Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/07/20 | Charente-Maritime : le contournement de Marans revient sur la table

    Lire

    C'est l'Arlésienne du département. La construction d'une autoroute entre la Vendée et La Rochelle en contournant Marans est revenue sur la table des négociations, cette semaine, entre les présidents de Départements 17 et 85, avec le secrétaire d'Etat en charge des transports. Selon D.Bussereau M.Djebbari a présenté un projet de route classique, qui s'appuie sur la voirie existante, autoroutier ou non, arrivant plus au sud, pour 1 milliard d'euros. Un projet qui ne satisfait toujours pas les élus.

  • 11/07/20 | Le 14 juillet à Pau, les lanternes remplacent le feux d'artifice

    Lire

    A défaut de pouvoir organiser le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet pour des raisons sanitaires, la ville de Pau a choisi une autre option. 1200 lanternes volantes seront lâchées le 14 juillet au soir depuis six sites de lancer différents, selon les règles de distanciation physique. Biodégradables et ignifugées, elles seront lâchées par les habitants qui peuvent encore s'inscrire, y compris un enfant de plus de 12 ans s'il est accompagné d'un adulte. Détails et inscriptions: www.pau.fr

  • 11/07/20 | Biarritz: un pique-nique républicain pour fêter le 14 juillet

    Lire

    La maire de Biarritz MaÏder Arosteguy et le Conseil municipal proposent aux Biarrots mardi, un pique-nique républicain au lac Marion pour fêter le 14 juillet. Limité à 1000 personnes dans le respect des normes sanitaires. Chacun est invité à venir à partir de 12 heures avec ses victuailles pour profiter, dans une ambiance champêtre, en famille ou entre amis, d’un moment convivial et musical aux normes sanitaires. Toutefois, les personnes intéressées doivent obligatoirement s'inscrire sur le site de la ville: www.ville.biarritz.fr

  • 11/07/20 | L'Arsenal de Rochefort devient Grand Site de France

    Lire

    C'était dans les tuyaux, la nouvelle a été officialisée ce 9 juillet par le réseau des Grands Sites de France. L'estuaire de la Charente, Rochefort et son Arsenal ont été labellisés Grand site de France pour 6 ans - décision validée par le ministère de la transition écologique. Ce label reconnaît le travail réalisé sur la préservation durable des paysages et de l'accueil du public. Le territoire devient le 3e site du genre en Nouvelle-Aquitaine après le Marais Poitevin et la Vallée de la Vézère.

  • 10/07/20 | Caussade (47) : prison ferme pour Franken et Bousquet-Cassagne

    Lire

    Poursuivis pour avoir réalisé sans autorisation la retenue de Caussade (47), Patrick Franken et Serge Bousquet-Cassagne sont condamnés par le tribunal correctionnel d'Agen à 9 et 8 mois de prison ferme assortie de la révocation d'un sursis précédent, soit 22 et 13 mois ferme. S'ajoutent 65 000€ de dommages et intérêts aux associations écologistes partie civile, 32 907 € à Enedis pour la destruction d'un poteau électrique et 2 400 euros de préjudices moral, et enfin une amende, pour la chambre d'agriculture, de 40 000€ dont 20 000€ avec sursis. Les deux hommes ont dit faire appel de cette décision.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Mobilités à Bordeaux : "Un réseau tram et train complet plutôt que le métro"

30/09/2019 | La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT) Nouvelle-Aquitaine est catégorique sur les nécessités en matière de mobilité urbaine.

La ligne D du tramway a de forts enjeux politiques

Les associations d’usagers des transports rassemblées à la FNAUT, ont évoqué, le 20 septembre, les grands enjeux de la mobilité urbaine et inter-urbaine régionale. Les membres de la FNAUT sont unanimes sur deux points : le réseau ferroviaire et tram autour de Bordeaux est à améliorer, et le métro est un projet « irréalisable ». Christan Broucaret, Président de la FNAUT Nouvelle-Aquitaine, évoque des solutions simples et déjà existantes pour relier la métropole à sa périphérie [Jusque dans le Médoc au nord et Créon au sud], mais qui « demandent du courage politique », d’après les associations.

« La Métropole manque de culture des transports, et c’est inquiétant ». Christian Broucaret, Président de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports Nouvelle Aquitaine ne mâche pas ses mots quand à la gestion politique des mobilités par Bordeaux Métropole. En effet, pour ce qui est du développement d’un réseau tram complet, le spécialiste des transports regrette un manque de courage politique. « Si on veut être une métropole, il faut être efficace. Pour la fermeture du Pont de Pierre, et le passage de la ligne D du tram par Fondaudège, les élus ont osé ». Ces critiques ne sont pas gratuites, la FNAUT Nouvelle-Aquitaine a des idées pour un réseau de transport doux traversant toute la métropole.

La FNAUT prône un réseau de transports en commun circulaire

Lorsque la Ligne D et l’extension de la ligne A jusqu’à l’aéroport seront achevées, « 78 % des habitants de la métropole auront le tram à moins de 500m », précise Christian Broucaret. Ce dernier appuie d’ailleurs sur le fait que dans les 22 % restants, la commune de Gradigan dans sa quasi-totalité n’est pas desservie. Pour Dominique Rolland, Président de l’Association Prendre le Tram A Gradignan (PLTA), le projet de la Métropole n’est pas clair : « Deux projets nous sont proposés suite à la concertation de mai. Si sur le papier la Bordeaux Métropole nous montre sa bonne volonté, dans le fond c’est un peu plus compliqué ». En effet, le premier axe de réflexion de la Métropole fait état d’une troisième branche de la ligne de tram B. Cette dernière bifurquerait depuis le campus et viendrait irriguer Talence et Gradignan jusqu’à Beausoleil. Pour PLTA, l’intérêt du raccordement de Gradignan au réseau Tram est double : désengorger la commune, mais aussi permettre à des travailleurs arrivant de Léognan et Cestas, « nombreux » d’après Dominique Rolland, de laisser leur voiture pour terminer leur trajet en tram. L’association Gradignanaise prévient toutefois : « il n’est pas cohérent d’allonger la ligne B si des efforts de renforcement ne sont pas faits en termes d’alimentation électrique et d’aiguillage de retournement, poursuit Dominique Rolland. De nombreux problèmes techniques surviennent entre Peixotto et Saint Nicolas, avec des trams bloquant les voies sans pouvoir se retourner ». Une autre concertation métropolitaine concernant Gradigan a été lancée le 23 septembre dernier.

Le plan du réseau Tram avec les projets de modification de la FNAUT

 Le plan du Tram bordelais avec, en trait fin, les suggestions de la FNAUT Nouvelle-Aquitaine ©FNAUT-NA

Le raccordement de Gradignan au réseau Tram de la métropole n’est pas la seule solution proposée par les adhérents de la FNAUT. Christian Broucaret évoque plusieurs solutions réalisables pour, à terme, avoir un réseau de transport en commun circulaire, recouvrant tout le territoire. « La Ligne D passera par la Halle Sainte Germaine, reprend le Président de la FNAUT Nouvelle-Aquitaine, et nous proposons d’y faire un raccordement tram vers Parempuyre. Quand la gare de Ravezies a été fermée, nous avons perdu 40 % des usagers du Médoc, une liaison tram permettrait de les récupérer ». La Fédération des Usagers du Transports insiste sur la nécessité de relier les lignes de tram entre elles : d’ici 2023 et la Coupe du Monde de Rugby, dont 5 matchs se joueront à Bordeaux, la FNAUT juge indispensable de faire un raccordement entre la ligne B à Bacalan et la ligne C au Parc des Expositions. « Le stade conserverait ainsi la sortie des voitures, tout en permettant d’évacuer plus de monde d’un coup », éclaire Christian Broucaret. La FNAUT propose deux autres solutions : une ligne à côté de la piste cyclable Roger Lapébie, remontant Bouliac et Cenon, pour aller jusqu’à Cracovie en passant par le pont Chaban-Delmas et la place de Latule, au bout des Boulevard. Enfin, quand le pont Simone Veil sera achevé, la FNAUT souhaite un raccordement Aréna-Rive Gauche.

« Les emprises existent déjà »

Les quelques projets évoqués plus haut ne sont pas des idées lancées à la légère. « Les emprises existent déjà, et la majorité de ces idées ne prend pas de place à la voiture », assure Christian Broucaret. En termes de coût, la FNAUT rappelle que le taux de couverture recette/dépenses du tram est de 72 % (contre 17 % pour les bus par exemple), et que réorienter le public vers les modes de déplacement doux comme le tram permet d’économiser sur l’entretien des routes. Les lecteurs les plus concentrés l’auront compris : la FNAUT est catégoriquement opposée à un métro bordelais, « irréalisable et cinq à dix fois plus cher », mais insiste sur la nécessité d’avoir un réseau de tram efficace, avec par endroits des sections souterraines, notamment au croisement des lignes. « Les liaisons souterraines se font en France, et marchent. Il suffit d’aller voir ce qu’il se passe à Lille, Strasbourg, Rouen, ou Nice », conseille Christian Broucaret.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : TBC

Partager sur Facebook
Vu par vous
5664
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires