Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/20 : Depuis hier après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/20 | Clément Chambaud capture les « Nuits d’Estuaire »

    Lire

    Autodidacte passionné, le photographe professionnel Clément Chambaud met en valeur, à la lueur des étoiles, des paysages emblématiques de la Charente-Maritime et de la Gironde, faisant de l’Estuaire de la région et de l’océan Atlantique, ses véritables terrains de jeu. Il révèle au grand jour la beauté cachée dans les nuits les plus sombres de l'été. Suivez sa passion pour la nature, et contemplez le spectacle grandiose qu'offrent les astres. Une belle exposition, à découvrir dans la salle d’exposition du phare de Cordouan depuis le 1er août jusqu’au 1er novembre 2020.

  • 13/08/20 | Campings : une fréquentation en baisse en Poitou-Charentes

    Lire

    La Fédération de l'hôtellerie de plein air a réalisé en juillet une enquête de fréquentation des campings en juillet auprès de ses adhérents. Les taux d’occupation avoisinent les 50%, et 67% en locatif. En comparaison à juillet 2019, c'est une baisse de 20% de la clientèle française et de 50% de la clientèle étrangère. L’île de Ré semble moins touchée alors que les territoires intérieurs - Charente, Deux-Sèvres et Vienne - enregistrent un taux d’occupation de leurs campings plus faible.

  • 12/08/20 | La Région Nouvelle-Aquitaine soutient le Liban

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour venir en aide à la population libanaise face au drame qu’elle est en train de vivre. Lors de la prochaine Commission Permanente, une aide de 100 000 euros va être votée qui sera remise soit aux ONG de la région présentes sur place telles que Pompiers solidaires ou Télécoms sans Frontières, soit elle participera au fonds de solidarité mis en place par les collectivités locales françaises.

  • 12/08/20 | La Rochelle : Olivier Falorni quitte le conseil municipal

    Lire

    Il avait exprimé son souhait de se retirer du conseil municipal, le soir de la séance d'installation de la nouvelle municipalité, le 10 juillet dernier, sans passer à l'acte. Il a finalement officialisé cette annonce ce mardi sur les réseaux sociaux, disant qu'il "ne serait plus conseiller municipal de La Rochelle à compter de ce jour". Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime avait été battu d'un cheveu dans les urnes en juin par le maire sortant Jean-François Fountaine.

  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Lormont : le Markethon, une arme nouvelle contre le chômage

07/11/2019 | La première édition du Markethon de Lormont a rassemblé une trentaine de participants.

markethon lormont une

Créé il y a une dizaine d'années et implanté depuis cinq ans en Gironde, le Markethon, sorte de marché-marathon de l'emploi a eu lieu pour la première fois à Lormont ce mardi. Une initiative insolite portée par l'association AGIRabcd (Association Générale des Intervenants Retraités en vue d'Actions de Bénévoles pour la Coopération et le Développement) permettant à des demandeurs d'emploi d'aller démarcher les entreprises locales pour faire avec elles, le bilan de leurs besoins. Une démarche atypique à laquelle ont participé une trentaine de lormontais.

Ils étaient trente-trois à participer ce mardi, à la première édition lormontaise du Markethon. Trente-trois demandeurs d'emplois à se présenter sur la ligne de départ, en cette matinée pluvieuse, pour aller, par groupes de deux ou trois, démarcher quelques unes des 450 entreprises préalablement ciblées sur le territoire de la commune. Une initiative originale imaginée il y a une dizaine d'années par l'association AGIRabcd pour lutter contre le chômage : « A l'origine, le Markethon était thématique et prévu pour répondre à un besoin saisonnier (tourisme, agriculture...). Puis, il y a 7 ou 8 ans, nous avons eu envie de le développer pour lui permettre de s’adresser à toutes les populations et à tous les métiers », précise Jean-Pierre Soulé, délégué régional Nouvelle-Aquitaine de l'association. Déjà déployée plus particulièrement dans le sud de la France (Occitanie et PACA), cette opération s'implante donc à Lormont, sixième ville de Gironde à l’accueillir après Talence, Eysines, Bordeaux, Libourne et Langon ; le responsable espérant, à terme, couvrir la France entière.

Une démarche insolite

Le principe est simple : préparés en amont, briefés et armés d'un plan, d'un argumentaire et de documents à faire remplir par les chefs d'entreprises rencontrés, les candidats se répartissent sur les 46 secteurs de la ville ; chaque secteur comprenant cinq ou six entreprises à « visiter ». « L'objectif n'est pas de les envoyer démarcher des sociétés pour chercher du travail mais d'établir un premier contact avec elles, leur permettre de découvrir de nouveaux domaines d'activité et analyser les besoins des structures rencontrées. Le but étant de débusquer un maximum d'emplois cachés (70% du marché!). C'est de la discussion, de la communication avec l'artisan ou l'employeur que peuvent naître des postes », argumente le responsable qui mise sur l'adaptabilité :« On n'est pas dans quelque chose de figé. L'intérêt est de sortir de ce qui est formel, cloisonné ». Une rencontre avec le monde du travail que les candidats ont effectuée en binômes afin de créer une émulation et leur permettre de se rassurer mutuellement. Un moyen, pour eux, de démystifier l'entretien avec l'employeur. « Et ce d'autant plus qu'il n'y a pas d'enjeu. Le but n’est pas de laisser son CV (même s'il leur a fortement été recommandé de se munir de quelques exemplaires de ce document, au cas où...), mais d'aller chercher l'emploi qui peut bénéficier à l'ensemble du groupe », poursuit-il.

markethon lormont

Une initiative, fruit d'un travail en équipe

Une initiative qui a nécessité le concours de plusieurs partenaires (Mission locale de Lormont, PLIE des Hauts de Garonne et le Pôle-Emploi de Lormont) et dans laquelle la Mairie a occupé un rôle déterminant. « Notre but est d'approcher les maires -qui sont les décideurs- pour travailler avec eux, la Mairie étant l'élément centralisateur de toute opération. Nous les accompagnons et si leurs effectifs sont trop réduits, nous faisons parfois des Markethons « clé en main ». La municipalité se contentant alors d'organiser des réunions avec les différents partenaires et nous nous occupons du reste (l'administratif, trouver les entreprises...) », poursuit Jean-Pierre Soulé. Un travail préalable qui passe aussi par la préparation des candidats au travers de réunions d'information et d'ateliers : « Nous leur expliquons en quoi consiste cette initiative, le comportement qu'ils doivent avoir et comment se positionner pour poser les bonnes questions. Des ateliers théâtre sont aussi mis en place pour les aider à gagner en confiance », précise Arnaud Alibert, responsable du Service Emploi de la ville de Lormont. Possédant des profils très variés et tous domiciliés à Lormont (« un choix de la ville pour favoriser les demandeurs d'emploi du secteur et faciliter la gestion de cette première édition en limitant le nombre de candidats »), les participants se sont révélés plutôt jeunes ; 50% d'entre eux ayant entre 18 et 25 ans. « Ce sont justement eux qui ont le plus de mal à rencontrer un employeur dans de bonnes conditions car ils n'ont pas d'expérience. Cela leur permettra d'en acquérir ; peu importe les résultats du Markethon », note le représentant d'AGIRabcd, ciblant ainsi un autre intérêt de cette opération qui concernait toutes les entreprises privées de la ville susceptibles d'embaucher, tous secteurs d'activité confondus. Préparés en amont, les candidats bénéficient aussi d'un suivi par la suite et notamment d'une aide de Pôle Emploi pour préparer aux éventuels entretiens de recrutement, ceux qui sont concernés. « Les participants sont prioritaires sur les annonces pendant 6 à 8 semaines. Ils vont se positionner sur une offre (même si ce n'est pas eux qui ont visité l'entreprise, toutes les offres étant mises en commun) et revenir vers nous pour être accompagnés. Et dans 15 jours, on aura des gens qui seront partis en réunion ou en entretien », se félicite Jean-Pierre Soulé.

De fait, 207 des 450 entreprises (d’ailleurs prévenues à l'avance) ont été visitées ; 128 d'entre elles ayant accueilli des candidats qui sont au final revenus avec 68 offres dont 14 CDI et 35 CDD. Un résultat encourageant pour cette commune dont le taux de chômage en 2016 était de 25% (contre 8,5% pour la France au deuxième trimestre 2019 ; chiffres INSEE).

Le responsable d'AGIRabcd affirmant pour sa part que 20% des participants peuvent trouver un emploi par ce biais.

A noter que le prochain et dernier Markethon de l'année est prévu le 19 novembre à Langon (Salle François Mauriac).

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : ED

Partager sur Facebook
Vu par vous
9130
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires