Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/19 : La Rochelle : une réunion publique de présentation du projet de protection contre les submersions marines du quartier de Port-Neuf se tient mardi 22 janvier à 18h30 à la Maison de quartier de Port Neuf, Place de l’île-de-France.

21/01/19 : Dans un propos à France 3 Vincent Feltesse, ancien président de la Communauté urbaine de Bordeaux et membre de la minorité municipale, indique qu'il a signifié à Olivier Faure son départ du PS :J'ai besoin de continuer à produire, le PS empêche ça." 

21/01/19 : Construction de la retenue d'eau de Caussade. La préfète du 47 a fait apposer des scellés sur les engins de chantier. Par arrêté du 14 décembre 2018, les travaux de construction de cette retenue d’eau est suspendue et se poursuivent illégalement.

21/01/19 : Pour éviter les débordements des manifestations des gilets jaunes à Bordeaux, l'association des commerçants à décidé de décaler la braderie, organisée traditionnellement du jeudi au samedi. Elle se tiendra donc du mercredi 6 au vendredi 8 février.

21/01/19 : Ce mercredi 23 janvier, le service V3 (vélos en libre-service) de Bordeaux Métropole change de système d’exploitation pour un plus moderne. Une coupure totale du service aura donc lieu de 8h00 à 9h00 avec une réouverture progressive des stations.

20/01/19 : Pour la première fois depuis le début du mouvement, les gilets jaunes de Dordogne ont organisé samedi à l’occasion de l’acte X, un rassemblement départemental à Bergerac. Environ 1400 personnes ont défilé dans les rues de la sous préfecture.

19/01/19 : Nouvelles violences et affrontements avec incendies de véhicules en fin d'après-midi à Bordeaux: la manifestation GJ a dégénéré, les casseurs sont entrés en action et les forces de l'ordre ont dû recourir aux véhicules blindés

18/01/19 : Bordeaux: l'opération de parking gratuit place des Quinconces reconduite ce dimanche et étendue à demain samedi et jusqu’à la fin des soldes : environ 400 places de stationnement libre de 9h30 à 20h chaque samedi et dimanche jusqu'aux 16 et 17 février

18/01/19 : Le nouveau service de location de vélos de l'agglomération du Grand Périgueux s'appellera "Périvélo". 400 deux-roues (à assistance électrique, pliants, vélos classiques) seront progressivement mis à disposition pour les usagers à partir du printemps.

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/19 | RN147 : la Région dit oui !

    Lire

    Et un financeur de plus pour l'élargissement de la RN147! Le Conseil Départemental de Haute Vienne engage 11 millions d'euros pour l'élargissement de la RN147 entre Couzeix et Nieul. L'annonce du soutien de la Région a été saluée par Jean-Claude Lebois, Président du Département de la Haute-Vienne. Ce dernier incite d'ailleurs Alain Rousset (Psdt région NA) à faire en sorte que l'État acte la réalisation d'un autre élargissement sur la RN147, cette fois-ci entre Berneuil et Chambôret.

  • 21/01/19 | Avis de recherche à Châtellerault

    Lire

    Le Centre des Archives de Grand Châtellerault souhaite faire sortir de l’oubli l’histoire de nombreuses photographies du fonds Arambourou. Pour ce faire, le Centre invite les Châtelleraudais un jeudi après-midi par mois à des ateliers collaboratifs où le moindre indice d’identification sera le bienvenu. Le fonds Arambourou totalise 17 000 pièces qui appartiennent à l’histoire de la photographie et à celle de la ville. Alors rdv les jeudis 24/01, 14/02, 21/03, 11/04, 16/05 et 20 juin !

  • 21/01/19 | Forum de recrutement au Carré des Jalles

    Lire

    C'est le rendez-vous pour l'emploi saint-médardais, et il est de retour! Ce mercredi 22 janvier, la Ville accueille le 11ème forum annuel "Direct Recrutement" au Carré des Jalles (Place de la République, Saint Médard-en-Jalles) de 9h à 13h. Des entretiens et des animations autour de la formation ou de la création d'entreprise sont prévus toute la matinée. 34 entreprises du territoire seront présentes afin de recruter 250 candidats dans plusieurs secteurs.

  • 21/01/19 | 3 siècles d’état civil bordelais de l’Ancien Régime désormais en ligne !

    Lire

    Les Archives Bordeaux Métropole viennent de mettre en ligne l’intégralité des registres paroissiaux de Bordeaux, clôturant ainsi le programme initié en 2014. 201 656 nouvelles pages numérisées des 910 registres, répertoires et tables des cultes catholique, israélite et protestant, de 1541 à 1793, pour Bordeaux qui viennent enrichir l’offre en ligne des Archives Bordeaux Métropole. archives.bordeaux-metropole.fr

  • 21/01/19 | Elections Chambre agriculture : mécontentement de l’ADRA47

    Lire

    "L’association de défense des retraités agricoles de Lot-et-Garonne (ADRA 47) dénonce une situation d’irrégularité concernant son bulletin de vote numérisé, servant au vote électronique dans le cadre des élections professionnelles en cours. L’intitulé de l’association : « ADRA 47 », ne figure à aucun endroit sur www.jevoteenligne.fr. Seul le titre de la liste retenu par l’administration figure : « Liste de défense des retraités agricoles, au service des exploitants, des conjoints et des aides familiaux ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Objectif : Mars pour les chercheurs du LAB de Talence

28/03/2018 | Des chercheurs du laboratoire d'astrophysique de Bordeaux sont actuellement impliqués dans la conception d'une caméra-laser juchée sur un rover de la Nasa en 2021 sur Mars.

rover Mars 2020

Il s'appelle Mars 2020, c'est le dernier projet en date de la Nasa qui décollera à l'été 2020 en direction de la planète rouge dans l'espoir d'y étudier des traces de vie. Si l'opération est très complexe, la construction du rover de plus d'une tonne l'est aussi. Surprise, c'est une équipe de chercheurs du LAB de Talence qui est chargée de fabriquer SuperCam, la caméra laser très sophistiquée qui surmontera le robot. À l'occasion d'une série de conférences organisées pour détailler son implication, ce mardi 27 mars à Talence, nous sommes allés demander quelques précisions aux chercheurs affiliés au projet SuperCam. On décolle pour Mars.

Il faut bien l'avouer, quand on pose les yeux dessus pour la première fois, on se demande bien comment il va pouvoir rouler sur Mars en février 2021, date à laquelle son arrivée est prévue par la Nasa, tout en sachant qu'il s'agit bien sûr d'une maquette. Mais pas n'importe quelle maquette, car l'engin dont on parle fait bien trois mètres de long et presque autant de large (2,8 mètres), comporte six roues motrices et quatre directrices. Le vrai engin, lui, s'appelle Mars 2020, c'est le dernier projet de rover né après son grand frère (qui est en fait plus petit), Curiosity, qui ces jours-ci vient de dépasser le cap des 2000 sols à la surface de Mars après six ans d'exploration du cratère Gale. Une exploration qui a permis des avancées sensibles pour répondre à LA question que tout le monde se pose : cette planète, si proche de la nôtre, a-t-elle une chance d'abriter la vie ? "Avec Curiosity, on a démontré qu'il y avait toutes les conditions physico-chimiques pour que se développe la vie sur Mars, ce qui ne veut pas forcément dire qu'elle l'a fait", précise Sylvestre Maurice, responsable scientifique du projet, astronome et astrophysicien à l'Irap (Institut de recherche en astrophysique et planétologie) de Toulouse. L'une des particularités de Curiosity, c'est Chemcam, un instrument disposant d'un laser de puissance qui mesure la composition chimique des roches dans le but de comparer le potentiel biologique de la planète à celui de la Terre. Ce Rover devrait faire la même chose, à quelques nuances près. 

Spécialités bordelaises

Si on vous parle de ça aujourd'hui, c'est parce que ce 27 mars a eu lieu, sur le campus de Talence, une série de conférences baptisée "Rover 2020, du Bordeaux sur Mars", censées préciser le contenu scientifique de cette nouvelle mission pilotée par la NASA et auxquels les scientifiques bordelais prendront la tête. Enfin, façon de parler : en fait, la tête du rover contient une caméra et un laser très pointus, et ces dernièrs ont la particularité d'être Made in France. Baptisé SuperCam, le système a été conçu par six laboratoires différents répartis entre Paris, Toulouse et... Bordeaux où officie l'équipe du LAB, composée de 73 personnes, parmi lesquelles des chercheurs spécialisés dans l'étude de l'atmosphère et de la surface des planètes (c'est aussi là que travaille Franck Selsis, le Mr Exoplanètes bordelais). Évidemment, Supercam mobilise des centaines de chercheurs et scientifiques en dehors de ces six laboratoires, à Nantes ou à Grenoble notamment. "Le Rover devrait faire environ 1100 kilos", précise Sylvestre Maurice. "En France, on a reçu la responsabilité de concevoir la tête en gagnant l'appel d'offre de Thales Optronics passé en 2014, on a commencé à travailler dessus en 2015. Cependant on a fait appel à plusieurs laboratoires pour le faire, on n'était pas capables de le faire seul. Les laboratoires de Toulouse, Bordeaux et Paris se sont donc joints à nous". 

L'expertise des chercheurs et scientifiques locaux a donc été largement sollicitée, mais pour faire quoi ? On a posé la question à Pascal Bordé, le directeur du LAB. "Chemcam, qui équipe le robot Curiosity, est la génération précédant SuperCam mais il repose sur la même technique : on utilise un laser avec lequel on chauffe la roche, on la vaporise et on analyse à distance ce qui est vaporisé avec le téléscope qui se trouve dans la tête du robot. À partir de ça, on peut déterminer la composition des roches à la surface de mars et étudier son histoire géologique", précise le responsable. "Au niveau technique, ce qu'on fait plus particulièrement ici, c'est toute l'électronique de commande de l'instrument, son "intelligence", et tout ce qui est boîtiers mécaniques dans le respect de toutes les contraintes liées au spatial : tenue en vibrations, légèreté, tenue technique. Il y a tout un savoir-faire au laboratoire de fabrication mécanique et de carte électronique de commande. On a une équipe électronique très performante sur le filtrage de grands radiotéléscopes au sol et une autre spécialisée dans le pilotage d'instruments et les cartes de contrôle pour des instruments embarqués, sur des satellites, des téléscopes spatiaux ou des Rover comme ici". 

En route pour 2020

Si l'américain Caltech est chargé de la construction du rover à proprement parler, ici, on travaille donc activement sur le pilotage des instruments qui vont permettre d'étudier les roches. À une nuance près : le laser de Curiosity n'était "que" rouge, celui-ci sera rouge... et vert. En dehors de la couleur, on a demandé à Sylvestre Maurice ce que cette nouveauté changeait par rapport au grand-frère. "Le laser de Curiosity était infrarouge. Là, on lui a demandé de refaire la même chose, mais il aura un mode en plus et va devenir vert, ce qui permettra de faire de la minéralogie : grossièrement, on ne brûle plus mais on fait vibrer. Avec le rouge, je chauffe la roche à 8000 degrés pour en connaître la chimie. Avec le vert, je fais vibrer les molécules et je comprends comment les atomes sont attachés entre eux", résume le chercheur. Le but final du rover est donc bien de sélectionner des échantillons de roche, les mettre dans des tubes et les préparer pour le retour sur Terre. Ce dernier n'est, en revanche, pas prévu pour tout de suite. Le robot doit décoller dans le courant de l'été 2020 et arriver sur mars 8 mois plus tard, en février 2021. Il faudra ensuite au minimum trois ans d'exploration avant qu'une éventuelle future mission ne puisse envisager, un jour, d'aller rechercher les échantillons. "C'est la première mission de ce genre. On pense qu'ensuite, d'ici une quinzaine d'années, on sera capable de poser une fusée, d'aller chercher les échantillons collectés, de se mettre en orbite autour de mars et de les ramener sur Terre.

Les perspectives sont vastes, mais les délais de livraison des équipes du LAB, eux, sont très ressérés : ils doivent livrer SuperCam en septembre 2018. Ce qui n'empêche pas les scientifiques de commencer à penser à l'après : depuis peu, une équipe de spécialistes dont fait partie le professeur Philippe Paillou, a pour objectif d'étudier des échantillons d'eau entre l'atmosphère et la surface de mars pour étudier son cycle, Curiosity ayant permis  de faire quelques avancées en prouvant notamment que les roches d'un affleurement martien avaient été déplacées par de l'eau. Le LAB s'est donc doté dun système cryogénique, d'une chambre à vide et d'échantillons pour faire ses propres recherches, dont ils espèrent valider le protocole au moment où Mars 2020 décollera pour Mars. Le travail du LAB est donc, comme souvent, une petite partie d'un grand tout, dont les dernières avancées promettent, pour les passionnés d'espace, quelques années de patience...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
11715
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires