Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

27/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 29/05/20 | Dax: Les professionnels de retour au Village Landais Alzheimer

    Lire

    Après plusieurs semaines de mise à disposition dans leurs précédents établissements pour lutter contre le Covid-19, les 95 professionnels de santé du Village Landais Alzheimer qui avaient intégré la structure le 16 mars dernier, sont de retour. Avant l'arrivée des "Villageois", quand les conditions sanitaires le permettront, ils auront ainsi plusieurs semaine pour découvrir le site, leurs collègues et se former aux spécificité de la prise en charge innovante de cet établissement.

  • 29/05/20 | Liaisons Pau-Paris: la colère de François Bayrou

    Lire

    A partir du 16 juin, date de la réouverture de l'aéroport de Pau, Air France propose une reprise des vols au rythme de 2 vols hebdomadaires vers Roissy, là où avant la crise une quarantaine d'avions étaient assurées vers Orly chaque semaine. Face à la presse ce vendredi, François Bayrou, le maire de Pau et président de l'agglo a fait savoir sa colère et son intention de saisir l’exécutif, afin de lui rappeler les engagements de l’État et "les 7 Mds d’euros d’argent public versés à Air France". Objectif: « un nombre raisonnable d'avions tous les jours ». Il annonce aussi entrer en contact avec d'autres compagnies aériennes.

  • 29/05/20 | Municipales en Charente-Maritime : 60 maires à élire

    Lire

    En Charente-Maritime, les électeurs de 60 communes sur les 463 du département iront aux urnes pour le second tour du 28 juin. Les bureaux de vote seront ouvert de 8h à 18h. Les conseillers municipaux élus au second tour éliront l’exécutif communal les 3, 4 et 5 juillet, puis les exécutifs des établissements publics de coopération intercommunale le 17 juillet. Au 7 février, le département enregistrait 501 058 inscrits sur les listes électorales. Au premier tour, la participation était de 45,85 %.

  • 29/05/20 | La Rochelle étend l'accueil des ses élèves à partir du 4 juin

    Lire

    Les écoles de La Rochelle vont pouvoir accueillir une centaine d'écoliers supplémentaires à partir du 4 juin. La Ville va notamment mettre en place le dispositif "sport, santé, culture et civisme" encouragé par l'Etat. Les personnels municipaux et d'associations seront en charge de ces animations thématiques en semaine, dispensées sur le temps scolaires, dans les locaux adjacents aux écoles. 4 établissements vont servir d'écoles tests avant l'extension du dispositif.

  • 29/05/20 | Opération sportive « Limoges respire »

    Lire

    La Ville de Limoges propose du 8 au 26 juin un programme gratuit de remise en forme « Limoges respire » pour les personnes âgées de 18 à 50 ans. Au total, 11 activités vont être proposées au cours de ces 3 semaines comme des jeux d’orientation en famille, du VTT, du renforcement musculaire ou encore du stand-up paddle. Les pré-inscriptions pour 2 activités maximum par semaine débutent le 3 juin au 05 55 38 50 55.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Lormont : l'atelier de co-construction de Génicart a eu lieu

22/06/2019 | C'est à l'ECG qu'a eu lieu ce jeudi, le quatrième volet des ateliers de co-construction de la ville de Lormont.

atelier génicart une

Tout comme pour le quartier de La Ramade, la semaine dernière, c'est à l'ECG qu'a eu lieu, ce jeudi, l'atelier de co-construction du quartier de Génicart. Une rencontre dirigée, comme toujours, par Jean Bac, Directeur du Pôle Participation des habitants et Quotidienneté et à laquelle participaient notamment Claude Dambrine, adjointe à l'habitat, au cadre de vie et à l'urbanisme, Yasmina Boultam, adjointe à la citoyenneté, Philippe Quertinmont, adjoint au projet de ville, à la modernisation des services et aux affaires générales ainsi que des représentants de la police municipale et nationale.

C'est donc dans la salle d’apparat de l'ECG qu'a eu lieu, ce jeudi, le quatrième volet des ateliers de co-construction de la ville de Lormont. Une rencontre lors de laquelle ont notamment été évoqués des problèmes de nuisances sonores et d'incivilités, rue Henri Dunant. Une situation dont la police nationale se soucie visiblement ; de nombreuses interventions ayant eu lieu depuis une quinzaine de jours et du matériel sonore ayant été saisi. Des propositions étant également à l'étude avec Domofrance pour envisager d'autres types de sanctions pouvant aller jusqu'à l'expulsion des locataires indélicats. Domofrance étant d'ailleurs très présent sur ces sujets puisqu'il a fait installer une vidéo protection sur Saint Hilaire. Une remise en forme de certains éclairages étant également prévue sur ce secteur. Problème : « on a souvent affaire à des mineurs, note le responsable de la police Nationale du secteur. Un public dont la gestion judiciaire s'avère difficile ». Une difficulté à laquelle s'ajoutent des problèmes de visualisation du côté de Saint Hilaire, obstacle rendant délicate l'intervention de la police, ainsi que l'impossibilité, afin d'éviter tout accident, de poursuivre un jeune motorisé. « La seule solution est que la police reconnaisse l'individu et puisse ainsi procéder à son interpellation », note le responsable. Également évoqués lors de cette rencontre, des cas de tapage nocturne (dont l'estimation demeure à l'appréciation de la police) qui ont déjà donné lieu à la saisie de matériel par les autorités qui maintiennent leur présence sur le terrain.

Autre question : est-il vraiment judicieux de laisser la rue Henri Dunant piétonne ? « Une zone de non droit où les mamans et les personnes âgées sont obligées de s'écarter pour laisser passer les motos », dénonce une riveraine qui souhaiterait l'implantation d'un commissariat à proximité. Un point que tempère Yasmina Boultam : « quand on parle de sécurité publique, c'est l'affaire de tous, pas simplement de la police nationale ». Autre demande: la surveillance durant le week-end, du parc François Mitterrand, lieu de rassemblements et de bagarres. « Peu d'architectes et d'aménageurs acceptent de voir en face, qu'une même place aura plusieurs vocations selon les heures de la journée. Et parfois, la République est démunie car chacun travaille de son côté », note Jean Bac, qui évoque l’intérêt des Groupes Locaux de Traitement de la Délinquance comme « moyen de coordonner toutes les forces disponibles ».

Autre souci abordé lors de cette réunion : les difficultés de stationnement et les comportements violents de jeunes autour du Leader Price. Un centre commercial que la Mairie souhaiterait raser et reconstruire. A condition d'avoir l'aval des copropriétaires...

 

Des problèmes d'hygiène récurrents

 

Question récurrente de ces réunions, les problèmes d'hygiène ont également été abordés. « Une cellule d'urgence travaille en permanence. Elle traite les demandes en relation avec le prestataire chargé d'enlever les ordures, les propriétaires, bailleurs et nos services », précise Yasmina Boultam.

Des problèmes d'hygiène notamment liés à l'impossibilité, pour Véolia, de passer dans certains endroits (dont les rues Aragon et Jean-Jacques Rousseau) en raison de stationnements gênants. Des véhicules régulièrement verbalisés mais qui restent sur place. « L'idéal serait la fourrière,mais on n'a pas les moyens », déplore le responsable de la police, précisant au passage que quelques 80 véhicules sont actuellement à enlever sur la commune, les plus récents datant du début de l'année. « Il y a quelques semaines, Véolia a fait une tournée avec la police pour qu'elle puisse verbaliser et enlever les voitures, mais c'est difficile à organiser », précise Jean Bac. La mairie ayant également prévu des cartes d'avertissement à mettre dans les boîtes aux lettres des auteurs de dépôts sauvages. Alors, quelles solutions ? Les bornes enterrées ? « Le système a montré ses limites. Et même si la borne est à moitié vide, le prestataire ne la lève pas s'il y a une poche sur la plate-forme. Ce qui fait que les poches s'entassent », poursuit-il. La mise en place de caméras pour verbaliser ? « Pour que les vidéos soient lues par la police nationale, celle-ci doit recevoir une réquisition de lecture du Procureur ». Les images restent alors inexploitées car ce document ne peut être délivré sans plainte.

 

Des problèmes de circulation

 

Plusieurs questions ont été soulevées dans cette thématique et notamment celle de l'installation « sans consultation préalable », d'un panneau de sens interdit rue Jean Itey. Un panneau, rappelle Jean Bac, installé pour des raisons de sécurité dans une rue qui « tourne beaucoup ». « Une consultation a été effectuée pour le maintien ou non de ce panneau. Sur les 100 personnes de la rue, seules 22 ont répondu et on a laissé le sens interdit. Ce soir, j'ai deux habitants qui contestent ce dispositif et disent qu'ils en représentent beaucoup d'autres. Dites-nous qui vous représentez, écrivez-nous et les services techniques verront ce qu'ils peuvent faire », poursuit-il.

 

Et des annonces !

 

Profitant de la réunion, Claude Dambrine a annoncé plusieurs mesures et notamment, la constitution prochaine d'une équipe complète pour la police municipale. Une partie du service devant travailler le matin, l'autre l'après-midi.

Autre annonce : le passage en zone bleue de l'esplanade François Mitterrand. Deux nouvelles aires de stationnement étant prévues à la place de l'école Montaigne (qui a été démolie) et sur le parking Camus. Des macarons devant être distribués aux habitants pour un stationnement autorisé de 1h30.

Enfin, un travail de concertation avec le Centre Social DIDEE est en cours pour l'aménagement de l'espace vert en face de l'école Camus. L'installation de jeux ou d'un jardin partagé est envisagée.

Prochain atelier : Bourg Doyen, le 2 juillet à 17h, à l'Espace Castelldefels

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : ED

Partager sur Facebook
Vu par vous
4431
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires