Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/05/20 | Le Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat n'aura pas lieu

    Lire

    La 69e édition du Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat, prévue du 18 juillet au 3 août, n’aura pas lieu. Dans ce contexte de pandémie et en raison des mesures sanitaires drastiques, les organisateurs ont préféré annuler cette édition, en liaison avec la Mairie, les services culturels du département et de la région. C'est la première fois que le Festival depuis sa création annule une saison. L'équipe du festival donne rendez-vous en 2021 aux dates habituelles avec la programmation de 2020.

  • 26/05/20 | Des vélos à assistance électrique pour les Mérignacais

    Lire

    Afin d'accompagner la période de déconfinement et la transition écologique, la Ville de Mérignac (33) lance, en partenariat avec la Maison du Vélo, un service de prêt expérimental de 49 vélos à assistance électrique pour faciliter les déplacements domicile-travail des habitants. Ce prêt sera de 3 mois maximum, non reconductible. La Ville de Mérignac espère faire évoluer son offre de service à 60 vélos d’ici fin 2020. Le service sera gratuit pendant la période expérimentale, mais une adhésion à la Maison du Vélo de 15 euros sera demandée.

  • 26/05/20 | Covid-19 : des fonds de solidarité débloqués dans le Villeneuvois

    Lire

    Pour soutenir les petites entreprises et associations, la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine et la Banque des Territoires a abondé un fonds de solidarité et de proximité porté par Initiative Lot-et-Garonne. Des prêts à taux 0% d’un montant de 5 000 € à 15 000 € maximum sont accordés aux entreprises impactées par la situation sanitaire, dès maintenant. Les dossiers de demandes doivent être déposés de manière dématérialisée sur le site dédié à cette aide d’urgence : www.fondstpenouvelleaquitaine.fr

  • 26/05/20 | Beynac: Le soutien du député Michel Delpon (LREM) à l’achèvement du chantier

    Lire

    Ce mardi matin, le conseil départemental de la Dordogne publie un communiqué dans lequel le député du Bergeracois, Michel Delpon, déclare son soutien au projet de déviation de Beynac, alors qu'il n'avait jamais pris position à son sujet. "Eu égard aux travaux déjà réalisés, je me prononce à présent publiquement contre la démolition des ouvrages déjà réalisés en raison du gaspillage d’argent public que cela représente. Je souligne par ailleurs l’impact écologique négatif que cela va entraîner."

  • 25/05/20 | Les Jardins de l'Imaginaire à Terrasson (24) rouvrent le 30 mai

    Lire

    Après les jardins d'Eyrignac et de Marqueyssac, c'est autour des Jardins de l'Imaginaire à Terrasson-Lavilledieu de recevoir à nouveau les visiteurs à partir du samedi 30 mai. Face au contexte sanitaire, le port du masque sera obligatoire. Les visites seront uniquement guidées et limitées à 9 personnes à la fois. Il faut donc réserver à l'avance. Les départs sont programmés de 10 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h 30. La saison doit durer jusqu'au 31 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Quand Plantu laisse penser son crayon

15/12/2017 | Dans le cadre des temps d’accueil périscolaires, les enfants ont découvert l’exposition Dessin pour la paix, en compagnie de Plantu.

Plantu dessine face aux enfants à la maison de quartier de Saint Bruno

Ce jeudi après-midi, la maison de quartier Saint Bruno rassemblait les générations. Les enfants agités s’impatientent de voir arriver leur idole du jour. Heureusement, celui-ci n’est pas en retard, et il est venu avec son arme à lui : le crayon. En invitant le dessinateur Plantu, l’association Cartooning for Peace et la Ville de Bordeaux proposent aux écoliers de découvrir une partie des dessins de l’exposition itinérante intitulée « Dessins pour la paix » conduisant à une réflexion sur la liberté d’expression. Depuis 2013, Cartooning for Peace, présidé en France par Plantu, propose aux établissements scolaires une exposition pédagogique de dessins de presse consacrés aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales. Cami, dessinatrice bordelaise, est également présente pour cette rencontre. Elle vient exposer quelques uns de ces dessins parues dans le « Guide du réfugié ». Sortie officiellement le 4 décembre, ce guide à pour but d’aider les réfugiés dans leurs démarches administratives.  

Liberté du dessin

Face à ces chérubins, Plantu déploie son talent : il croque. Quelques coups de « doigts » sur sa tablette, et voilà que le portrait d’Alain Juppé, présent lui aussi, se retrouve face à une salle hilare. Des éclats de rire qui cachent un message plus grave. Pour Plantu et Cami, cette rencontre permet d’expliquer aux enfants l’importance de pouvoir s’exprimer librement en dessinant. Plantu déambule à toute vitesse entre les 11 panneaux de l’exposition pour détailler quelques dessins. Du conflit israélo-palestinien aux migrants européens, cette exposition est l’occasion de réunir des dessinateurs du monde entier en dévoilant leur regard sur l’actualité. Pourtant, Plantu insiste, certains dessinateurs de presse ne sont pas toujours libres de critiquer le pouvoir en place. Le maire de Bordeaux, souvent sujet des dessins de presse, apprécie le dessinateur: « il se moque mais ce n’est jamais haineux ».

« Laisser penser ton crayon »

Plantu invite même les plus jeunes à venir dessiner sur sa tablette. Un cheval ou une drôle de glace « vous êtes le dieu de votre petite page blanche » rassure le célèbre dessinateur. Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur le début de la passion de Plantu. Toujours son doigt sur la feuille blanche en train d’illustrer son histoire il raconte son parcours : « je dessine depuis toujours, je ne parlais pas quand j’étais petit, je dessinais ». Lui qui voulait arrêter l’école à 14 ans, s’est retrouvé en fac de médecine pour faire plaisir à ses parents. Et puis le dessin l’a rattrapé « je ne sais faire que ça » dit-il. Pour Cami, son amour pour le dessin de presse se déclare en terminale. Quand elle entend parler des conflits aux Moyen-Orient par sa professeure d’histoire géographie, des coups de crayons lui viennent facilement. Si les deux dessinateurs ont fait de leur passion un métier, ils encouragent les enfants à faire de même: « la passion ça se cultive ». Même à 66 ans, Plantu avoue ne pas toujours être confiant quand il rend ses ébauches au rédacteur chef du journal Le Monde. Alors ce grand enfant le répète: il faut « laisser penser son crayon ». Lors de l’attentat survenu à Bruxelles le 22 mars 2016, il se souvient avoir publié un dessin qui ne ressemblait pas à son style habituel; « c’est le crayon qui a parlé ».

Plantu reviendra à Bordeaux , en présence d’autres dessinateurs lors de deux conférences-dessinées organisées les 15 et 16 mai 2018 à la Bibliothèque Meriadeck. Destinée pour l’une au grand public, l’autre aux enfants, elles seront au programme de « La Fabrique du Citoyen », événement porté par le réseau des bibliothèques municipales et la Direction Générale des Affaires Culturelles de Bordeaux.

Alizé Boissin
Par Alizé Boissin

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
2008
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires