Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

16/10/19 : C'est à Saint-Jean-Pied-de-Port (64) que se tient les 17 et 18 octobre le congrès annuel de l'Association Nationale des Elus de Montagne. Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires participera à l'ouverture de la manifestation.

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/19 | Des lauréats pour le Challenge de la Mobilité

    Lire

    La 9ème édition du Challenge de la Mobilité, qui s'est tenue dans une vingtaine de collectivités de la région du 16 au 22 septembre (dont le but était de "promouvoir les alternatives à la voiture individuelle") vient de dévoiler ses résultats. L'évènement a rassemblé 13 127 participants et 532 "établissements" et permis de parcourir 1,3 millions de kilomètres "alternatifs". Les établissements lauréats du palmarès sont basés à Pessac (One Point), Floirac (Atelier Industriel Aéronautique), Mérignac (GIP Littoral) et Bordeaux (Business et Décision).

  • 19/10/19 | Un calendrier de l'avant solidaire à Bordeaux

    Lire

    Ce mercredi 23 octobre, la Promenade Sainte-Catherine à Bordeaux lance officiellement le calendrier de l'avant du Secours Populaire de la Gironde réalisé par l'artiste bordelais Mr Poulet. Lors d'une après-midi (entre 14h et 18h), vous pourrez acheter ce calendrier "made in France" dont les bénéfices seront reversés à l'association. Des animations gratuites seront également au rendez-vous : une aire de jeux LEGO, des jeux-concours (La Grande Récré et le restaurant Big Fernand) et des parties du jeu de société "CAP Solid'R" dont le but est de réaliser un projet de solidarité.

  • 19/10/19 | Bordeaux-Londres : deux gares jumelées

    Lire

    Ce vendredi lors d'une cérémonie la gare de Bordeaux et celle de Londres-Saint Pancras ont officiellement été jumelées. Il s'agissait en fait de conforter le projet de ligne ferroviaire entre Bordeaux et Londres, pour l'instant prévu pour 2022 et qui mettrait les deux villes à cinq heures de distance. Si l'opérateur n'a pas encore été défini lors de cette cérémonie qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Royaume-Uni, les premières discussions entamées font état de deux à quatre allers-retours par semaine.

  • 18/10/19 | 180 exposants au Salon de l'habitat et de l'immobilier à Biarritz

    Lire

    Dès ce jour à la halle Iraty de Biarritz et jusqu'à dimanche, près de l'aéroport, se tiennent deux salons complémentaires, Solution Maison pour son aménagement et un second qui rassemble les constructeurs et promoteurs de la Région. Sans oublier les Offices HLM. Des conférences à thèmes seront en outre organisées. Dans un secteur immobilier très tendu et très convoité au Pays basque, une visite qui s'impose, de 10 h à 19h. Entrée 6 euros et à 3 euros pour...les plus de 60 ans. Gratuit pour les moins de 18 ans.

  • 18/10/19 | Congrès des départements : la gauche dénonce un "mépris"

    Lire

    Vive réaction du groupe de gauche (PS, PCF, PRG) ce vendredi dans le cadre du Congrès des Départements de France (du 16 au 18 octobre à Bourges). Dans un communiqué conjoint, il souligne "le mépris de l'exécutif" suite au refus de participation au congrès d'Edouard Philippe. Ils exigent le maintien de leur autonomie financière, le soutien à l'expérimentation, et affirment que "l’Etat doit 9 milliards d'euros aux Départements" et "masque cette réalité par un effet d’annonce autour d’un fonds insuffisant de 250 millions d'euros".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Lormont : troisième cession des rencontres citoyennes pour Alpilles-Vincennes/Bois fleuri/Bourg Doyen

22/06/2018 | C’est au centre Brassens-Camus qu'a eu lieu mercredi soir, la cinquième et dernière des rencontres citoyennes de l'année de la ville de Lormont

RC alpilles-vincennes 2018 une

Cinquième et dernière des rencontres citoyennes 2018, Alpilles-Vincennes/Bois fleuri/Bourg Doyen s'est déroulée mercredi soir au centre Brassens-Camus, en présence d'un public visiblement concerné par l'avenir de son quartier. A la grande satisfaction de la municipalité, instigatrice, depuis 2014, de ce modèle de démocratie participative. Une troisième édition au cours de laquelle ont notamment été abordés les problèmes relatifs à la mobilité, la propreté et la tranquillité publique.

Ils étaient près de soixante-dix à assister, mercredi soir, au centre Brassens-Camus, aux rencontres citoyennes du secteur Alpilles-Vincennes/Bois fleuri/Bourg Doyen. Un rendez-vous qui clôturait la troisième cession de cet exercice de démocratie participative débuté en février avec les Hauts de Lormont et dont la participation va crescendo ; 91 coupons-réponses ayant été remis, contre 49, la fois précédente. Quant aux thématiques abordées, les lormontais ont, cette fois encore, cité en tête des problèmes à régler, les questions liées à la mobilité. Et notamment, les difficultés de stationnement. « C'est une préoccupation quasi générale des parc HLM » note Jean Touzeau, au sujet du quartier Alpilles-Vincennes, la place de stationnement n'étant pas liée à l'appartement et la seule solution étant le partage de l'espace public. « Une des solutions serait de réglementer cet espace », poursuit le Maire, qui a lancé une réflexion sur le sujet. Concernant Bourg Doyen, « il est difficile de ménager circulation et stationnement car le quartier n'a pas été conçu pour les voitures. Nous sommes à la limite du possible quant à la présence de l'auto dans le vieux bourg », constate l'élu.

Également en cause, la vitesse de circulation. Réglementée sur tout le territoire de la commune -et souvent à 30km/h-, elle ne peut être respectée sans le concours d'une « volonté citoyenne », insiste Jean Touzeau, qui en appelle à la responsabilité de chacun. Enfin, concernant les transports en commun, « Lormont est une des villes les mieux desservies de la Métropole grâce à la liane 7 et au tram A, une des lignes les plus fréquentées du réseau », note-t-il, avant de préciser qu'une demande a été faite par la mairie pour obtenir davantage de Vcub et de navettes fluviales.

Propreté et tranquillité publique

Également en tête des préoccupations des lormontais, les questions de propreté occupent une place majeure. Le Maire ayant, pour sa part, pris l'initiative de créer un groupe pour travailler à la question avec les partenaires et les délégataires. Un élu qui, concernant la collecte des déchets, note également qu' « il relève de l'engagement citoyen de sortir les poubelles et les encombrants aux jours et heures prévus à cet effet et de veiller à ne pas empêcher la collecte par un stationnement gênant ». Quant aux dépôts d'ordures sauvages, à l'instar de ce qui se fait à Bordeaux centre, ils seront bientôt sanctionnés par des amendes.

Autres comportements dénoncés par le Maire lors de ces rencontres : ceux portant atteinte à la tranquillité publique : « Je suis choqué par cette violence qui émerge chez les jeunes générations. Il y a une réflexion à avoir sur l'écoute et le respect de l'avis différent », précise Jean Touzeau, faisant notamment référence aux rodéos motos. Une « véritable violence à laquelle les lois de la République doivent apporter une solution ». « On a un grand nombre de policiers sur ce secteur mais agir sur les rodéos est compliqué pour nous », explique Frédéric Andrzejewski Capitaine de police de la division des Hauts de Garonne, arguant un carcan législatif. Les textes de lois ne permettant la confiscation de l'engin qu'en cas de refus d'obtempérer ou de mise en danger de la vie d'autrui. A noter qu'un texte est actuellement à l'étude au Parlement pour faciliter cette intervention. La police invitant également les habitants à faire remonter les informations relatives à des faits de délinquance ou d'incivilités.

Également abordée lors de cette soirée, la question de l'accès à l'école Albert Camus dont l'entrée se fera bientôt par le parc, le grand bâtiment accueillant notamment le centre social et l'accueil petite enfance devant être démoli et reconstruit. « On va créer autour du château, un parc avec un espace piéton », rappelle l'élu, évoquant Lormont, future ville des sept parcs. Parallèlement, un cheminement entre Artigues et la rue René Cassagne doit être expérimenté jusqu'à la fin de l'année pour lutter contre les embouteillages. Autre question, celle des ralentisseurs : « il y a beaucoup de demandes mais pour des raisons techniques, on ne peut pas en mettre partout ». La journée sans voiture ? « C'est un choix politique », précise l'élu qui souhaite ainsi favoriser les transports en commun et les cheminements doux.

A noter qu'un atelier de co-construction auquel les habitants sont d'ores et déjà invités à s'inscrire, aura lieu le jeudi 5 juillet de 17h30 à 19h dans la salle du conseil de l’Hôtel de ville.

Emmanuelle Diaz
Par Emmanuelle Diaz

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3507
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires