Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Politique

Le CESER Nouvelle-Aquitaine est né

CESER fairre territoire une

La nouvelle était attendue. Elle a pris la forme, ce 4 janvier, d'un communiqué de la préfecture Nouvelle-Aquitaine annonçant la composition du nouveau Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) pour la période 2018-2023. Celui-ci prend le relais du CESER de transition qui, depuis le 1er janvier 2016, était constitué de la fusion des 3 CESER des anciennes régions : Aquitaine 119 membres, Limousin 69 membres et Poitou-Charentes 78 membres. Le nouveau CESER compte 180 membres désigné pour six ans répartis en quatre collèges : "58 représentants des entreprises et activités professionnelles non salariées" ; "58 des organisations syndicales de salariés les plus représentatives" ; "58 des organismes et associations participant à la vie collective de la région" et "6 personnalités qualifiées".

L'assemblée désignée ce 29 décembre est marquée par un profond renouvellement puisque plus de 53 % de ses membres ne siégeaient pas dans l'ancien CESER. On notera une attention particulière portée à la recherche de la parité entre les femmes et les hommes avec plus de 48 % de femmes parmi les conseillers contre 32 % dans l'ancien. Ce renouvellement va de pair,  on l'imagine, avec une représentation plus équilibrée de l'ensemble des départements de la Nouvelle-Aquitaine. http://www.prefectures-regions.gouv.fr/nouvelle-aquitaine/Documents-publications/Salle-de-presse/Communiques-et-dossiers-de-presse/Designation-des-membres-du-CESER-de-la-region-Nouvelle-Aquitaine

Jean-Pierre Limousin: d'un Ceser à l'autre

Sous réserve de découvertes des nouveaux venus, on ne manquera pas de remarquer que le président de la Chambre Régionale d'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine, Dominique Graciet, dont on avait parlé pour une présidence éventuelle, ne figure pas parmi les conseillers. Interrogé à ce sujet il a confié vouloir continuer à se consacrer à sa mission première au service de l'agriculture régionale. Autre fait marquant : la présence du président sortant du CESER Jean-Pierre Limousin dont on avait cru comprendre, lors de la dernière session budgétaire du Conseil Régional, qu'il avait tourné la page. Au titre des associations agissant dans le domaine de l'environnement et du développement durable on retrouve une figure de la SEPANSO, Pierre Davant ; les langues régionales basque et occitan sont représentées par Pantxoa Etchegoin ; le Comité Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) sera représenté par son ancien directeur, Roland Feredj ; parmi les 6 sièges - dont au moins 3 représentants de moins de 30 ans - dévolus au mouvement et associations de jeunesse on remarque la présence de Liza Merchaoui, chargée de mission au Comité Régional des Associations de Jeunesse et Education Populaire Nouvelle-Aquitaine.

Au titre de l'agriculture figurent, notamment, Luc Servant, président de la Chambre de la Charente-Maritime et Guy Estrade, président de la Chambre des Pyrénées-Atlantiques, et dans le collège des entreprises Jean Degos, délégué général du Medef de la Grande Région.

Rappelons qu'au titre des lois de décentralisation, le CESER est la seconde assemblée de la Région - celle des socio-professionnels - après le Conseil Régional et a vocation à assurer un rôle consultatif, à ses côtés. Il dispose de la capacité à se saisir de questions concernant l'avenir du territoire et a un rôle d'évaluation et de suivi des politiques publiques de la Région à travers les avis et les rapports qu'il produit.

La Rédaction

Photo: Aqui.fr

Publié le 08/01/2018

Retour page d'accueil