Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/01/21 | L'incubateur Sportech accueille sept nouvelles start-ups !

    Lire

    L'incubateur régional, mené par Unitec et le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) a dévoilé sa deuxième promotion. Ainsi, Beyond Sport, Kyango, Nomads, Performind, Soccer BI, TipTapTape et Zufo intègrent l'incubateur Sportech pour l'année 2021. Pour rappel, l'incubateur Sportech a été lancé en septembre 2019, dans le but de rapprocher les entrepreneurs et le mouvement sportif régional.

  • 27/01/21 | Vaccination en Lot-et-Garonne : 5 centres opérationnels

    Lire

    Depuis le 18 janvier dernier, les personnes de plus de 75 ans et les patients vulnérables à très haut risque, bénéficient de l’accès à la vaccination. Pour ce faire, cinq centres de vaccination sont opérationnels dans le département de Lot-et-Garonne, à Villeneuve-sur-Lot, Marmande, Nérac et deux à Agen. Aussi, les premières vaccinations dans une maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés se sont tenues le 22 janvier dernier.

  • 27/01/21 | Lascaux gratuit pour les scolaires

    Lire

    Le Conseil Départemental de la Dordogne, en accord avec la Semitour, société gestionnaire de Lascaux, a décidé de rendre gratuite la visite virtuelle du fac-similé de la grotte ainsi que l’Atelier de Lascaux 4 aux scolaires. Ces visites virtuelles s’effectuent avec une réservation préalable. Objectif du Département: participer au maintien de la vie culturelle et éducative malgré les restrictions sanitaires.

  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

  • 26/01/21 | Tribord arrive à La Rochelle

    Lire

    Tribord, la marque de nautisme de Décathlon, a dernièrement quitté son siège de Hendaye pour s'installer à La Rochelle. L'équipe est en train d'emménager dans les locaux de l'ancienne Société des régates rochelaises, au niveau de la capitainerie du port des Minimes. Le site devrait être opérationnel en avril, pour une ouverture au public cet été. Ce laboratoire de recherche et de développement, le "Sailing Lab", aura vocation à développer de nouveaux produits du nautisme. 5 emplois seront créés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Le rêve américain arrive à Bordeaux

24/05/2017 | L’Expo Route 66 accueille tous les aspirants conducteurs chaque jour de la Foire internationale de Bordeaux. Max Lieblich, un américain à Bordeaux l'a vue.

Le rêve américain arrive à Bordeaux - expo Route 66

Située dans le Hall 3 de la Foire internationale de Bordeaux qui se tient du 20 au 28 mai, l’Expo Route 66 recrée la voie mythique des Etats-Unis. C’est une des routes les plus connues dans le pays, ayant même inspiré une chanson et une série télé. Elle représente le rêve américain, la liberté d’aller n’importe où, pour quelque raison que ce soit. Cette semaine, avec cette exposition tous les bordelais peuvent faire ce rêve.

La construction de l'US 66 a commencé en 1926, mais elle n’a été achevée qu'en 1938. Néanmoins, avant cette date, la route avait déjà été beaucoup utilisée pendant les périodes de Grande Dépression et de Dust Bowl (série de tempêtes de sable et de poussière qui frappa le Midwest dans les années 30). Elle a été la route de la migration vers l'Ouest pour de nombreux agriculteurs ruinés cherchant de nouvelles opportunités pour eux et leurs familles. Elle a aussi été une source de commerce pour plusieurs villes, les nombreux automobilistes ayant besoin de restaurants et d'hôtel pour manger et dormir. Quand elle a été finalement été achevée, US 66 traversait huit états : l’Illinois, le Missouri, le Kansas, l’Oklahoma, le Texas, le Nouveau Mexique, l’Arizona et la Californie. Soit, au total, 3 940 km.

L’objectif de l’exposition c’est par le prisme de la Route 66 (et du rêve américain), de présenter la culture et de l’histoire de l’Amérique. L'exposition débute avec un retour en 1926, au commencement de la construction de la route, et une mise en scène de son chantier. Une salle qui revient aussi sur l’histoire américaine de cette période, grande dépression inclue. La deuxième partie de l’exposition consiste en une visite aux rues de Chicago et son passé de « Capone City ». Bienvenue ensuite, si l'on peut dire, sur une scène de crime, avec aux murs des avis de recherche, et même un « Tommy Gun », pistolet-mitrailleur, qui a fait quelques adeptes du temps de la prohibition. Une salle qui fait aussi office d'espace Cinéma, avec laa diffusion d'extraits de films culte et d'un documentaire sur la Route 66. Puis le public passe par Flagstaff(Arizona) et sa célèbre station-service/musicstore, immortalisée par le film Easy Rider. Guitare électrique accrochée au mur, la salle donne également des infos sur les artistes qui ont crée des chansons et des œuvres littéraires à propos de la célèbre route, comme Steppenwolf et Kerouac, symboles aussi de la contre-culture. Le public entre ensuite dans une ville fantôme où il peut admirer une DeLorean DCM, la voiture mythique de Retour vers le Futur. Enfin, l’Expo se termine avec des boissons et de la nourriture dans un restaurant snack-bar de style américain. Sans oublier, dans presque toutes les salles, la présentation de voiture aux carrosseries lustrées.

Un américain qui habite à Bordeaux depuis quelques mois

Toute la visite de l’exposition a été assez bizarre pour moi en particulier, sans doute, parce que d'une certaine manière l'exposition parle de moi. Je suis un américain et j'habite à Bordeaux depuis quelques mois. De quoi piquer ma curiosité sur la perception française de moi-même, en quelque sorte... J’ai voulu aussi découvrir la manière dont ma culture était présentée par l’exposition, et analyser la justesse de cette présentation. Mais, Les Etats-Unis est un pays grand, et un pays divisé, surtout maintenant. Alors, avant de livrer mon verdict, je tiens à préciser que je ne peux pas parler pour toute l’Amérique, mais seulement en mon nom, au regard de mes propres expériences.

Après cette petite "décharge de responsabilité", je vous livre mon avis, qui n'a pour qualification que ma nationalité, avec les limites déjà indiquées... D’après moi, l’exposition est assez bien faite. C’est clair que les organisateurs ont fait des recherches pour bien présenter la matière et cela d'une manière intéressante avec une scénographie  réussie. La première salle est particulièrement riche d enseignement, avec des infos sur la Grande Dépression, le New Deal, et plusieurs autres sujets important de l'histoire américaine. L’exposition a aussi réussi à créer une ambiance authentique de l’Amérique de l’époque. Les voitures dispersées dans les salles différentes sont attirantes à l’œil et donnent l'impression d’être dans un vieux film américain. La présence des anciens bouteilles de Pepsi et Coca, par exemple, ajoute à ce sentiment. Enfin, la musique que l on peut entendre tout au long de l’exposition, vraiment américaine, et m’a rappelée des souvenirs de chez moi.

Mais ma critique la plus grande sur cette exposition c’est que elle n’a pas vraiment réussi à me faire sentir chez moi. J’ai écrit plus tôt que les voitures m’ont donné le sentiment d’être dans un vieux film américain. En fait, toute l’exposition m’a donné cette même impression. Elle capture plutôt le stéréotypes américains que la vérité. La partie sur Chicago en est un exemple fort. La ville y est caractérisée par sa violence et son crime. Il y a un cadavre et un fusil dans la rue, même un « speakeasy » (bar clandestin) au derrière d’un bâtiment. C’est dramatique et intéressant, mais il ne donne pas l’image complète. Chicago a été une ville violente, et la violence reste encore aujourd’hui, mais définir la ville seulement par cette caractéristique est simpliste. Je comprends bien l’obligation d’intéresser le public par des expositions attirante, mais il faut aussi, selon moi, donner un sens équilibré de la vérité. Ce manque d’équilibre est le vrai défi de l'exposition. Elle ignore par exemple, des caractéristiques américaines importantes, comme le racisme. De plus, elle souligne les petites choses qui n’occupent pas en vérité, une place importante dans la culture américaine, comme les motels et les stations-services. Même le sujet de l'exposition m'apparaît, plutôt comme quelque chose venu du cinéma, pas vraiment basé sur ma réalité américaine. En effet, avant d’écrire cet article, la Route 66 ne me disait rien pas grand chose historiquement parlant.

A une époque où, selon moi, un des problèmes les plus grand dans le monde est que les gens de cultures différentes ne se comprennent pas, je ne suis pas sûr que l’Exposition Route 66 aide les français à vraiment comprendre ce que ça veut dire d’être américain dans le monde d’aujourd’hui. Mais après tout le propre des rêves, y compris américains,  c est d être jolis, et faire jouer l imagination, plus que d être dans le souci de la vérité.

Max Lieblich
Par Max Lieblich

Crédit Photo : Max Lieblich

Partager sur Facebook
Vu par vous
1651
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires