Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/01/20 : Le conseiller départemental PS Sébastien Saint-Pasteur a annoncé ce mercredi sa candidature aux prochaines municipales à Pessac, où il conduira la liste "Réinventons Pessac". La composition de sa liste est attendue pour février.

17/01/20 : Ce 17 et 18 janvier, le parc des expositions de Poitiers accueille le Salon du lycéen et de l'étudiant. Durant ces 2 jours, les visiteurs pourront venir à la rencontre des acteurs de la formation et de l’orientation de la Région.

16/01/20 : Charente-Maritime: Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports visitera l’entreprise STELIA-Aerospace à Rochefort ce vendredi à 15h.

16/01/20 : A partir du 27 janvier, l’Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine centralise ses lignes téléphoniques pour proposer un numéro unique pour tous les départements : 09 69 37 00 33 afin de proposer "une réponse plus efficace et plus personnalisée

16/01/20 : Suite au courrier de réponse de la Garde des Sceaux, "courrier qui ne répond nullement aux attentes des avocats", le Conseil de l'Ordre de Bordeaux a décidé la reconduction de la grève avec un rassemblement le 17 janv à 10h30 devant la Cour d'Appel

16/01/20 : Angoulême: le festival international de la BD a dévoilé les 3 noms en lice pour le grand prix : Emmanuel Guibert, Catherine Meurisse et Chris Ware, suite au vote des professionnels organisé entre le 7 et le 12/01. Le lauréat sera connu le 29 janvier.

15/01/20 : Le Premier ministre Edouard Philippe a qualifié aujourd'hui de "baroque" la présence de deux ministre du gouvernement en lice pour les Municipales de Biarritz. Il donne quelques jours à Didier Guillaume et Jean-Baptiste Lemoyne pour se mettre d'accord?

15/01/20 : 3 figures de la «photographie humaniste» dans la France de l’après-guerre (Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson et Willy Ronis) seront à l'honneur les 15/02, 21/03 et 4/04 à la médiathèque de Pessac dans le cadre d'un cycle de conférences sur la photo

15/01/20 : Dordogne : Le maire de Nontron Pascal Bourdeau, âgé de 59 ans, (PS) a annoncé qu'il ne briguera pas de second mandat. Il se dit fatigué par ce mandat très exigeant. Pascal Bourdeau demeure vice-président du Conseil départemental.

14/01/20 : Thomas Cazenave, candidat LREM aux élections municipales de mars prochain à Bordeaux, recevra Stanislas Guerini délégué général du parti, le jeudi 16 janvier.

14/01/20 : 6ème édition du Colloque KLAUS, ce samedi 18 janvier de 9h à 13h, au Pavillon de l'écomusée de Marquèze où chercheurs, techniciens du Parc, acteurs de la filière forêt et élus proposeront des échanges et des débats sur le thème de la forêt et de l'eau.

14/01/20 : A Bordeaux, CGT, FSU et Solidaires et les collectifs de lutte girondins appellent à une marche aux flambeaux le mercredi 15 janvier qui débutera par un rassemblement place Stalingrad à 18h30 pour se terminer Place de la Victoire par un Bal populaire.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/20 | Les médiathèques du Grand Poitiers font revivre Toni Morrison

    Lire

    La nuit de la lecture revient le 18 janvier 2020 dans les médiathèques du Grand Poitiers pour une traversée polyphonique. Cette année, l'événement littéraire propose des expositions, des déambulations sonores, des jeux littéraires, des lectures théâtrales, des concerts de jazz et de swings, des lectures d’histoires pour les enfants, des lectures accompagnées de chants Gospels. Ce programme a été pensé pour rendre hommage au Prix Nobel de la littérature disparue l'an dernier, Toni Morrison.

  • 17/01/20 | Sécheresse: la calamité agricole reconnue pour le plateau de Millevaches (87)

    Lire

    Les agriculteurs possédant des surfaces fourragères touchées par la sécheresse qui s’est abattue juillet dernier sur le plateau de Millevaches dans la Haute-Vienne, sont invités à remplir une demande d’indemnisation sur le site TéléCalam. Toutes les parcelles des 14 communes du plateau inclus dans la zone sinistrée dressée en décembre par Le Comité National de Gestion des Risques en Agriculture sont concernées. La télé déclaration est ouverte du 20 janvier au 18 février 2020. Plus d'informations

  • 17/01/20 | L'UBB lance son équipe de rugby à 7 soutenue par CEVA Santé animale

    Lire

    La nouvelle équipe UBB Ceva Sevens fera partie du championnat de France de rugby à 7 qui sera lancé le 1er février prochain. Ceva Santé animale, premier laboratoire vétérinaire français, est déjà partenaire du club bèglo-bordelais depuis cinq ans. Deux associations seront également mises à l'honneur sur le maillot : Handi'Chiens qui éduque des chiens aidant les personnes handicapés, et l’École de Chiens Guides Grand Sud Ouest Aliénor Bordeaux. Premier match : le 1er février à Paris La Défense Arena face à Pau.

  • 17/01/20 | La Charente-Maritime organise son premier salon de l'emploi de l'hôtellerie de plein air

    Lire

    La fédération de l'hôtellerie de plein air 17 organise son premier salon de l'emploi à Marennes, le 21 janvier de 13h à 17h30 dans la salle polyvalente (entrée libre). Une trentaine de campings de tous niveaux de gammes, municipales ou privés, indépendants, franchisés ou de groupes, seront présents avec 300 postes à pourvoir l'été prochain, dont quelques CDI. Les entreprises cherchent dans tous les domaines de compétences : animation, restauration, réception, comptabilité-gestion, maintenance.

  • 16/01/20 | Nouvelle-Aquitaine : un premier "emploi franc"

    Lire

    Ce vendredi 16 janvier, la préfète de région Fabienne Buccio signera, aux côtés du directeur régional de Pôle Emploi, le premier contrat "emplois francs" de Nouvelle-Aquitaine pour un employé de Salad & Co à Bordeaux. Le dispositif, censé répondre au chômage massif rencontré par les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville, permet à l'employeur de toucher une aide de 15 000 euros sur trois ans pour un CDI ou de 5000 euros sur deux ans pour un CDD. Expérimenté depuis le 1er avril 2018, il concerne au niveau national 5660 emplois.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Lormont: « Les Folies » à l'heure du premier bilan

15/07/2019 | « Les Folies » rassemble 24 maisons individuelles autour de la rue des Arts. Un concept atypique réalisé par la Mairie de Lormont et le bailleur social Aquitanis.

les folies de lormont une

Opération expérimentale, le lotissement « Les Folies » rassemble autour de la rue des Arts, quelques dizaines de locataires, tous artistes ou entrepreneurs créatifs. Un concept original qui a vu le jour en 2017 grâce à la Mairie et au bailleur social Aquitanis. Deux ans après, Jean Touzeau, Maire de la commune, a souhaité rencontrer les habitants pour dresser un premier bilan de cette initiative atypique. Une réunion a laquelle ont notamment assisté Yasmina Boultam, adjointe à la citoyenneté, Stéphane Peres dit Perey, adjoint à la culture et à l'animation et Alexis Rousselin, Responsable de l'agence Aquitanis des Hauts de Garonne.

Ils étaient une dizaine à s'être donné rendez-vous, la semaine dernière chez Nathalie Valade, réalisatrice de courts métrages et habitante de la rue des Arts à Lormont. Tous, professionnels dans le domaine artistique ou entrepreneurs créatifs, avaient répondu à l'invitation de Jean Touzeau, Maire de la commune, afin de dresser, après bientôt deux ans de présence sur le site, un premier bilan de la vie dans le quartier. Une rencontre que l'élu avait souhaité organiser dans le cadre convivial d'un jardin privé et lors de laquelle il a pu librement échanger avec les habitants du quartier. Concept original et novateur, « Les Folies », lotissement de 24 maisons aux couleurs éclatantes, s'affiche fièrement le long de la rue des Arts située au sein de la résidence « Bois fleuri » de Lormont. Des constructions qui attirent l'attention et dénotent en comparaison des immeubles alentour. « Il s'agit, à la base, d'une opération de promotion créée par Axanis, la filiale accession d'Aquitanis, bailleur social à l'origine de ce projet co-construit avec le Maire », précise Alexis Rousselin. Concept original de logement social ciblant prioritairement les artistes et autres créateurs, « Les Folies » a rapidement séduit de nombreux candidats, attirés par l'envie de vivre dans une maison individuelle ou encore la possibilité d'exercer leur métier à domicile. Il n'empêche. Près de deux ans après l'installation des premiers occupants (elle a eu lieu en septembre 2017), quelques voix dissonantes se sont faites entendre.

 

Des nuisances aux conséquences inattendues

 

Ainsi Claire, fondatrice d'une web radio et réalisatrice de documentaires sonores, déplore-t-elle les enfants « laissés sans surveillance, qui s'ennuient et cassent tout ». Une opinion largement partagée par le groupe qui dénonce également ces incivilités. Des écueils dont le Maire reconnaît avoir conscience : « tous les jours, j'ai les rapports de média-animation et de la police nationale. Tous les matins, je vois tout le courrier de la ville », note Jean Touzeau qui évoque, pour en venir à bout, la cité éducative, l'aide à la parentalité et le travail en réseau « comme celui que (nous) sommes en train de constituer ce soir ».

Autre problème majeur, celui des nuisances sonores provoquées non seulement par la poursuite des travaux, mais aussi par l'entretien des communs (tondeuse) ainsi que par le dépôt de poubelles dans les conteneurs à toute heure du jour ou de la nuit. Un réel souci pour certains résidents qui ont eu du mal à poursuivre leur activité. « Je ne touche pas de salaire. Si je ne travaille pas, je ne touche rien », précise l'un d'eux, se plaignant d'un important manque à gagner et de sa situation actuelle de « précarité ». « Ce qui manque à ce projet, c'est le côté « profession », mis en avant mais un peu délaissé. Je fais du son et j'ai aussi été impactée, même en travaillant simplement sur un ordinateur », précise une autre habitante qui reconnaît aussi s’inquiéter quant à l'arrivée prochaine d'une seconde série de travaux.

 

Des problèmes d'adresse et de baux

 

Autre problème et non des moindres : celui de l'adresse ; toutes les maisons (bien que numérotées individuellement) étant officiellement situées au 2 rue du Colonel Fabien, ce qui induit notamment des difficultés de livraisons. L'intervention des services de la ville pour traiter la question du numérotage étant désormais prévue.

Également abordée, la question de la nature des baux a aussi permis de mettre l'accent sur quelques écueils : « Je suis venue ici pour travailler. C'est mon commerce et nous avons des baux de particuliers dont un alinéa spécifie qu'on n'a pas le droit de travailler chez soi. Ça me pose un problème pour mon assurance professionnelle. Par ailleurs, l'escalier est glissant et n'est pas conforme pour recevoir du public », avance une autre habitante. Des soucis qui interpellent Alexis Rousselin : « Les escaliers sont conformes à la destination du bâtiment. Après, pour ce qui est de l'accueil du public, c'est une question intéressante qui mérite vérification, précise-t-il, avant de faire remarquer que l'appel à projet faisait mention du fait de « travailler à domicile », pas forcément de recevoir du public. « C'est une opération expérimentale. On va tenter de trouver une solution », conclut-il.

 les folies de lormont

Et des logements mal isolés

 

Autrement plus gênant, surtout en cette période de canicule : la chaleur des logements. Un problème accru par l'absence de stores au rez-de-chaussée des maisons et la présence de tôle ondulée sur les toits. « En France, la problématique du confort d'hiver est très bien gérée. Celle qui n'est pas prise en compte, c'est celle du confort d'été », reconnaît Alexis Rousselin, tout en précisant qu'il ne peut intervenir, le bâtiment étant « aux normes ».

Dans les années qui viennent, il faudra entreprendre un gros travail autour du réchauffement climatique, peut-être en faisant monter des végétaux », suggère Jean Touzeau qui envisage d'intervenir d'ici là en demandant l'aide de la Métropole.

Une autre réunion pour faire le point des avancées est d'ores et déjà prévue à la rentrée.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : ED

Partager sur Facebook
Vu par vous
4149
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires