Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/12/21 : Le bordelais Fabien Robert, conseiller municipal de Bordeaux, conseiller métropolitain, et conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine a été nommé lors du conseil national du MoDem, Secrétaire général adjoint du parti par son président, François Bayrou.

03/12/21 : Noël à Bayonne débute ce week-end, avec un lancement officiel aujourd'hui à 17h30 et l’arrivée du père Noël tel un funambule sur la Nive. Pour ce week-end d'inauguration : marché de Noël, lâcher de lanternes, 2 jours autour des saveurs, animations…+ d'info

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/21 | Lascaux en réalité virtuelle, une première mondiale en Belgique

    Lire

    Le Préhistomuseum, situé à Liège-Flémalle, accueille en exclusivité mondiale, du 4 décembre au 31 mai 2022 la première étape de la tournée internationale de l’exposition immersive de Lascaux. Equipés d'un casque, les visiteurs sont invités à pénétrer virtuellement dans la chapelle Sixtine de la Préhistoire. Les visiteurs découvriront la grotte en trois dimensions, de la salle des Taureaux jusqu’au diverticule des Félins. De l’exposition Lascaux 3, il reste un fac-similé, celui de la célèbre scène du Puits avec son homme mort.

  • 07/12/21 | Compost'Expo : Les biodéchets font salon

    Lire

    Le 1er salon néo-aquitain sur la prévention et la gestion de proximité des biodéchets se tient les 9 et 10 décembre au Stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Organisé par le Réseau Compost Citoyen Nouvelle-Aquitaine, Compost'Expo présentera des matériels et services à l’usage des pros et des citoyens : composteurs individuels et collectifs, lombricomposteurs, des équipement de jardinage écologique, des bacs de culture autofertiles, des solutions de collectes, des armoires de tris, des formations qualifiantes, des solutions de collecte... Deux jours aussi de conférences livrées par des experts. Programme et informations

  • 07/12/21 | Covid 19 : Ouverture d'un nouveau centre vaccinal à Mérignac

    Lire

    Face à la montée de la cinquième vague et à la nécessité d’administrer une troisième dose aux adultes, la Ville de Mérignac en partenariat avec l’ARS va ouvrir un nouveau centre de vaccination à la Maison des Associations (av. du Maréchal de Lattre de Tassigny) à partir du jeudi 9 décembre du lundi au vendredi de 12h à 19h. 7 lignes vaccinales seront ouvertes (soit 500 vaccins/jour), pour parvenir à un fonctionnement à taux plein sur 9 lignes à mi-décembre 2021 (soit 750 vaccins/jour) jusqu'à fin février. Seul le vaccin Moderna sera administré, il est destiné aux plus de 30 ans. Accès sur rendez-vous.

  • 07/12/21 | Une cité éducative à Soyaux

    Lire

    Le 2 décembre, une convention tripartite a été signée pour la cité éducative de Soyaux. Les cités éducatives ont pour objectif de fédérer tous les acteurs des quartiers prioritaires et d'en faire des lieux de réussite en accompagnant les jeunes depuis la petite enfance jusqu'à l'insertion professionnelle. Avec cette convention, 5 axes vont pouvoir être développé au cours de ces 3 prochaines années à Soyaux : l'aide à la parentalité, la réussite éducative, le bien-être des enfants et des acteurs, la citoyenneté et l'accès à la culture.

  • 06/12/21 | Dordogne : La banque alimentaire collecte 100 tonnes de denrées

    Lire

    Grâce à la générosité des Périgourdins, La Banque alimentaire de la Dordogne a collecté 100 tonnes de produits alimentaires et d’hygiène les 26 et 27 novembre dernier, "ce qui n’atteint pas le record de l’année dernière (131 tonnes), mais qui est un score plus qu’honorable par rapport à 2018 et 2019", analyse le président Francis Herbert. Ces produits seront distribués à des familles dans le besoin par l'intermédiaire d'un réseau de 70 structures. En Dordogne, 12000 personnes sont concernées par cette aide.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Nouveau protocole de coopération entre Bordeaux Métropole et Limoges

04/07/2019 | Nicolas Florian, Patrick Bobet et Emile-Roger Lombertie (maire de Limoges) signent le protocole pour une coopération Bordeaux-Limoges entre 2019 et 2022.

1

Le projet avait été initié par Alain Juppé. Après sa démission « surprise » en février dernier, le nouveau maire, Nicolas Florian, a repris son idée. Celle d'une coopération entre Bordeaux Métropole et la Ville de Limoges, qui souffre de son enclavement. A en croire les élus présents lors de la signature du protocole de coopération, ce mercredi 3 juillet, les deux villes auraient beaucoup à y gagner. Bordeaux poursuit son projet d'ouverture aux villes moyennes, initié en 2014, et met à présent le cap vers l'Est.

« L'alliance des territoires c'est la vraie démarche anti-fracture » assure Mylène Villanove, conseillère municipale déléguée en charge des relations territoriales. Dans un contexte où l'on ne peut ignorer la fracture territoriale, souvent à l'origine de la fracture sociale, la coopération entre communes apparaît d'autant plus essentielle. Pour la conseillère, « La réciprocité est au cœur de notre action publique ». Les protocoles sont adaptés à chaque ville-partenaire. Ici, l'objectif est de tisser des liens entre Limoges, Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux sur les domaines de l'urbanisme, de la culture et de la mobilité.

Culture et urbanisme en lignes de mire

Pour Patrick Bobet, président de Bordeaux Métropole, les deux villes peuvent se prêter main forte en terme de développement urbain. Si elles partagent leur statut de capitales (respectivement de la Gironde et du Limousin), Limoges n'a pas encore eu l'occasion d’accueillir toutes les expériences dont a pu bénéficier Bordeaux. « Le plus intéressant, c'est que notre expertise, notre histoire, puisse servir votre histoire, que nous puissions travailler ensemble » explique Patrick Bobet.

Mais le partenariat devrait être aussi culturel. En effet, les deux agglomérations ont été inscrites au patrimoine culturel de l'UNESCO et se distinguent par leurs statuts de Villes d'arts. Des relations en ce sens sont donc à prévoir : mise en commun de spectacles d'opéra, et pourquoi pas échanger sur les biennales qui ont lieu dans les deux villes, la fête du vin et la fête du fleuve pour Bordeaux et la manifestation « Toques et Porcelaine » à Limoges. Le président de la Métropole, en tout cas, ne l'exclue pas.

Un axe routier entre Limoges et Langon

Au delà de ces questions, la coordination sur la mobilité et les infrastructures semble être la plus attendue. L'idée, qui avait déjà été évoquée par le passé, est celle de la construction d'un barreau autoroutier qui relierait Limoges à Langon. L'objectif : « mieux connecter les deux villes » comme l'annonce le maire de Bordeaux mais aussi, et surtout, dégager la rocade bordelaise. Un partenariat qui présenterait donc un double intérêt, comme le souligne Nicolas Florian : « l'intérêt pour la métropole bordelaise c'est de décongestionner sa rocade, l'intérêt pour Limoges c'est d'être désenclavée ».

Patrick Bobet est plus prudent sur ces questions. Il évoque « un groupe de réflexion » qui devrait voir le jour à la rentrée de septembre pour évaluer si ce projet de barreau routier est encore utile et opportun. Pourtant, les élus semblent tous d'accord. Seul point qui fâche : l'opportunité de construire, une fois encore, un axe autoroutier, à l'heure où l'urgence climatique commence à se faire sérieusement sentir. Pour Nicolas Florian, maire de Bordeaux, il s'agit avant tout d'une histoire de pragmatisme. « Il faut aller vers plus de rail mais vous ne mettrez pas physiquement tout le fret autoroutier sur du rail » déclare-t-il, « Concilier TER, fret et lignes à grande vitesse sur les mêmes lignes ne sera pas possible. » Pour lui, tant que nous n'aurons pas trouvé de substitut à la TICPE, la taxe sur les produits énergétiques dont les carburants, anciennement TIPP, qui représente le 3ème poste de recette du budget de l'état, le problème restera le même. Élargir un barreau routier qui existe déjà apparaît alors comme la seule solution « raisonnable », d'autant plus que les camions pollueront moins en roulant plus vite, sur des voies désengorgées. « Aujourd'hui, où on crève complètement avec cette pollution aux particules fines, ou on réfléchit à la diminuer » conclut Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges. Le développement du fret par le rail ne semble pas encore être à l'ordre du jour.

Sarah Dumeau
Par Sarah Dumeau

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
9055
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires