Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/20 | Charente-Maritime : appel à candidature pour 11 carrelets

    Lire

    La préfecture lance l’attribution prochaine de 11 emplacements de pontons de pêche au carrelet, répartis sur les communes de Marsilly, Saint-Laurent-de-la-Prée, Fouras, Saint-Nazaire-sur-Charente, Saint-Palais-sur-Mer et Saint-Pierre-d’Oléron. Les fiches descriptives des emplacements et la procédure de candidature seront affichées pendant un mois, du vendredi 16 octobre au mercredi 18 novembre inclus, dans les mairies concernées et téléchargeables sur le site internet de la préfecture.

  • 20/10/20 | Charente-Maritime : une journée pour devenir "aidant du numérique"

    Lire

    Le Département 17, l'agglo et la Ville de La Rochelle, SOLURIS, Net SOLIDAIRE et HUBIK organisent un évènement "Numérique En Commun[s]" jeudi 22 et vendredi 23 octobre, à la Maison du département à La Rochelle. Objectif : mobiliser les acteurs de la médiation numérique du territoire (professionnels ou non) et garantir la qualité de leur accompagnement. Ce NEC Atlantique s'adresse à ceux qui sont déjà aidants numériques, ou souhaitent le devenir. Contact: numeriqueinclusif@charente-maritime.fr

  • 20/10/20 | Espace dans ma ville : une 4ème édition à Limoges

    Lire

    Du 26 au 30 octobre, la Ville de Limoges participe à l’opération « Espace dans ma ville ». A cette occasion, les jeunes de 8 à 14 ans vont pouvoir profiter de nombreuses animations autour de la découverte de l’espace. Cette opération a pour but de sensibiliser les jeunes à la culture scientifique et spatiale au travers de l’intervention de Récréasciences et des Petits Débrouillards. Renseignements et inscription au 05 55 45 97 20.

  • 20/10/20 | Bordeaux : une structure d'hébergement d'urgence va être déplacée

    Lire

    Le centre d'accueil d'urgence (CAU) Trégey, à Bordeaux, doit être relocalisé dans le cadre de l'opération Euratlantique. La structure permettant d'accueillir 94 sans domicile fixe, doit être installée dans un immeuble de logements sociaux au cœur de la bastide, entre les lycées François Mauriac et Trégey. La fin des travaux de relocalisation du CAU Trégey, portés par Clairsienne et soutenus par le Conseil Régional, est prévue pour avril 2022.

  • 19/10/20 | Les Régions vont publier un livre de caricatures dans les lycées

    Lire

    A l'occasion du Congrès des Régions de France qui se tient au siège de la Région île de France, le président Renaud Muselier a annoncé que les 13 régions de France ont pris l'initiative de publier un livre de caricatures politiques et religieuses pour le diffuser dans les lycées. "Cet ouvrage rassemblera les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale" et "un collège d'historiens sera sollicité pour remettre en perspective le droit à la caricature dans l'histoire politique de notre pays"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Sommet Afrique-France : Bordeaux veut être force de propositions

09/01/2020 | "Bordeaux à l'unisson du sommet Afrique-France", présentée ce mercredi, est une campagne d'évènements et d'actions qui composeront les prochains mois avant le sommet de juin.

Sommet Afrique-France

Ce mercredi 8 janvier, les institutionnels bordelais et métropolitains ont donné le change. Face à la secrétaire générale du sommet Afrique-France, dont la 28ème édition se tiendra en juin à Bordeaux, la métropole et la ville ont présenté les premières participations des acteurs locaux pour faire vivre l'événement dans les cinq mois à venir, confirmant ainsi la participation de nombreuses têtes de pont locales.

"Nous ne voulons pas être dans un schéma franco-français pour expliquer aux autres comment il faut faire les choses. Nous-mêmes, il nous reste encore beaucoup à faire" a professé ce mercredi 8 janvier Nicolas Florian, dans une frontière un peu flou entre le costume de maire et celui de candidat, au moment de préciser un peu les choses quant au contenu du programme (encore non défini) du futur sommet Afrique-France, qui se tiendra à Bordeaux en juin prochain (et qui a déjà son contre-sommet programmé).

Le président de la métropole, Patrick Bobet, a été dans le même sens en déclarant "sentir un engouement local pour ce sommet, tiré par des acteurs majeurs. Nous avons su aller chercher les sociétés civiles pour éviter l'écueil de l'entre-soi. C'est une opportunité pour nous de rayonner, Bordeaux ne peut pas se passer de cette visibilité, d'où la volonté d'un stand commun entre la métropole et la ville de 300 mètres carrés qui sera situé à l'entrée de la "Cité des Solutions". Nos entreprises auront aussi des choses à montrer, d'où l'aide qu'on va leur apporter". Cette aide, c'est une enveloppe de 500 000 euros donnée par l'État pour "faciliter la participation des entreprises de Gironde".

Couleur locale

Pour ce qui est de la participation bordelaise à l'évènement, des institutions reconnues sont déjà engagées dans une démarche de participation : les Girondins de Bordeaux, la CCI ou encore les Universités de Bordeaux et Bordeaux Montaigne. L'Université de Bordeaux, par exemple, compte faire participer son consortium U7, créé à l'occasion du dernier G7 de Biarritz et lancer une campagne pour réunir d'anciens élèves africains passés entre ses murs. Bordeaux Montaigne fera partir en mars plusieurs étudiants en Tanzanie qui ramèneront des vidéos diffusées durant le sommet. À l'occasion de la cérémonie d'Honoris causa du recteur de l'Université de Dakar, Ibrahima Thioub, qui se tiendra le 21 janvier prochain, elle va lancer un "Pôle Culture" qui sera chargé de réfléchir autour des thèmes des villes et de la créativité (animation, littérature africaine, mode, musique, etc.), afin de proposer de futures performances artistiques durant l'évènement, qui seront aussi l'occasion d'accueillir un match de football (Girondins de Bordeaux/ Olympique Lyonnais) "dédié aux diasporas".

(En)Jeux politiques

En tout, la mairie et la métropole annoncent plus de cinquante évènements programmés entre janvier et juin prochain dont des conférences, projections ou expositions, sans oublier la tenue de la huitième édition des Journées Nationales des Diasporas Africaines en avril. Arts plastiques dans les écoles, panorama de littérature africaine à la librairie Mollat (et participation des autres librairies de la ville), menu africain dans les cantines scolaires… Bordeaux compte donc bien porter les couleurs, y compris au travers de son tissu économique : 245 conférences, 400 pitchs autour du thème choisi pour cette édition, "villes et territoires durables" : le Grand Port Maritime et le Barreau de Bordeaux ont déjà acté leur participation, en plus des nombreuses entreprises locales qui devraient aussi être de la partie (pour environ 1000 entreprises en tout, dont 500 africaines).

Politiquement, enfin, Bordeaux compte s'engager au travers de So Coopération, le réseau régional pour la coopération et la solidarité internationale. Son président, Jean du Bois de Gaudusson, a ainsi précisé que le réseau tiendrait "deux ateliers dans la Cité des Solutions. Quand on parle des relations entre les pays africains et la France, on ne peut pas éliminer le problème de la gouvernance. Nous essaierons de réfléchir à la réinvention des modes de gouvernance existants, pourquoi pas avec les chefs d'États eux-mêmes. On s'interrogera aussi sur la société civile et les solutions qu'elle peut apporter aux villes durables". Vaste programme, donc, censé, s'il en est, passer un message : on ne compte pas faire ça dans notre coin. La preuve : pas moins de 25 000 personnes sont attendues. Et si, tout comme le contenu complet, le dispositif de sécurité n'a pas encore été esquissé, nul doute qu'il devrait aussi être au programme. Le contexte n'aidera pas : le 13 janvier prochain (après un report en fin d'année), Emmanuel Macron rencontrera à Pau les cinq chefs d'État africains du Sahel (Niger, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie, Mali) pour clarifier la présence militaire française face à des attaques des groupes islamistes de plus en plus fréquentes et meurtrières (notamment celle du 11 décembre au Niger). Gageons que la grand-messe bordelaise sera plus détendue que le rendez-vous palois...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4666
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires