Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

16/10/19 : C'est à Saint-Jean-Pied-de-Port (64) que se tient les 17 et 18 octobre le congrès annuel de l'Association Nationale des Elus de Montagne. Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires participera à l'ouverture de la manifestation.

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/19 | 180 exposants au Salon de l'habitat et de l'immobilier à Biarritz

    Lire

    Dès ce jour à la halle Iraty de Biarritz et jusqu'à dimanche, près de l'aéroport, se tiennent deux salons complémentaires, Solution Maison pour son aménagement et un second qui rassemble les constructeurs et promoteurs de la Région. Sans oublier les Offices HLM. Des conférences à thèmes seront en outre organisées. Dans un secteur immobilier très tendu et très convoité au Pays basque, une visite qui s'impose, de 10 h à 19h. Entrée 6 euros et à 3 euros pour...les plus de 60 ans. Gratuit pour les moins de 18 ans.

  • 18/10/19 | Congrès des départements : la gauche dénonce un "mépris"

    Lire

    Vive réaction du groupe de gauche (PS, PCF, PRG) ce vendredi dans le cadre du Congrès des Départements de France (du 16 au 18 octobre à Bourges). Dans un communiqué conjoint, il souligne "le mépris de l'exécutif" suite au refus de participation au congrès d'Edouard Philippe. Ils exigent le maintien de leur autonomie financière, le soutien à l'expérimentation, et affirment que "l’Etat doit 9 milliards d'euros aux Départements" et "masque cette réalité par un effet d’annonce autour d’un fonds insuffisant de 250 millions d'euros".

  • 18/10/19 | Sécheresse en Creuse : la préfecture alerte

    Lire

    Dans un communiqué publié ce jeudi, la préfecture de la Creuse alerte sur les conditions de sécheresse profonde des sols dans le département qui, malgré les pluies de ces derniers jours, ne semblent pas s'atténuer. L'État a annoncé que la Creuse allait être placée en alerte à la sécheresse, soit un seuil moins fort que celui de "crise aïgue", pour cause d'une pluviométrie plus forte depuis plusieurs semaines. "Si l’automne et l’hiver 2019/2020 s’avéraient secs, le retour à une situation de crise aiguë pourrait réapparaître très rapidement", prévient la préfecture.

  • 18/10/19 | Pau: l'expo Apollo fête les 50 ans de la mission lunaire

    Lire

    Le 50e anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune (mission Apollo 11 en 1969), est l'occasion d’expliquer et de resituer dans un contexte historique une étape marquante de l’histoire des sciences et des techniques. C'est l'objet de l'"Expo Apollo" présentée à la Chapelle de la Persévérance à Pau par l'asso GERMEA : maquettes de la fusée Saturn V, présentation du voyage d'Apollo 11, des sites d'atterrissage, d'expériences réalisées sur la Lune, vidéos sous-titrées pour les sourds et malentendants, et panneaux d'exposition transcrits en braille. Du 21 au 26 octobre de 14h à 18h.

  • 18/10/19 | Nouvelle-Aquitaine: Programme chargé pour les Journées de l'architecture

    Lire

    Pour la 4ème édition des Journées nationales de l'Architecture (du 18 au 20/10) 130 rendez-vous sont proposés au public en région: ateliers pour enfants, balades urbaines, visites de chantiers, expositions ou conférences autour de la réhabilitation du patrimoine et de l’architecture contemporaine. A voir notamment: un magasin aux vivres du 17e s. devenu résidence à Rochefort, le réaménagement du centre-bourg de Meymac (19), un village de tiers-lieux à Lavaveix-les-Mines (23), la nouvelle École d’art et de design dans un édifice art déco à Pau, un ancien garage devenu Maison de l’architecture à Poitiers (86), le Palais de justice à Limoges.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Lormont : Bilan de la 3ème édition des Rencontres Citoyennes

13/12/2018 | C'est à l'Espace Citoyen Génicart qu'a eu lieu hier soir, devant une soixantaine de personnes, le bilan de la 3ème édition des Rencontres Citoyennes de la ville de Lormont.

bilan RC 2018 une

C'est à l'Espace Citoyen Génicart qu'a eu lieu hier soir, le bilan de la 3ème édition des Rencontres Citoyennes de la ville de Lormont. Une initiative mise en place dès 2014 par la municipalité et qui remporte d'année en année un succès grandissant. Ce sont donc plus d'une soixantaine de personnes -en majorité des habitants ayant participé durant l'année aux ateliers de co-construction dans les différents quartiers- qui ont répondu à l'appel de Jean Touzeau et de son équipe. L'occasion d’évaluer l’ensemble des actions menées, de mesurer les réussites enregistrées, mais aussi d’identifier les difficultés rencontrées dans la réalisation de certains projets. Une soirée à laquelle participaient notamment Jean Bac, responsable du pôle participation des habitants et quotidienneté, Sébastien Machefel, chargé de mission politique de la ville, Yasmina Boultam, adjointe à la citoyenneté, Gilles Bernard, commissaire de Police et Hervé Chrétien, Responsable de la police municipale.

C'est donc devant une soixantaine de personnes (108 invitations avaient été envoyées aux administrés ayant participé aux ateliers de co-construction durant l'année), qu'a eu lieu le bilan de la 3ème édition de ces Rencontres Citoyennes lormontaises. Une série de rendez-vous qui, de février à juin, ont permis aux habitants d'échanger avec le Maire sur des thématiques en lien avec leur quotidien. Réunions plénières et ateliers ont donc été animés dans les différents quartiers de la commune. Des temps d’échanges durant lesquels de nombreuses propositions ou solutions pour améliorer la vie des quartiers ont été évoquées. « Vous avez beaucoup travaillé avec nous en 2018 » a d'ailleurs noté avec satisfaction Jean Touzeau, maire de la cité. Et il est vrai : 5 réunions plénières (une par grand quartier), autant d'ateliers de co-construction, 2 escales citoyennes (déclinaisons locales d'ateliers), 11 réunions de pilotage avec les services et 590 dialogues directs ouverts entre habitants et démocratie participative ont eu lieu. Côté fréquentation, les plénières ont rassemblé 270 habitants (chiffre stable) alors que les ateliers et escales ont réuni 124 personnes (soit 2,5 fois plus que l'an dernier). Parallèlement, 12 000 km ont été parcourus par les agents régulateurs de l'espace public et 4 000 km par l'encadrement pour rencontrer la population sur le terrain.

 

Des progrès et des attentes

 

Nouveauté 2018 : désormais, un véhicule SVP (Signalement Voie Publique) sillonne la ville du lundi au samedi. Un véritable travail de proximité où deux agents qui se relaient, passent au crible les éventuels problèmes rencontrés afin de les résoudre au plus vite. Service joignable au 06 33 14 69 11. Concernant les thématiques abordées, on retrouve sans surprise les questions d'hygiène et de propreté (28% des demandes), les problèmes de mobilité et de stationnement (52%) et la tranquillité et sécurité publique (15%). Plus concrètement, sur les 148 cas traités cette année, 71 ont été résolus. « Vos propositions ont été appliquées et sont aujourd'hui faites, parfois durablement. Ainsi en est-il entre autre, du réaménagement de la sortie de l'impasse du Potier, des passages piétons surélevés rue Édouard Herriot, de la planification des enlèvements de voitures ventouses ou des verbalisations de stationnements dangereux», précise l'élu. 53 autres cas sont en cours de résolution :« les propositions ont été validées avec un calendrier parfois difficile à maîtriser ». Exemple ? Les contrôles par radars pédagogiques, la zone 30 sur le Bourg Doyen, la finition des trottoirs rue Élie Faure, la collecte des ordures ménagères rue Sourbes ou le déploiement d'une vidéo protection. « Ce qui fait que 124 fois sur 148, vos propositions ont été approuvées », se félicite le Maire.

Mais parfois aussi, pour des raisons techniques, juridiques ou économiques, les propositions n'ont pu être retenues. Des solutions alternatives sont alors recherchées et 19 cas attendent encore une solution ; notamment la circulation et le stationnement de la rue Saint Cricq, le traçage de stationnement alterné route de Bordeaux et rue A.Resnais ou encore l'inversion de priorités entre la rue du Stade et la route de Bordeaux, idem entre la rue Condorcet et la route de Bordeaux et entre la rue Tallavi et la rue Biette. Enfin, 5 cas demeurent lourds et complexes : la tranquillité publique sur deux ou trois sites, les rodéos de motos sur quelques axes, les regroupements sur le centre commercial Génicart, le sens de circulation rue des Gravières et la collecte des encombrants à recalibrer.

 bilan RC 2018

Un bilan plutôt positif

 

Évoquant les deux préoccupations majeures de ses administrés (l'hygiène et les questions de stationnement et de circulation), Jean Touzeau a souhaité faire une mise au point : « Pour ce qui est de la propreté de la ville, il y a eu une évolution positive. On a mis en place un plan d'urgence en réunissant tous les acteurs et en les invitant à apporter des réponses. Ça va mieux mais restent les problèmes de citoyenneté dans certains quartiers... ». Concernant le second écueil : « c'est le problème de toute la Métropole. On paie aujourd'hui l'absence de réalisation du grand contournement de Bordeaux », avant de rappeler que « la ville (de Lormont) est remarquablement desservie par les transports en commun. Une réseau qui s'étendra encore en 2019 avec le passage de la liane 7 par Lissandre, « un autre moyen de limiter les embouteillages ».

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3705
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires