Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/06/20 : Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se rend le 5 juin à Bordeaux, pour le pré-lancement du 800 360 360 : un numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise.

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales à Saint-Médard-en-Jalles (33) : J. Mangon et S. Bessière signent le Pacte pour laTransition

    Lire

    L'équipe "Rassemblons-nous sur l'essentiel!", issue de la fusion des listes "Saint-Médard, naturellement!" et " Mieux vivre Saint-Médard", conduites par Jacques Mangon, le maire sortant, et Stéphane Bessière, vient de signer un Pacte pour la Transition composé de 32 engagements en matière de transition écologique, justice sociale et démocratie locale.

  • 04/06/20 | A Eysines, le conseil municipal installé

    Lire

    Christine Bost, la maire sortante d’Eysines et réélue en mars dernier, vient d’installer son nouveau conseil municipal. Un conseil constitué de 29 conseillères et conseillers issu·es de la liste Eysines durablement menée par Christine Bost, de 4 conseillères et conseillers issu·es de la liste Fiers d'Eysines menée par Arnaud Derumaux et de 2 conseillères et conseillers issu·es de la liste Vivre mieux ensemble menée par Nadine Jimenez-Sanguinet.

  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Rive Droite : panOrama fête ses dix ans à Cenon!

10/03/2020 | Pour sa 10ème édition panOrama proposera toujours ses traditionnelles randonnées artistiques et ses nuits vertes les 31 mai et 26 septembre prochains.

Nuit verte 2018

Il y a 10 ans, panOrama, prenait place pour la première fois dans le Parc des coteaux, il s’agissait alors de faire découvrir aux habitants ce patrimoine naturel unique grâce à un événement culturel et artistique. Pilotée par le grand projet des villes (GPV), l’initiative proposait une randonnée artistique à travers le parc ainsi que des animations nocturnes. En cette année de l’anniversaire des dix ans du projet, l’objectif de réappropriation et de valorisation du parc par les habitants de la métropole reste le même, mais la renommée de panOrama n’a eu de cesse de croitre, l’édition 2018 a notamment réuni plus de 10 000 personnes.

« Le Parc des Coteaux, ce sont 400 hectares qui vont de Bassens à Floirac en passant par Lormont et Cenon » explique Charlotte Hüni, directrice du festival panOrama. Cet espace privilégié au cœur de la métropole fait l’objet de forts enjeux en 2010 lors de la mise en place de ce projet. En effet, les habitants de la métropole ne connaissaient pas ou peu le parc et il fallait qu’ils se réapproprient positivement ce lieu. A cette époque le Rocher Palmer voit le jour et l’idée de créer un espace culturel au cœur de la cité et par la même de désenclaver ce territoire, fait son chemin. « Nous avons fait le choix de l’entrée culturelle et artistique parce que cela tombait aussi à un moment ou il était bon de faire la démonstration que la rive droite est une terre de culture », raconte Charlotte Hüni.  La valorisation par une randonnée artistique et d’autres manifestations n’est donc qu’une continuité logique pour le GPV qui initie alors ce projet qui, depuis, a fait du chemin.

« La première édition en 2010 a posé les bases de deux axes forts dans la programmation, à savoir les marches, qui sont des randonnées artistiques mais aussi la Nuit Verte, une balade plus courte de nuit qui a lieu dans un seul parc; cette année cela sera à Cenon au Parc Palmer », annonce Charlotte. Pour le Parc Palmer il n’est nullement question pour Charlotte et ses équipes de faire découvrir un parc méconnu puisque comme elle le dit « tout le monde sait où se situe le Parc Palmer, mais sur la proportion qui savent où est Palmer quels sont ceux qui sont allés derrière le château Palmer ? Quels sont ceux qui sont allés de ce château au château Tranchère ? Je pense qu’ils sont nettement moins nombreux » affirme-t-elle. Au-delà de la mise en lumière d’un parc isolé ou peu connu comme cela a pu être le cas lors des éditions précédentes avec le Parc de l’Hermitage ou le Parc de l’Observatoire de Floirac, c’est ici la redécouverte d’un territoire qui prime. Montrer les possibilités des chemins qui traversent ce parc afin de rejoindre la mairie de Cenon et donc permettre aux habitants de mieux comprendre ce lieu central du quartier.

Un événement culturel qui se veut proche des habitants de la rive droite

Finalement cet événement c’est surtout une manière de s’adresser directement aux habitants en invitant la culture au centre de leur vie et de leur ville, « il y aura un gros problème si on crée un événement culturel dont la presse va parler et dont les Bordelais vont s’emparer mais auquel aucun habitant de la rive droite ne sera venu » s’inquiète Charlotte. Il est donc important pour elle de s’entourer d’acteurs de terrain mais aussi de s’implanter au cœur du quartier Palmer avec son « quartier général » qui pose cette année ses bagages en plein cœur du quartier, et propose des animations et ateliers. Ce dispositif de rencontres avec les habitants permet aussi de mieux cerner les attentes et les réticences des résidents du quartier et d’aider à mieux faire comprendre le projet et à intéresser les visiteurs.

Un intérêt qui aurait pu faiblir avec les années ; après dix ans à arpenter en long en large et en travers ce Parc des Coteaux certains pourraient douter de l’originalité des éditions qui se succèdent, mais Charlotte souhaite rassurer sur les découvertes que l’ont fait d’une année à l’autre. « Chaque édition même si l’on passe parfois par les mêmes chemins ne sera jamais la même. L’artiste qui accompagne cette marche, qu’il soit d’ici ou d’ailleurs, va apporter sa vision et sa perspective du parc, le nombre de personnes que nous sommes varie aussi beaucoup et l’expérience n’est pas la même si l’on est 50 ou 200 à marcher. On peut marcher du Nord au Sud ou du Sud au Nord et la vision du parc change alors complètement, la vitesse de marche varie elle aussi et cela change complètement notre rapport au Parc des Coteaux », clarifie Charlotte Hüni.

Après dix années au service des habitants de la rive droite et de la métropole, l’intérêt des habitants pour cet événement et les résultats sont là. « Quand on a fait la première nuit verte au parc de l’Hermitage à Lormont qu’absolument personne à l’exception des Lormontais ne connaissait, on était entre 1500 et 2000; en 2018 pour la dernière édition de la nuit verte nous étions 10 000 dans le Parc de l’Observatoire à Floirac », se félicite la responsable de panOrama. Un bilan positif donc même si elle ne souhaite pas que cet anniversaire soit l’occasion d’un bilan mais plutôt d’une ouverture vers l’avenir: « on sera attentif à ce que pour nos dix ans on soit aussi nombreux que pour les 8 ans, mais au lieu de s’arrêter sur ces dix années on va plutôt se projeter sur les 100 ans qui viennent ! »  

Clément  Bordenave
Par Clément Bordenave

Crédit Photo : Rodolphe Escher

Partager sur Facebook
Vu par vous
4236
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires