Retour à la page d'accueil
Aqui.fr
Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà
Opération un deux toit
Aidez Aqui! à relever le défi de la grande région
Culture

Le conservatoire de Poitiers accueille des Espagnols et des Italiens dans le cadre d'un échange Erasmus

Ultimes répétitions pour l'orchestre symphonique composé de 90 musiciens dont des Espagnols et des Italiens issus de l'échange Erasmus.

Cette semaine, le conservatoire à rayonnement régional de Poitiers accueillait dans le cadre d’un échange Erasmus des musiciens italiens et espagnols. Plutôt connu pour les échanges étudiants entre les facultés européennes, le programme Erasmus concerne toutes les structures à dimension éducative depuis 2014. L’occasion pour les jeunes poitevins de pratiquer la musique avec leur homologues européens et de découvrir sans doute des différences culturelles et d’enseignement. Français, Espagnols et Italiens ont réalisé entre autre un concert symphonique lors du festival Vox Musica à Jaunay-Marigny, d'autres concerts e échanges entre les musiciens européens étaient programmés tout au long de la semaine.

C’est déjà la deuxième projet de ce type que monte Emmanuel Mouroux, professeur de piano au Conservatoire à rayonnement régional de Poitiers. « Le premier c’était avec la ville de Motril en Espagne. Cette année, il rassemble trois structures : le conservatoire de Poitiers, celui de Cagliari en Italie et de Malaga en Espagne. » Un projet coordonné par Poitiers et soutenu par l’Europe qui participe à hauteur de 88 325 euros. « Il a fallu deux ans pour tout mettre en place. L’an dernier nous avons élaboré le programme pédagogique avec les professeurs de chaque conservatoire. Aujourd’hui avec une dizaine de collègues poitevins, on met tout en place pour les accueillir dans les meilleures conditions », explique le professeur poitevin.

Cette semaine, 25 jeunes musiciens espagnols (et 5 professeurs les accompagnants) et 21 italiens (et 2 professeurs accompagnants) sont donc à Poitiers pour découvrir la ville mais également le conservatoire et échanger sur les spécialités musicales de l’école poitevine renommée notamment pour les musiques anciennes (Moyen-Âge, Renaissance) ou encore les musiques de chambre.

Un échange avant tout

Les jeunes, ils ont entre 13 et 25 ans, pratiquent collectivement la musique. « L’échange se construit autour d'elle », précise Emmanuel Mouroux. Tout au long de la semaine, l’orchestre symphonique a fait d’intenses répétitions pour un concert qui était joué ce jeudi 11 octobre dans le cadre du festival Musical Vox à Jaunay-Marigny. La musique de chambre, les musiques anciennes (Moyen Âge et Renaissance), ensemble guitare, improvisation, jazz, ciné-concerts étaient programmées. 

Autre dimension, en collaboration avec le centre pour enfants polyhandicapés Oasis, des concerts d’improvisations étaient mis en place mais pas seulement. Les enfants polyhandicapés ont pu jouer de la musique grâce à un orgue sensoriel, qui émet des sons en fonction des gestes des individus et des expressions de ces derniers. Aux musiciens français, italiens et espagnols, ensuite d’improviser autour de ces notes originales. 

Découvrir et créer

Du côté de l’auditorium Saint-Germain, une ancienne église, située en face du conservatoire, un concert de flûte à bec datant de la Renaissance (une sonate à sept), se prépare. Ce sont les ultimes répétitions. Pour les élèves espagnols, il s’agissait d’une découverte de ces instruments « Ils ont joué le jeu. C'est une super expérience pour eux. Avant ils n’avaient jamais joué de ces instruments et en deux, trois jours, ils les maîtrisent déjà », explique Claire Daniel, professeure de flûte à bec. 

Ce projet Erasmus, implique au total 150 élèves du conservatoire régional de Poitiers sur les 1300 qu’il en compte.  En plus certains d’entre eux hébergent leurs homologues européens. Qui dit échange, dit forcément voyage en Italie et en Espagne pour les musiciens poitevins. Ils sont déjà programmés. Ce sera durant les vacances de janvier à Cagliari et celles d’avril pour Malaga, où les jeunes poitevins vont pouvoir découvrir les pratiques musicales de ces deux écoles. Une chose est sûre : la musique est vraiment une langue internationale qui se comprend de tous les adeptes des partitions. Le conservatoire est pour l’instant le seul de France à avoir monter ce type de programme Erasmus, peut être que d’autres seront séduits par ce choix. En tout cas, ces échanges musicaux sont synonymes de richesse.

Julien Privat

Photo: Aqui.fr

Publié le 12/10/2018

Retour page d'accueil