Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Bordeaux Métropole 2050
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Spécial

Avec Guilhem à la découverte des trésors de Saint-Sever en 3D et vidéos

visiteSaintSever

A travers des images de synthèse, photos, films et dessins formant une quinzaine de vidéos, un jeune moine fictif du XIe siècle, Guilhem, nous mène à travers Saint-Sever et ses trésors, à la poursuite d’un oiseau soi-disant maléfique, comme un alibi pour (re)découvrir le riche patrimoine de la ville médiévale. Visite guidée avec la tablette numérique que loue l’Office de tourisme de Saint-Sever depuis ce mardi pour une balade enrichissante dans les rues longeant la majestueuse abbaye bénédictine classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Tablette autour du cou, parapluie dans la main gauche et index droit prêt à faire défiler le plan de la ville sur écran, la belle place du Tour du Sol (le soleil en fait le tour en une journée) se présente face à l’abbaye fondée en 988. Début du parcours de Guilhem, jeune novice, qui ouvre le Beatus, ce manuscrit inestimable avec sa centaine d’enluminures, où sont copiés les commentaires de l’Apocalypse de Jean. Mais très vite, un oiseau de malheur s’en envole. Il faut le retrouver.

Travelling haute définition, images 3D, l’aventure commence à travers les siècles. Rue des arceaux, on écoute religieusement l’histoire de l’abbaye, une des plus grandes au monde, une des deux seules en France à posséder sept absides échelonnées. L’oiseau rentre dans l’abbatiale. On le suit. Pour écouter les histoires des chapiteaux à l’intérieur, dont celle de Daniel dans la fosse aux lions. Dessins chiadés, textes très instructifs et joliment racontés.

Retour sous les arcades en pierre, on monte jusqu’à la place de Verdun pour découvrir en vidéo la maison Sentex et ses sompteuses mosaïques gallo-romaines. Une demeure privée rarement visitée. Une vigne, un poisson, l’oiseau doit être tout prêt… « Non il a encore disparu », lance Guilhem.

La pluie s’intensifie. Dommage, nous n’irons pas jusqu’à la place de Morlanne voir les arènes. Mais sous les arcades à l’abri, alors que sonnent les cloches, le petit moine nous y conduit sur tablette et on apprend que dès 1457 on lâchait déjà des taureaux dans la ville. Pampelune n’est pas si loin…

Apprendre à voir les trésors sous nos yeuxPetite éclaircie vers le couvent des Jacobins fondé en 1280, l’oiseau vole toujours, entre les images de Saint Thomas d’Aquin et un passage secret.

De retour à l’Office de tourisme, anciennes écuries des siècles passés, Guilhem a-t-il retrouvé le volatile? Courez-y pour le savoir et suivez l’oiseau-guide. La balade familiale d’une heure en flânant dans les rues est une réussite.

Au total, 15 vidéos de trois minutes, en français et en anglais, pour une coproduction 100% aquitaine, des éditions Fragile situées en Lot-et-Garonne qui ont conçu le parcours multimédia à Casquette productions basées à Mérignac pour la réalisation des courts-métrages. Et presque deux ans de travail. 

Une bonne idée qui s’adapte aux nouvelles habitudes touristiques dans une ville qui n’a pas la possibilité d’avoir un guide en dehors de l’été, souligne Virginie Masson Pélegry, de l’Office de tourisme, qui « ne boude pas son plaisir » devant la qualité du rendu final.

Comme le dit l’abbé Cabanot, historien de l’art qui a consacré plusieurs ouvrages à la ville : « les trésors de Saint-Sever sont souvent directement sous nos yeux. L’intérêt de ces nouveaux outils, c’est de nous apprendre à les voir ».

3€ la location de la tablette à l’Office de tourisme (150€ de caution). Les vidéos sont également visibles gratuitement par flashcode sur les panneaux de la ville au fil des monuments et sur Youtube

Julie Ducourau

Photo: JD

Publié le 09/07/2014

Retour page d'accueil