Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Opération un deux toit
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Culture

Entre les lignes: Philippe Saint Marc chantre de l'humanisme écologique


Philippe Saint-Marc qui porta sur les fonts baptismaux la MIACA, la Mission d'Aménagement de la Côte Aquitaine et théorisa la " Socialisation de la Nature" dans un ouvrage retentissant, en 1971, nous offre à 90 ans, dans son "Petit Traité d'Ecologie Humaine, LE livre, celui dont la lecture, entre faits et leçons, est comme une invitation à vivre, sinon à nous sauver. En ces temps où il est beaucoup question, dans les pas d'un certain Emmanuel Macron, de trouver l'argent qui permettra de tenir les promesses de la COP 21, Philippe Saint-Marc nous parle d'abord, et sans cesse, de "l'être" plutôt que de "l'avoir."

L'analyse, qui pour l'essentiel, était contenue dans "L'Economie Barbare", dès 1994, sous-tend plus que jamais le combat humaniste de l'auteur. Simplement est-elle plus inquiète encore qu'elle ne le fût et se nourrit-elle de la crise de la" société occidentale", au sein de laquelle la France est, selon l'auteur, en première ligne de ce qu'il nomme "le déterminisme environnemental de la violence." Des rappels nombreux tracent un tableau bien sombre de l'état social et moral de notre pays - l'auteur a de rudes propos à l'égard des socialistes - et de l'abandon des valeurs qui, selon Philippe Saint-Marc, sont constitutives de son identité, à commencer par ses racines chrétiennes. Et de rappeler que " la France vit maintenant un moment historique aussi fondamental que cette nuit de Noël 496 à Reims, où l'évêque Saint Rémi baptisa catholique le Roi des Francs Clovis 1° avec sa femme Clotilde, ouvrant la voie à la transformation de la Gaule païenne en royaume catholique de France, avec cette mission révolutionnaire dévolue à Clovis: "BRULE ce que tu as adoré, ADORE ce que tu as brûlé."... La liste  des idoles à brûler est longue et la "re-spiritualisation" que nous propose Saint-Marc, un intellectuel profondément habité par la foi chrétienne, "devrait être pluraliste et s'appuyer sur un encouragement public au progrès spirituel de chacune des grandes religions, à la constitution de centres de formation et de recherche publics d'imams par exemple, comme l'a fait le Maroc, récemment." 

Un nouvel espoir pour la France

Rappelant que la France, de tous les pays européens, est celui qui s'est unifié le plus tôt, depuis près d'un millénaire, l'auteur ne s'étonne pas que le "multiculturalisme pacifique y soit le plus difficile à implanter", confiant cependant dans notre capacité à relever ce défi du vivre ensemble... pour peu qu'il s'inscrive dans ce qui est le coeur de la pensée de Philippe Saint-Marc, "l'humanisme écologique: un nouvel espoir pour la France."Un humanisme qui fasse la place qu'ils méritent aux paysages, à un aménagement du territoire digne de ce nom." Où...comment l'ancien président de la MIACA retrouve avec bonheur cette Aquitaine, ces Landes de Marquèze à la Leyre, où il a défendu un développement touristique respectueux de la nature, à un moment où l'idée n'avait pas encore fait son chemin. Quelques images au coeur du livre témoignent de l'engagement et de la profonde passion de l'homme pour cette région.

Petit Traité d'Ecologie Humaine, Phlippe Saint-Marc éditions Frison Roche.

Les 50 ans de la Mission d'aménagement de la Côte Aquitaine: A l'occasion du cinquantenaire, Philippe Saint-Marc donnera une conférence, accompagné de l'architecte Pierre Lajus sur "La place des espaces naturels dans l'aménagement et l'architecture de la Côte Aquitaine" à la station Ausone de la librairie Mollat à Bordeaux, ce 21 décembre (18H-20h) avant les "Regards croisés" de Franck Hulliard, architecte urbaniste sur le thème "Aménagement durable des Stations: une nouvelle étape dans l'aménagement de la Côte aquitaine". Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de Bordeaux Métropole et Renaud Lagrave, président du GIP Littoral et vise-président du Conseil régional  auront ouvert à 18h cette conférence

 

Joël Aubert

Photo:

Publié le 20/12/2017

Retour page d'accueil