Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Festival ZZ
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Société

Un nouvel itinéraire cyclable entre le Périgord et l’Atlantique

1

Baptisée la Flow Vélo (ex projet V.92), cette vélo route traverse les Charentes et le Périgord sur 290 kilomètres, en suivant le fleuve Charente, de Rochefort à Nontron. En plus de son caractère bucolique et fluvial, cette randonnée cyclotouriste fait étape dans de nombreux villages et sites patrimoniaux comme Rochefort, Saintes, Cognac, Jarnac, Châteauneuf, Angoulême et Nontron. De quoi faire un saut dans le temps, du site préhistorique d’Angeac-sur-Charente au 9e Art à Angoulême, en passant par l’ancienne route des transports de spiritueux de Cognac à Rochefort.

D’abord pensée pour raccorder la Vélodyssée venant du littoral charentais, à la Scandibérique venant du nord de l’Europe par Confolens en direction de l’Espagne, la Flow Vélo raccorde entre elles un grand nombre de voies douces déjà existantes, des pistes cyclables souvent aménagées par les municipalités ou les communautés de communes, comme les 17 km de coulée verte entre Saint-Pardoux et Thiviers (24).  Cette portion  est plutôt sauvage, en plein bois sous les chênes, les acacias. Le circuit offre un paysage à la fois riche et varié, composé de forêts de feuillus, des vallées sauvages de la Côle et de la Dronne. Les trésors botaniques jalonnent le parcours. En cours de route, la visite de Saint Jean de Cole, plus beau village de France, mérite le détour. Les vestiges de l’histoire ferroviaire du pays sont très présents : ponts, passages à niveau, anciennes gares, réhabilités ou non. Le patrimoine ferroviaire est remis au goût du jour.

La Flow Velo emprunte également des routes européennes homologuées comme le tronçon de la Vélodyssée entre Rochefort et Cabariot (17) ou celui de la Scandibérique entre Châteauneuf et Marthon. 70 % de la piste est en « site propre », c’est-à-dire exclusivement réservé au vélo, le reste des voies étant partagé avec d’autres modes de transports.

Des tronçons à construire

Si l’aménagement de parking ou de lices est a priori terminé, la pause de la signalétique (macaron bleu) devrait être achevée courant juillet. Quelques tronçons resteront toutefois en travaux  jusqu’en automne. C’est le cas par exemple à Saint-Palais-du-Né, où le franchissement du pont nécessite l’accolement d’une passerelle réservée aux vélos. Commencé il y a dix jours, le chantier devrait s’achever en octobre, pour un coût de 500 000 euros. Les tronçons manquent, notamment en Dordogne. Il est ainsi prévu qu’entre Marthon (16) et Thiviers, le parcours reprenne l’ancienne voie ferrée entre Angoulême et Thiviers. En attendant, le tracé encore provisoire sera balisé cet automne. La fin du chantier est attendue pour 2022. «  Les acquisitions foncières sont réalisées, à terme, entre Thiviers et Varaignes, nous devrions avoir 90 % de l’itinéraire en site propre, précise Pascal Bourdeau, conseiller départemental  et maire de Nontron.
En tout, ce projet porté par la Région et les trois départements aura coûté un peu plus 18 millions d’euros, sans compter les investissements antérieurs dans l’aménagement de pistes cyclables par les dix communautés de communes ou d’agglomération partie prenante du projet. C’est d’ailleurs à elles que reviendra l’entretien des différents tronçons, épaulé par une aide financière de la Région (25%) et des Départements (25%). Mais le Conseil régional qui consacre deux millions d’euros par an à l’aménagement des itinéraires cyclables, estime que les retombées économiques peuvent atteindre 65 millions d’euros en Nouvelle- Aquitaine chaque année.

 

Itinéraire de la Flow Vélo

Itinéraire (en rouge) de la Flow Vélo / illustration Thomas Montagne - Charentes Tourisme

Anne-Lise Durif - Claude-Hélène Yvard

Photo: Claude Hélène Yvard

Publié le 14/06/2017

Retour page d'accueil