Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Economie

EasyJet redonne le sourire à l'aéroport de Biarritz

EasyJet Otten Riché

Avec 1 190 991 mouvements de voyageurs en 2017, soit une augmentation de 4,88%, le directeur de l'aéroport de Biarritz-Pays basque, Didier Riché avait le sourire en début d'année. Le deuxième aéroport de la Nouvelle Aquitaine affichait une santé florissante. Et puis les grèves de pilotes ont un peu terni les statistiques prometteuses. EasyJet ouvrait sa première ligne Biarritz-Roissy il y a dix ans. Pour cet anniversaire, elle décline une transversale Côte basque-Côte d'Azur, avec Nice-Biarritz, une ville qui commence à émerger en tourisme d'affaire. EasyJet l'installe au cœur de sa stratégie.

Mine de rien, depuis dix ans qu'EasyJet a inauguré son premier vol entre Biarritz et Roissy, la compagnie britanique est devenue en dix ans la deuxième plateforme de l'aéroport de la Côte basque. Derrière Air France encore, mais devant Ryanair. Ce dixième anniversaire se devait d'être célébré avec éclat.  Reginald Otten, (notre photo avec Didier Riché), directeur adjoint de la compagnie low cost a saisi l'ouverture de la ligne Nice-Biarritz la semaine dernière pour enfoncer le coin. En dix ans, EasyJet à Biarritz, a transporté deux millions de passagers en développant ses lignes: "Depuis le lancement de Biarritz-Roissy, la compagnie a étoffé peu à peu son offre avec cinq lignes d'abord, et cet été nous avons huit destinations dont cinq qui ont été créées ces deux dernières années", explique le directeur adjoint. Ces dix années ont été faites de défis et de risques, chocs financiers, Brexit, grèves. Malgré tout cela, nous sommes devenus, en vingt ans, la première compagnie en termes de réseaux en Europe avec 81 millions de passagers sur 140 aéroports dans 31 pays. Sur le marché quatrième Européen"..

230 000 passagers à Biarritz avec la compagnie orange

Pour la compagnie orange, la France est un pays de stratégie de développement de réseau avec 1 passager sur 4 et une croissance particulièrement développée dans les régions avec une part de marché 16%. Biarritz illustre ce réseau où ont été tracées de grandes transversales: Biarritz-Londres Gatwick et Londres-Luton; puis Lyon Bâle-Mulhouse, Lille et donc Nice. Avant une prochaine ouverture vers Berlin-Tegel qui sera lancée entre le 3 août et le 26 octobre. En 2018, ce sont 23% de sièges supplémentaires qui ont été mis en vente depuis et vers Biarritz et l'an dernier ce sont 230 000 passagers qui ont été transportés transformant la station balnéaire impériale en pôle essentiel de développement.

Après étude, la direction d'EasyJet et Didier Riché le directeur de l'aéroport de Biarritz-Pays basque en accord avec le Syndicat mixte de celui-ci, ont jugé qu'il y avait dénominateur commun entre Biarritz et Nice où se trouve une plateforme avec cinq avions à l'aéroport de la Côte d'Azur.  La décision a mis trois ans pour mûrir. "Nous atteignons 93% de taux de remplissage faisait remarquer Reginald Otten, un record mais aussi des perspectives. En effet, lors d'une étude, poursuit ce dernier, nous avons constaté que certes, Biarritz est une destination touristique recherchée, mais elle se développe, comme l'ensemble du Pays basque, en matière de tourisme d'affaire."

Le directeur adjoint, avant d'accueillir les passagers du  vol inaugural a souligné aussi qu'EsayJet desservait une trentaine de destinations européenne, avec, depuis Nice, la possibilité de poursuivre son voyage vers des îles grecques comme Mykonos.

Désormais, il est possible de gagner, deux fois par semaine cette ville, avec des vols à partir de 45 euros. Comme il sera possible d'effectuer de courts séjours à Berlin entre le 3 août et le 6 octobre pour des prix d'appel de 35 euros. C'est aussi vers cette politique que s'oriente la compagnie qui a noté une indiscutable attractivité de séjours découverte golf-surf pour Biarritz. Et ce n'est pas par hasard si Reginald Otten et Didier Riché ont posé, de concert, avec un Brice de Nice s’affichant une planche de surf. Orange évidemment. Barrée de l'inscription: "En dix ans, on en aura vu des take-off à Biarritz"...Ce qui pour les surfeurs qui se mettent debout sur leur planche est aussi une forme de décollage.

Départ de Biarritz-Pays basque-Nice: les lundi et vendredi à 9 heures; arrivée de Nice-Biarritz:12h30; temps de vol: 1h20.

 

 

 

 

.

 

Félix Dufour

Photo: F..D.

Publié le 06/07/2018

Retour page d'accueil