Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Opération un deux toit
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Environnement

La Rochelle : le quartier de la gare va changer de visage

Projection du parvis de la gare côté nord

Après avoir consulté les habitants, via des enquêtes papier et des ateliers de concertation, la ville de La Rochelle a dévoilé cette semaine son projet d’aménagement des abords de la gare. C’est tout un quartier qui va se retrouver chamboulé à l’horizon 2021, avec la création d’une nouvelle avenue de la gare, passant au niveau des actuels parkings et terrains de la SNCF. Ou encore la création de nouveaux immeubles d’habitation et de bureaux, d'une passerelle, de parkings et d'un nouveau parvis à l'entrée de la gare.

Le schéma retenu par la ville

Sur les quatre scenarii originels proposés aux citoyens, c’est le B qui a été retenu. Dans le choix de ces schémas, les élus en charge du projet assurent avoir retenu plusieurs propositions des habitants. « Les Rochelais sont attachés à l’espace du parc », note le maire Jean-François Fountaine, « aussi nous avons préféré opter pour le scénario qui le préserve et éliminer l’option qui faisait passer les bus en son cœur ». Les bus des lignes 3 et 4 feront donc un détour par une rue adjacente. Problème : la Ville en Bois (juste après le quartier de la gare, ndlr) et la médiathèque Michel-Crépeau se privent ainsi d’une desserte directe en venant de la gare, ce qui avait été demandé par les riverains et usagers de la bibliothèque. « Nous réfléchissons dons à une autre alternative de desserte pour le quartier », assure le maire. Le parc, lui, sera réaménagé avec des ouvertures côté gare et côté Ville en Bois (au niveau du parking de l’aquarium), avec la création de cheminements piétons et cyclistes. L’allée de tilleuls en sortant de la gare sera également préservée.

Comme le trajet des bus, le sens de la circulation va être affecté. S’il sera toujours possible de rouler dans les deux sens du côté de la façade nord de la gare et sa fameuse rue éponyme, le boulevard Joffre et l’avenue de Mulhouse vont être mises en sens unique. Objectif : alléger les flots de véhicules sur ces deux artères qui drainent jusque là toute la circulation d’entrée de ville, pour en faire « une fréquentation de déplacements de quartier ». Une piste cyclable sera créée sur la nouvelle rue de la gare, et un parking de l’autre côté sud de la gare. Une demande va être faite à la SNCF pour créer des déposes-minutes des deux côtés de la gare.

La passerelle - projection

Une toute nouvelle passerelle viendra suppléer le pont routier passant au dessus des voies, le pont de Tasdon. Accessible uniquement aux piétons et aux vélos tenus en main (ainsi qu’aux personnes à mobilités réduites), elle permettra un accès direct aux voies. La Ville étudie l’ajout d’une toiture de protection contre la pluie et le vent. Le pont de Tasdon sera probablement rénové dans la foulée, escompte la Ville.

Prochaine étape : la Ville va lancer en janvier une phase de concertation publique à travers des ateliers de travail ouverts aux habitants, pour une adoption du projet final au printemps. Le temps d’obtenir les autorisations nécessaires et de désigner les entreprises, le chantier devrait être lancé mi 2019, avec la création de l’avenue de la gare à l’horizon 2021.

Anne-Lise Durif

Photo: Ateliers Lion associés-Marc Mimram-Golem Images

Publié le 17/12/2017

Retour page d'accueil