Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Opération un deux toit
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Agriculture

Opaline Lysiak raconte son tour du monde de l'Agroécologie

Opaline Lysiak

Après un Tour du Monde à la découverte des agriculteurs et, singulièrement, de ceux qui ont fait le choix de l'Agroécologie l'ancienne étudiante a retrouvé à Bordeaux Sciences Agro, ses profs d'hier et les étudiants d'aujourd'hui de la grande école d'ingénieurs du campus. Belle assistance pour évoquer son périple et expliquer son projet. En effet, Opaline dont aqui.fr avait accueilli les chroniques, dès 2012, nourrit l'ambition de permettre aux étudiants que passionnent l'agroécologie de vivre ce qu'elle a vécu, au coeur même de leur cursus. Un chantier à vocation pédagogique pour lequel il lui faudra trouver des aides et le soutien ministériel.

A travers son témoignage et les réponses qu'elle a pu donner aux étudiants de Bordeaux Sciences Agro venus l'écouter, Opaline Lysiak a ainsi largement souligné cette peur des étudiants français en agriculture de partir faire un stage à l'étranger pour découvrir d'autres modes de culture, barrière qu'elle a franchi en allant à la rencontre d'environ 70 agriculteurs dans douze pays différents pour les questionner sur l'agroécologie, cette manière très écologique de mélanger les capacités des systèmes de production actuels et le développement des écosystèmes. Que ce soit en Pologne dans un élevage de chèvres bio, en République Tchèque sur une exploitation d'agroforesterie de cerisiers ou en Australie sur un modèle de gestion holistique, l'ancienne prof qu'elle était a su trouver des points communs. "Les agriculteurs sont de plus en plus ouverts sur le monde. Les professeurs sont souvent passionnés mais n'ont pas forcément le temps et les étudiants ont besoin d'être préparés. Mais faute de temps, il faut souvent enfoncer les portes".

Aujourd'hui, le projet qu'Opaline a mis en place n'en est encore qu'à ses balbutiements. Les "Agron'hommes", dont le ver de terre est le symbole, pourrait être une formation spécifique permettant aux étudiants de partir dans plusieurs pays à la découverte des différentes pratiques agroécologiques (d'autant qu'il y a "de plus en plus d'agriculteurs qui sont en demande et veulent que leur ferme soit un lieu de pédagogie"), et créer des séquences pédagogiques spécifiques qui tiendraient compte de ces voyages une sorte d'école "hors-les-murs". Tout reste ouvert, y compris l'avenir d'Opaline. Elle a laissé au vestiaire sa tenue de prof de lycée agricole (pour l'instant ?) pour prendre une deuxième année sabbatique destinée à développer son projet. Comme elle l'a fait au niveau international, elle a commencé il y a quelques semaines un petit tour de France à la rencontre des agriculteurs et de leur conception de l'agroécologie. Il est vrai que quand on est déraciné, bien souvent, la seule envie que l'on a c'est de semer de nouvelles graines...

Opaline Lyziak from Aquipresse on Vimeo.

Romain Béteille

Photo: RB

Publié le 03/10/2018

Retour page d'accueil