Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Les hommages à Michel Sainte-Marie

27/02/2019 | Le maire qui aura façonné l'image de Mérignac et accompagné son développement

Michel Sainte-Marie lors des voeux aux personnalités 2014 entouré de Vincent Feltesse, Marie Récalde et Alain Anziani, candidat à la succession du Maire sortant

Avec la mort de Michel Sainte-Marie à l'âge de 81 ans c'est une figure du parti socialiste girondin et national qui disparaît. De la ville de Mérignac dont il aura été maire depuis 1974 jusqu'en 2014, de la Communauté urbaine de Bordeaux dont il aura été le président de 1977 à 1983 en alternance avec le maire de Bordeaux Jacques Chaban-Delmas, avec lequel il s'entendît pour mettre en œuvre ce qui allait devenir la cogestion que plus tard Vincent Feltesse et Alain Juppé perpétuèrent. Député en vue de l'assemblée nationale, aussi, où il a représenté la 6°circonscription de la Gironde de 1973 à 2012. Sa disparition est l'occasion de nombreuses réactions dans toutes les familles politiques. A commencer par celle de son successeur à la mairie de Mérignac Alain Anziani.

 

Alain Anziani, maire de Mérignac 1° vice-président de la métropole

« C’est avec une grande tristesse est beaucoup d’émotion que j’ai appris la disparition de Michel Sainte-Marie.

Michel Sainte-Marie est une grande figure de Mérignac et de l’agglomération bordelaise. Il a joué également un rôle significatif dans l’actualité nationale aux côtés de Pierre Mauroy à qui il aimait rendre hommage.

Né à Bayonne en 1938, ce professeur de physique-chimie, membre fondateur de la fédération Léo Lagrange, adhère à la SFIO dès 1958 et devient premier secrétaire de la fédération socialiste girondine en 1971. Cette même année, il entame son premier mandat d’adjoint au maire de Mérignac. Elu député de la Gironde en 1973, il devient Maire de Mérignac après le décès de Robert Brettes en 1974. Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux en 1977, il aura initié avec Jacques Chaban-Delmas cette culture de la cogestion propre à l’institution devenue métropolitaine, pour conduire de grands projets dans l’intérêt général.

Lettré, fin mélomane, réfléchi mais vif dans son action, il était d’une grande lucidité et d’une forte opiniâtreté. Homme de valeurs et d’engagement, il aura façonné l’image de notre ville qui lui doit son dynamisme, son large essor économique, sa solidarité sociale mais aussi son rayonnement culturel, avec l’émergence du Pin Galant, du Krakatoa, du cinéma et de la Médiathèque.

La Ville met ses drapeaux en berne et organisera un hommage dans les prochains jours"

Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de la métropole

"J’apprends avec une grande tristesse la disparition de Michel Sainte-Marie.  Avec son départ c’est une page de la vie politique locale qui se tourne. A l’Assemblée Nationale, à la Communauté urbaine de Bordeaux et dans sa chère ville de Mérignac, dirigée pendant 40 ans, il était unanimement reconnu pour sa rigueur et sa loyauté.
Fidèle à ses engagements politiques, il n’avait cependant pas hésité à initier, à la CUB avec Jacques Chaban-Delmas en 1977, le modèle de cogestion qui, depuis lors, a permis à cette collectivité d’avancer sans heurts. J’ai eu, pour ma part, grand plaisir à travailler avec lui sur des dossiers structurants pour notre agglomération. J’ai pu apprécier la finesse de ses analyses politiques et son respect de la parole donnée."

Marie Récalde, adjointe au maire de Mérignac

"Député-Maire emblématique de Mérignac, Michel Sainte-Marie laisse pour chacun des Mérignacais et pour l’ensemble des "habitants de l’agglomération bordelaise, la trace de son infatigable engagement au service de tous, sans distinction ni sectarisme.
Il était de ces hommes dont la parole est concise et fiable. Il avait ce goût de l’innovation et du développement économique mis au service de sa ville, de son agglomération, de la circonscription et du pays tout entier.
Il avait le souci constant de permettre à chacun de trouver sa place dans la société et de s’y épanouir. Homme d’engagement et de convictions, il savait qu’il n’est de richesse que d’hommes.
Il laissera dans sa ville de Mérignac les traces solides de son action (Pin Galant, équipements sportifs, Krakatoa, ferme pédagogique, Mérignac Soleil, Médiathèque, etc).

En 2007, il m’avait fait l’honneur de me choisir pour être sa suppléante à la députation. A ses côtés, j’ai sillonné cette 6ème circonscription de la Gironde à laquelle il a tant apporté, apprenant sans cesse de son expérience et de sa sagesse.

En 2012, il a choisi de « passer le relais » en ayant préparé sa succession sur ce mandat de député par lequel il a fait rayonner sa circonscription. Il était un de ces rares hommes politiques qui ont su préparer l’après et faire le choix de faire confiance à une femme dans ce combat. Il m’a transmis le flambeau et je lui ai succédé à l’Assemblée nationale, l’ayant toujours à mes côtés en guide éclairé. Une grande figure de Mérignac et du socialisme girondin s’en va.
Nous lui devons beaucoup. Moi en particulier."

Thierry Trijoulet, premier secrétaire fédéral du PS Gironde

"C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que la Fédération du Parti Socialiste de la Gironde fait part du décès de Michel Sainte-Marie, maire de Mérignac de 1974 à 2014 et député de la 6e circonscription de la Gironde de 1973 à 2012, pour ses mandats politiques les plus marquants.

Il fut aussi un militant engagé au sein de la famille socialiste dès 1956, ce qui l’amena à occuper de nombreuses fonctions comme 1er Fédéral du Parti Socialiste de la Gironde de 1971 à 1979 mais aussi au plan national comme secrétaire à la Jeunesse puis au Sport et aux Loisirs. Au Parti Socialiste, il était très proche de Pierre Mauroy et lui resta d'une grande fidélité. Il participa à la construction du Parti Socialiste issu du Congrès d’Épinay en 1971 et à son ancrage sur le territoire de notre département. Il fut une de ces personnalités politiques marquantes au plan local qui ont œuvré pour préparer tant les victoires électorales locales que nationales pour la gauche depuis les années 1970 jusqu’à son retrait de la vie politique. Retrait qu’il avait savamment préparé en assurant sa succession tant à la ville de Mérignac en 2014, avec Alain Anziani, que sur la 6e circonscription en 2012 avec Marie Récalde. C’est un parcours politique comme on n’en fera certainement plus mais qui honore l’engagement politique pour la chose publique. Comme il le disait lui-même, « il faut avoir de fortes convictions mais toujours avec ouverture d’esprit, condition essentielle pour faire de la politique notamment au plan local ». Il fut Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux de 1977 à 1983 et un élu qui comptait au sein de cet établissement. Il  a été aussi élu Conseiller Général de la Gironde pour le territoire de Mérignac de 1974 à 1982. Très respecté dans son approche de la vie politique,  toujours très réfléchie et calculée, il était surnommé le « Sphinx » par certains et suivant certaines situations politiques, redouté par d’autres ! Il a en tant que maire toujours impulsé une forte dynamique de développement au service de sa ville et de ses habitants sur tous les plans, économique, social, sportif et culturel. Il s’honorait en tant que député d’avoir participé aux votes de nombreuses lois pour notre pays et notamment avec l’abolition de la peine de mort en 1981."

 

La Rédaction
Par La Rédaction

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2865
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
MALATERRE CATHERINE | 01/03/2019

Je suis tres touchee du deces de Michel
Sainte Marie. Je l'ai très bien connu
a une cetaine epoque lointaine .je le considerais vraiment comme un ami proche.sinceres condoleances pour son epouse et sa famille.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires