Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Métropole | Terremoto secoue l'édition bordelaise

25/07/2016 | Cet été, trois jeunes bordelais tout sauf rentiers lancent une maison d'édition indépendante. Zoom sur un pari fou, qui ne l'est finalement pas tant que ça.

Terremoto

Ils ont la simplicité de leur âge, mais ils en veulent et ça se sent. Terremoto (« tremblement de terre » en espagnol et en italien), c'est l'histoire de jeunes qui essaient. Tous trois passionnés de culture et créateurs dans leur temps libre, Clémentine, Pierrick et Adrien ont pris l'habitude d’interpeller leurs artistes préférés sur Internet. Une manière directe, par un message ou un simple commentaire, de proposer des collaborations à ceux qu'ils admirent - qu'ils soient célèbres ou non. Pour eux, le web permet cela : « Jeter des bouteilles à la mer, et voir ce qui se passe », résume Pierrick. Ca ne coûte qu'un peu d'audace.

La stratégie s'est révélée gagnante. La maison d'éditions, créée en avril 2016 avec une problématique de départ assez courante - « on voulait commencer quelque chose, mais avec assez peu d'argent à mettre sur la table », explique Clémentine - s'est stabilisée autour de partenariats avec plusieurs artistes connus, d'un accord avec un imprimeur et d'un nom, « qui fait penser à une marque de motoculteur », ironise Pierrick. Mais leur donne, blague à part, la permanence dont ils avaient besoin.

 Un premier livre publié à l'automne

 Avec deux publications assurées, une troisième en route, et une myriade de projets annexes en développement, Terremoto se porte bien. Après quelques jours de teasing – rompus à la com ' et de toutes façons digital natives, ils déploient le versant Internet de leur projet avec aisance - le premier titre a été annoncé la semaine dernière.

L'auteur n'a rien d'un anonyme. Déjà culte chez les jeunes et admiré dans le monde de la BD et du graphisme, fort de 81 500 followers sur Instagram , l'artiste espagnol Ricardo Cavolo pourrait paraître inaccessible. Ce n'est pas le cas. Contacté très simplement – à nouveau – par Internet, il accepte avec enthousiasme la publication en France d'un de ses comic books, El desorganismo de Daniel Johnston, par les petits inconnus de Terremoto.

La BD, sortie en 2013 en Espagne et en 2016 aux États-Unis, relate avec un onirisme organique la vie du chanteur et artiste américain Daniel Johnston, devenu icône d'une certaine scène indépendante. Une trajectoire accidentée, fracturée par la folie et un rapport souvent schizophrène aux autres, au corps, au monde. Les membres de Terremoto, fans de l'univers du chanteur comme des graphismes exubérants de Cavolo, en proposent aujourd'hui une version augmentée.

 Des bonus et des concerts

Car Terromoto ne se contente pas d'acheter des droits. Des produits dérivés, des concerts et des expositions à Bordeaux sont à prévoir. C'est le cahier des charges de l'éditeur : proposer plus que l'objet-livre, si possible en produisant des événements et des collaborations avec d'autres artistes. « Faire des ponts , qui emmènent au-delà du livre », selon Pierrick et Clémentine.

La version française d'El desorganismo de Daniel Johnston sera ainsi enrichie d'une couverture et d'annexes inédites. Fascinés par la personnalité de Johnston, les trois amis ont même réussi à contacter ceux qui l'ont bien connu pour rassembler des anecdotes sur le chanteur. Des collaborateurs et amis parmi lesquels le guitariste de Beck et producteur Jason Falkner, ou le pop-artist Ron English, tous impatients de raconter des histoires qu'ils gardent pour eux depuis lontemps « Ils avaient hâte de nous en dire plus » se souvient Clémentine « comme s'ils avaient besoin de raconter. On n'a jamais du leur demander ça avant ».

 Entre calculs et idéal

Le rêve est là, pas de doute. Attachés à mettre en avant les marges et les contre-cultures, à « réconcilier les tribus », les créateurs de Terremoto se réfèrent sans embarras à leur goût pour l'imaginaire, reste selon Pierrick de « l'envie de se créer des univers qu'on ressent quand on est petit ». Ils parlent de valeurs, aussi. Les livres de Terremoto sont produits en France chez un imprimeur de confiance, et devraient le rester.

Mais le réalisme garde le dessus. Dans les budgets soigneusement calculés, l'esprit d'entreprise et la débrouille – on doit par exemple la traduction du premier livre à Clémentine, qui l'a envoyé à Pierrick, alors étudiant au Canada, grâce à des post-it collés sur les pages – mais pas seulement. Les trois créateurs ont fait le choix, comme elle l'explique, de premiers projets efficaces. Des « valeurs sûres » appuyées sur des noms connus, en attendant de faire le leur.

Le lancement d'un kickstarter est prévu pour septembre. Une collecte de fonds ponctuelle, destinée à fournir aux trois entrepreneurs l'argent qui manque encore pour mettre Terremoto à flot. Après cette phase, assure Pierrick, le souci du financement sera durablement écarté. Une bonne nouvelle pour les jeunes que le manque de capital, bien plus que l'absence d'énergie, laisse au point mort.

Joséphine Duteuil
Par Joséphine Duteuil

Crédit Photo : Terremoto

Partager sur Facebook
Vu par vous
2566
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Métropole
Métropole
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires