des salles pour les activités périscolaires. La cour de récréation pour les temps périscolaires se situera en contrebas, démarquée de la cour d’école par une lisière végétale. Des éléments de jeux seront ajoutés et les arbres existants conservés. L’espace potager déjà présent va être mis en valeur. Pour rompre avec la configuration actuelle des cours de récréation qui créent des espaces genrés, les architectes ont réfléchi à des espaces pouvant être investis aussi bien par les garçons que par les filles.

Une école fonctionnelle et accueillante

La communauté éducative et les services municipaux ont travaillé sur ce projet avant que le cabinet d’architecte soit sélectionné. Les enseignants ont ainsi pu communiquer diverses observations sur les allées et venues des élèves dans l’établissement, les nuisances sonores entre les classes et le manque de visibilité dans la cour. La configuration de l’école en cloître est maintenue car elle facilite le flux des élèves et donne une sensation de sécurité.

Pour répondre aux épisodes de forte chaleur en période scolaire, des protections solaires sont prévues sur toutes les ouvertures. Les futurs bâtiments seront mieux isolés, ce qui sera bénéfique aussi pour atténuer le bruit. Afin de répondre aux nouvelles normes acoustiques, l’intérieur des classes va être complètement refait. Une étude acoustique a été menée pour calculer la portée de la voix d’un enseignant. Le plafond et le mur du fond sont pensés pour absorber le son, permettant à ceux du dernier rang d’entendre aussi bien que ceux du premier, sans que le professeur des écoles se casse la voix.

Bibliothèque école Marcelin Berthelot

Un chantier en site occupé

Les phases de chantier sont morcelées pour permettre aux élèves de poursuivre leur enseignement.

Plan école Marcelin Berthelot

La première phase en 2019-2020 concerne la zone ouest (bâtiments Ironman, Wonderwoman et Spiderman). L’été 2020, la cour est aménagée. En 2020-2021, c’est au tour de la zone est d’être réhabilitée (bâtiments Batman et Catwoman). La fin des travaux est prévue pour l’été 2021. Le coût s’élève à 5,55 millions d’euros, dont 4,8 millions d’euros pour les travaux et 750 000 euros pour l’étude et les honoraires.

Les entreprises sélectionnées ont signé une charte « Chantier propre » qui les engage à réduire les nuisances sonores et à synchroniser la circulation des engins de chantier avec les heures de classe des élèves. L’architecte Perrine Courtellemont espère que de cette période de travaux, les élèves pourront en retirer un bénéfice du point de vue pédagogique.

 

 

Léa Calleau
Par Léa Calleau

Crédit Photo : Léa Calleau

Partager sur Facebook
Vu par vous
4451
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bruno | 29/07/2019

Merci à AQUI de cette excellente nouvelle.Je suis papa de trois filles qui sont passées dans cette école où les enseignants étaient impliqués et chaleureux malgré la vétusté des lieux impactant leurs conditions de travail. Cette réhabilitation nous a été promise tous les ans depuis 2004 et devrait être livrée en 2021.
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires