Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Aquitaine et bien au delà

L'Edito de Joël Aubert Joël Aubert - Rédacteur en chef d'Aqui.fr

Présidentielle: Attention! 2017 n'est pas 2002

Attention ! 2017 n'est pas 2002...Ce parallèle entre deux élections présidentielles n'est guère entrepris, jusqu'à ce jour, tant la situation dans laquelle le pays se trouve face à une offre politique incertaine est polarisée par « l'affaire Fillon ». Et pourtant il n'est sans doute pas inutile de s'y risquer avec ce qu'il faut d'inquiétude et d'esprit civique. A cet égard, il convient d'abord de rappeler qu'en 2002, au sortir d'un septennat - le dernier depuis la création de la V° république - Jacques Chirac, élu en 1995, se représentait avec un bilan qui ne saurait lui être totalement imputé puisque, après avoir dissous l'assemblée, en 1997, et perdu les élections législatives il fut condamné à une cohabitation pendant cinq ans avec un premier ministre, Lionel Jospin, qui pensait bien en faire profit pour lui succéder à l'Elysée.

Lire la suite

Politique

François Bayrou se « sacrifie » pour tendre la main à Macron

François Bayrou : une alliance sous conditions

Il n’y aura pas de quatrième fois. Quitte à décevoir ceux qui, parmi les siens, auraient souhaité le voir repartir à la conquête de l'Elysée, François Bayrou, le président du Modem et maire de Pau, a pris son monde à contre-pied, mercredi. Tenant compte du climat exceptionnel que connait la campagne électorale mais aussi des dangers qui menacent un pays n’ayant plus confiance dans la parole politique, il a décidé de ne pas se présenter et de tendre la main à Emmanuel Macron. Une manière, explique l’élu béarnais, de mettre en pratique une idée pour laquelle il se bat depuis des années. Celle qui consiste à dépasser les clivages politiques, sans perdre pour autant de son indépendance.

Lire la suite

Mais aussi

Culture

Filmer le travail : un festival atypique

L'an dernier le festival Filmer le travail avait enregistré 8780 entrées. Un succès.

Filmer le travail. C'est parti pour la 8e édition de ce festival international organisé à Poitiers du 10 au 19 février. Cette année la thématique centrale est « le travail protecteur ? ». Débats, conférences, journée d'études, expositions et surtout de nombreuses projections vont avoir lieu. Un festival créé en 2009 par un sociologue, Jean-Paul Géhin, avec l'appuie de l'Université de Poitiers, l'Espace Mendès-France et l'Association Régionale de l'Amélioration des Conditions de Travail (ARACT), qui soulève de nombreuses interrogations dans l'air du temps. Coup de projecteur sur ce festival.

Lire la suite

Mais aussi

Saveur

Prunier Manufacture, deuxième producteur français de caviar

Neuf tonnes de caviar proposées en cinq variétés différentes sont produites à Montpon

En Dordogne, il y a le foie gras et la truffe mais parmi les spécialités de la région on y retrouve aussi aujourd’hui, sur le menu des fêtes, le caviar. Plusieurs entreprises produisent localement ce produit d'exception. Parmi elles, Prunier Manufacture, à Montpon-Ménestérol est une pisciculture prospère adaptée à l’élevage d’esturgeons. Sa production de caviar représente neuf tonnes actuellement et pourrait croître dans les années à venir. Dans les bassins, situés au bord de l'Isle, alimentés par des eaux d'une grande qualité, rien n'est laissé au hasard pour obtenir ce mets de fête.

Lire la suite

Mais aussi

Economie

Vivace, une entreprise horticole et solidaire aidée par l'Europe

Le président de Vivace Serge Thomas, la directrice Mélanie Lepegnié et le secrétaire général  Dominique Rugel

Basée à Rochefort (17), l’entreprise d’horticulture Vivace vient de se voir attribuer une aide du Fonds européen de développement économique et régional (FEDER) pour aider au développement de son activité. Cette enveloppe de 403 531 € va servir à couvrir une partie des 896 563 € d’investissements nécessaires à la création de deux nouvelles gammes de produits, développées en partenariat avec le Centre régional d’innovation et de transfert de technologie (CRITT) horticole de Rochefort. Une nouvelle activité qui devrait permettre à l’entreprise de créer 10 postes supplémentaires en contrat d’insertion.

Lire la suite

Mais aussi

Société

A Excideuil, l'hôpital local modernisé répond aux besoins du vieillissement de la population

De nombreux élus et la préfète de la Dordogne ont découvert la restructuration de l'hôpital d'excideuil

Il a fallu plus de cinq ans pour voir achever l'opération de restructuration de l'hôpital d'Excideuil, situé au coeur d'un territoire rural où la population vieillit. Le centre hospitalier de 254 lits abrite un service sanitaire, un service de soins de suite et un établissement pour personnes âgées dépendantes. Les travaux dont le montant est de 14 millions d'€ ont été inaugurés ce vendredi. Modernisé et remodelé, l'établissement permet aujourd'hui une meilleure organisation des services, une meilleure prise en charge des patients et des familles dont 90 % sont originaires du bassin de vie.

Lire la suite

Mais aussi

Environnement

Un flocon vert se pose sur La Pierre Saint-Martin

 La Pierre Saint-Martin : une reconnaissance supplémentaire pour une station qui entend se soucier de son environnement

En altitude, c'est un peu l’équivalent du Pavillon bleu qui est attribué aux plages. Depuis le début de l’année, La Pierre Saint-Martin est la première station de ski des Pyrénées à bénéficier du label Flocon vert. Décerné par l’association Mountain Riders, celui-ci garantit « l’engagement durable des destinations touristiques de montagne ». Il salue les efforts qu’elles déploient dans de multiples domaines : économies d’énergie, gestion de l’eau, transports, accueil des handicapés etc. Cette reconnaissance fait suite à une longue liste d’actions. Car, ici, on veut penser à l’avenir.

Lire la suite

Mais aussi

Agriculture

La fête des boeufs de Bazas, une tradition vieille de sept siècles

En cette période de congés scolaires, 7000 personnes ont assisté jeudi à la fête des boeufs gras de Bazas

La ville de Bazas, dans le Sud Gironde, a fêté hier ses bœufs gras. C'est une fête traditionnelle qui se déroule chaque jeudi précédent le mardi gras. Elle met à l'honneur la race bovine bazadaise. Malgré les difficultés économiques de la filière, la manifestation attire toujours autant de monde. Une belle occasion de faire la promotion de cette race rustique aux qualités bouchères exceptionnelles. Hier la fête a été marquée par un incident exceptionnel : un boeuf a rompu sa corde avant d'être présenté au concours et a fendu la foule, sans faire de blessés. Plus de peur que de mal.

Lire la suite

Mais aussi


En Bref...

Le 24/02/17 | Nouvelle Aquitaine: le chômage en légère baisse
Le 24/02/17 | Mort de Robert Boulin: vers la déclassification du secret défense?...
Le 24/02/17 | Une nouvelle maison d'arrêt va être construite à Pau
Le 24/02/17 | La Rochelle : J. Marchand laisse sa place à la tête de La Coursive
Le 23/02/17 | L'AOC Bordeaux veut sortir des pesticides